Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Economie

Inga 3 : la construction du plus grand barrage du monde menace 35.000 Congolais

2016-05-31
31.05.2016
Société
2016-05-31
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/juin/barrage_inga_16_002.jpg -

Le barrage hydroélectrique d'Inga

La République démocratique du Congo prévoit la construction du plus grand barrage hydroélectrique du monde. Son prix : 35.000 vies humaines prévient une ONG.

La République démocratique du Congo va être témoin de l’arrivée d’un gigantesque projet technologique : Inga 3, un barrage hydroélectrique qui aura une capacité de production de 40 000 MW, soit l’équivalant en énergie de 20 centrales nucléaires. Selon les investisseurs, qui ont tablé sur 14 milliards de dollars d’investissements, cette structure sera deux fois plus puissante que le barrage des Trois Gorges situé en Chine et permettra de fournir 40% de l’électricité du continent africain.

Mais cela a un prix : la vie de 35 000 habitants qui dépendent du « Congo » pour vivre, le fleuve sur lequel il doit s’élever à partir de novembre 2016, date du début des travaux de construction, révèle le « Guardian ». « Il y a un mépris total envers la planète et les personnes qui seront touchées. C’est choquant de voir que le projet du plus grand barrage hydroélectrique du monde pourrait débuter sans l’évaluation des impacts sociaux et environnementaux ni un plan de réinstallation des habitants », s’indigne le directeur de l’ONG International Rivers Peter Bosshard, qui dénonce une violation des lois.

Inga 3 est "la seule solution"

Dans une interview de l’organisation, citée par le quotidien anglais, Bruno Kapandji, le chef du projet, a déclaré que ces études ne seront pas terminées avant le début des travaux, avant de faire valoir qu’Inga 3 était la « seule solution » au problème d’énergie de la République démocratique du Congo. « Bruno Kapandji montre clairement que le gouvernement n’a pas l’intention de procéder à une évaluation de l’impact social et environnemental avant que la construction ne commence. Débuter le projet Inga 3 sans vérifier cela viole la loi, les politiques de la Banque mondiale, et les lignes directrices des investisseurs chinois », ajoute Peter Bosshard.

Ces derniers, la China Three Gorges Corporation et Sinohydro, se sont en effet engagés à ne pas construire de méga-barrages sans ces évaluations. Pour sa défense, M. Kapandji a fait valoir en avril dans une réunion avec des groupes de la société civile que le projet n’aurait pas d’impact négatif.

Bien qu’ils soient des sources d’énergies non négligeables, les grands barrages construits dans les pays en développement ont déjà forcé « des millions de personnes » à déménager. Quelques semaines avant la COP21, le Cacique Raoni, Grand chef du peuple Kayapo de la forêt amazonienne, nous expliquait que les siens étaient en permanence menacés par ce type de projet.


ParisMatch
C’est vous qui le dites : 7 commentaires
8578 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anselme @IOS8CVI   Message  - Publié le 02.06.2016 à 19:01
Nous voulons bien devenir une pole énergétique et nous pouvons bien! Mais,nous avons un problème sérieux de gestion! Les INGA I et II sont non entretenus!On ne recouvre les dettes qui sont estimées à 112 millions(ex: RVA 23millions,et autres ....). L'entretien des lignes existantes ne se fait!! Et on vais construire un grand barrage!!!Oui, mais pour quelle gestion future quand turbines existant sont plein des sables!!!!!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JP @KT1IVA4   Message  - Publié le 01.06.2016 à 09:14
Toujours des projets en cours de planification, c'est bien les projets mais avec quelle classe politique pour son suivi?la fibre optique est passée par ou?on en parle plus,ça sera de meme pour INGA 3 Il nous faut une classe politique responsable .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Jamel @UPHR8QX   Message  - Publié le 01.06.2016 à 08:28
Il y a des commentaires qui nous dégoutent sérieusement. Ca prouve aussi le niveau du congolais moyen. Élevons notre niveau du débat svp.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @E5HKKU6   Message  - Publié le 31.05.2016 à 21:57
Quant -est ceque le gouvernement va construire le barrage d'hydrauélectrique du monde qui aura une capacité de produire 40000MW ,soit en énergie de 20 centrales nucléaires pendant une durée de six mois del'expiration de son mandant,Monsieur Joka ilnefaut pas tromper les peuplés Congolais comme de petis enfants del'école maternel ,nous sommes plus mature que tu le pense quand tu nous parle de cette construction du barrage d'inga combien de fois que tu avais prononcé de discours à travers ce projet j'osé a croire dans tout les discours que tu vais proncé devant la chambre basse et du sénat cet projet était toujours incluse mais est-ceque tu l'a réalisé? Là où il te reste six mois pour quitter votre palais de Kingakati tu commence encore avec d'autres histoire en croyant que tu va confectionner votre mensonge comme tu as l'habitude dele faire À chaque fois quand tu trouve un obstacle tu crée de mensoge au peuplé congolais jedois faire faire ceci et cela et pourtant tu n'apas accomplien aucun projet sauf que tu avais réussi sur votre projet de massacre Monsieur faite tous ceque bon te semble mais votre place est déjà là toi aussi tu va suivre le chemin de...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DBB @F3N8FCQ   Message  - Publié le 31.05.2016 à 15:28
En Afrique,le Nigeria est le pole economique,l'afrique du sud est un pole technologique et le Congo reste le pole energetique d'afrique C'est ce don de Dieu que nous devrions capitaliser,les jaloux peuvent maigrir car on ne crée pas de fleuve comme le Congo,soyons en fier et remercions Dieu Bienvenue et ne refaisons plus l'erreur d'Inga I , II ET Zongo au moins la nation peut se souvenir de ces dirigeants si vous vous dépassez cette fois ci en recrutant sans clientelisme

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le sage @SD3Y66Q   Message  - Publié le 31.05.2016 à 14:29
Ce projet n'a pas suffisamment de chance d'aboutir. Il mourra au stade papier à coût sûr à moins de changer l'équipe d'animateurs politiques à la tête de notre pays. Ils ne savent que la nonchalance, le verbiage et la chienlit comme modes de gestion.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ndosamuna @K6B9OSQ   Message  - Publié le 31.05.2016 à 13:55
Belle initiative, mais est ce que l'impact social et environnemental de ce projet vaut vaut le risque de bloquer celui ci? La plupart des grands projets comme celui là a toujours déplacé des gens. Si une indemnisation est prévu ça serait une bonne chose, mais si non ça ne sera pas une première sur la planète NDOSAMUNA

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Investissements : la France scrute des opportunités d’affaires en RDC
left
Article précédent La CEEAC compte créer une zone de libre-échange en janvier 2017

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 8 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Incident politique au Parlement : quand l’ordre protocolaire dérange les perceptions

13.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance