mediacongo.net - Actualités - Attentat de Bruxelles: opération anti-terroriste en Grande-Bretagne

Retour Monde

Attentat de Bruxelles: opération anti-terroriste en Grande-Bretagne

Attentat de Bruxelles: opération anti-terroriste en Grande-Bretagne 2016-04-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/avril/attentat-perquisition-londres.jpg Birmingham-

Cinq personnes « soupçonnées d’être impliquées dans la préparation et l’instigation d’actes de terrorisme » ont été arrêtées à Birmingham, dans le centre de l’Angleterre, et à l’aéroport londonien de Gatwick, a annoncé vendredi 15 avril la police des West Midlands. Quatre personnes trois hommes âgés de 26, 40 et 59 ans et une femme de 29 ans – ont été interpellées à Birmingham la nuit dernière. Un homme de 26 ans a été arrêté à l’aéroport de Gatwick tôt vendredi, a déclaré la police dans un communiqué.

Marcus Beale, chef adjoint de la police des West Midlands, a précisé que ces interpellations s’étaient déroulées en coopération « avec l’ensemble du réseau contre-terroriste » :

« Cette action fait partie d’une vaste enquête menée par l’unité de contre-terrorisme de la police des West Midlands, en collaboration avec l’ensemble du réseau contre-terroriste, le MI5, les partenaires internationaux, dont les autorités belges et françaises, pour faire face à toute menace liée au Royaume-Uni à la suite des attentats en Europe. »

Le parquet belge a d’ailleurs rédigé un communiqué à la suite de ces interpellations, saluant « la très bonne coopération avec les autorités britanniques », sans donner davantage d’éléments sur ces interpellations.

« Répondre à la menace qui pèse sur le Royaume-Uni »

Interrogé pour savoir si ces arrestations étaient liées aux attentats de Paris et de Bruxelles, un porte-parole des West Midlands a refusé de commenter. Le communiqué de la police précise toutefois que ces arrestations, menées conjointement avec les autorités belges et françaises, visent à « répondre à la menace qui pèse sur le Royaume-Uni à la suite des attentats en Europe ». Une source gouvernementale, citée par le Daily Telegraph, a par ailleurs qualifié de « significative » cette opération.

Le porte-parole des West Midlands a tenu à rassurer ses concitoyens en assurant qu’aucune attaque terroriste ne visait le Royaume-Uni. « Il n’y avait aucun risque pour le public et il n’y a aucune information suggérant qu’une attaque au Royaume-Uni était en cours de planification », a encore déclaré M. Beale, alors que le terme d’« infraction terroriste » recouvre aussi la volonté de partir rejoindre les rangs de l’organisation djihadiste Etat islamique (EI).

Abrini avait voyagé à Birmingham

Les cinq personnes arrêtées étaient vendredi en cours d’interrogatoire tandis que la police effectuait « des perquisitions dans un certain nombre de maisons » à Birmingham, fief des islamistes britanniques.

Mohamed Abrini, un Belgo-Marocain de 31 ans inculpé dans les enquêtes sur les attentats de Paris et Bruxelles, avait été repéré à la mi-juillet en Grande-Bretagne, notamment à Birmingham. Les enquêteurs britanniques soupçonnent Mohamed Abrini d’avoir pris des photos de « repérage », notamment d’un stade de football, rapporte le Guardian.

Depuis les attentats du 13 novembre et du 22 mars, les enquêteurs britanniques tentent de déterminer si la cellule franco-belge avait des ramifications en Belgique. Abdelamid Abaaoud, figure centrale de la cellule franco-belge à l’origine des attentats, aurait, lui aussi, séjourné à Birmingham et à Londres, quelques mois avant les attaques de Paris et Saint-Denis, dont il est l’instigateur présumé. Les enquêteurs français ont en effet retrouvé sur son téléphone portable des photos de monuments britanniques. Durant son séjour, il a également rencontré d’autres djihadistes, alors même qu’il était sous mandat d’arrêt.


Le Monde
535 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Trump pourrait gracier Mohamed Ali à titre posthume
AUTOUR DU SUJET

ONU : "Il faudra des années pour éliminer Boko Haram"

Afrique ..,

Terrorisme: le Soudan doit "mettre fin" à tout lien avec la Corée du Nord pour sortir de la...

Afrique ..,

Le projet de loi sur le terrorisme déclaré recevable au Sénat

Politique ..,

Twitter a supprimé plus d'un million de comptes pour "apologie du terrorisme"

Sur le net ..,