mediacongo.net - Actualités - France : un lutteur accusé à tort d’avoir "dédié sa victoire à Merah et Abdeslam"




Retour Monde

France : un lutteur accusé à tort d’avoir "dédié sa victoire à Merah et Abdeslam"

France : un lutteur accusé à tort d’avoir "dédié sa victoire à Merah et Abdeslam" 2016-04-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/avril/magomed_guekhaiev_16_001.png Paris-

Magomed Guekhaiev

Un combattant français d’arts martiaux mixtes (MMA) a été accusé d’apologie du terrorisme après avoir remporté un combat samedi 16 avril. Une fois sa victoire en poche, Magomed Guekhaiev a crié « Allahou Akbar ! » (« Dieu est grand ! ») à plusieurs reprises. Il aurait ensuite, selon une rumeur qui a largement circulé en ligne, « dédié sa victoire à Merah et à Salah Abdeslam »

Le combattant de MMA Magomed Guekhaiev a été accusé d'apologie du terrorisme après un combat.

Le député Front national Gilbert Collard l’a également relayée sur Twitter :

Gilbert Collard a répandu un hoax sur un combattant de MMA français.

POURQUOI C’EST FAUX

Tout est parti d’un article du site 20min.ch. Un certain Julien, spectateur du combat, y donne sa version de la scène : « Après avoir remercié son entraîneur, il [Magomed Guekhaiev] a dédié sa victoire à ses frères de Toulouse et dans le monde, à Salah et à Mohamed. Je suis persuadé que c’était une référence aux terroristes Salah Abdeslam et Mohamed Merah. » L’article est rapidement repris par des sites suisses, belges ou le site d’extrême droite français Fdesouche.com.

Mais la vidéo de la scène, publiée depuis, remet cette interprétation en cause. On y entend bien le lutteur crier « Allahou Akbar ! » Qu’en est-il des références aux deux terroristes ? S’il remercie ses amis, notamment de « Toulouse », Magomed Guekhaiev ne fait aucune référence à Mohamed Merah. Quant à Salah Abdeslam, certains ont en fait confondu son nom avec l’expression arabe « Al salamou alaykoum » (« que la paix soit sur vous »).

Par ailleurs, son discours ne contient aucune apologie du terrorisme. Et pourtant, des spectateurs le sifflent et le huent au moment de sa sortie du ring. « C’est très dommage, la réaction du public, il est juste croyant », soupire un des commentateurs du match.

20min.ch, qui a depuis rectifié son article a également joint l’organisateur de la « Fight Night » pendant laquelle s’est déroulé le combat. Ce dernier prend également la défense de Magomed Guekhaiev : « Un combattant brésilien avait “Jésus” inscrit sur son short et on n’en a pas fait tout un plat. Quant aux autres propos, si un énergumène tatoué de croix gammées confond “salamou alaykoum” avec les prénoms des deux terroristes en question, on ne peut rien y faire. »

Adrien Sénécat
Le Monde
1215 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Malaisie : un adolescent de 16 ans est mort électrocuté par ses écouteurs
AUTOUR DU SUJET

"Gilets jaunes": Macron et Philippe en mission pour éviter un acte V

Monde .., Paris, France

Mondial féminin 2019 : les équipes africaines connaissent leurs adversaires

Sport ..,

Restitutions des œuvres d'art africain: le roi des Belges n'ira pas à l'inauguration du musée...

Culture ..,

France: déterminés, les gilets jaunes restent sourds aux mesures du gouvernement français

Monde .., Paris,France