mediacongo.net - Actualités - L’implication de la jeunesse dans le programme de lutte contre les mariages précoces en RDC



Retour Femme

L’implication de la jeunesse dans le programme de lutte contre les mariages précoces en RDC

L’implication de la jeunesse dans le programme de lutte contre les mariages précoces en RDC 2016-06-06

La coordonnatrice de l’ONG Youthfim Girls (Forum jeune et objectif du développement durable «ODD»), Laurence Kabasele Birungi, a salué les efforts fournis par la RDC dans son programme d’élaboration du Plan d’action de lutte contre les mariages précoces en y impliquant la jeunesse, dans son intervention axée sur le thème : «La voix des jeunes dans toutes les prises de décisions» aux assises de Banjul +10 tenues du 21 au 25 mai dernier.

Au cours d’un entretien lundi avec l’ACP, Mme Kabasele a précisé que ce programme élaboré par le ministère de la Femme, Famille et Enfant, a connu également l’implication des partenaires dont le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA). Elle a toutefois préconisé l’accès des jeunes à l’information liée à leur santé sexuelle et reproductive.

Elle a ajouté que les participants à ces assises ont recommandé aux pays ayant ratifié la Charte de la jeunesse sa mise en œuvre en vue de convaincre ceux qui ne l’ont pas encore fait notamment la RDC.

« Pour qu’un pays soit développé et son économie prospère, il doit investir dans sa jeunesse », a dit Mme Kabasele qui a fait savoir qu’en RDC, cette Charte a été soumise au Parlement congolais pour ratification.

Elle a indiqué que la jeunesse africaine tourne autour des Objectifs du développement durable (ODD) par le fait que le continent n’a pas encore atteint les Objectifs du millénaire du développement (OMD). «C’est pourquoi, nous, les jeunes devrions pousser nos gouvernements et les partenaires à nous donner une place au sein de la société», a-t-elle souligné.

Elle a ajouté que cela permettra aux jeunes de s’exprimer et de travailler en élaborant des feuilles de route dans différents domaines notamment de la planification familiale, de l’éducation et de la santé.

Près d’un millier des jeunes venus de différents pays d’Afrique ont échangé, dans la capitale gambienne, autour de leur implication dans l’atteinte du dividende démographique en vue de l’amélioration de l’économie de leurs pays, à l’occasion du dixième anniversaire de la Charte africaine. Il s’agissait de

«La coordonnatrice de YOUTHFIM-GIRLS Laurence Kabasele à Banjul»

membres de l’Union africaine, des jeunes, des partenaires de l’UNFPA et des ministres venus de différents pays pour évaluer les problèmes qui tourmentent la jeunesse et y trouver des solutions.


ACP
1087 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»