mediacongo.net - Actualités - La Journée de l’alimentation-2016 célébrée à IBI village

Retour Economie

La Journée de l’alimentation-2016 célébrée à IBI village

La Journée de l’alimentation-2016 célébrée à IBI village 2016-10-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/octobre/10_au_16/mota_emile_reunion_16_001.JPG Kinshasa-

Le ministre de l’Agriculture, Emile Mota

Le monde entier a célébré, le 15 octobre, la journée internationale de l’alimentation. Et à Kinshasa, une série d’activités a été organisée à Ibi village, dans la périphérie Est de la ville. Le choix de ce site d’agroforesterie pour la célébration de la JMA-2016, coïncide avec le thème de l’année, du fait de son impact sur le changement climatique. Il regorge en son sein, un important puits agro forestier de stockage de CO2.

Plusieurs personnalités y ont pris part. Notamment le ministre de l’Agriculture, Emile Mota, l’ambassadeur de la Belgique en RDC, Bertrand Decombrugge et le représentant de l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Alexis Bonte. Le thème retenu pour 2016 est « le climat change, l'alimentation et l'agriculture aussi ».

Dans son adresse de circonstance, le représentant de l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) s’est attardé sur les objectifs du développement durable. « Le climat change et il est crucial de relever les défis liés à la faim et à la pauvreté simultanément, afin d'atteindre les Objectifs de développement durable fixés par la communauté internationale », a-t-il déclaré.

Pour l’Ambassadeur du Royaume de Belgique en RDC, Bertrand Decombrugge, cette occasion lui permet de s’informer d’un des premiers défis qui se posent au pays : « nourrir à suffisance sa population ». Selon lui, le potentiel de la RDC en matière de production agricole est gigantesque. Néanmoins, avance-t-il, il continue à subsister des problèmes de nutrition et d’alimentation. Le diplomate belge estime que IBI village répond à cette problématique par le fait de lier les défis climatiques à la nécessité de la vie au quotidien. « IBI nous montre comment utiliser judicieusement l’agroforesterie, la séquence plantation de cultures vivrières et de forêt d’acacias », a-t-il noté.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture, Emile Mota, s’est dit étonné de ce « rideaux d’arbres » qu’il venait de découvrir à IBI vilage. D’après lui, c’est une initiative qui cadre avec l’agriculture. Effectivement, a-t-il reconnu, la RDC a des problèmes liés aux phénomènes climatiques. Emile Mota a encouragé les responsables d’IBI village à introduire des cultures vivrières pérennes, pouvant pousser sur le Plateau, au-delà des arbres qui y sont plantés.


MCNTEAM / mediacongo.net
497 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 18.10.2016 15:41

on a jamais bien manger chez nous au congo

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

La monotonie dans l’alimentation, source de certaines maladies, selon une diététicienne

Santé ..,

La mauvaise alimentation à l’origine d’un décès sur cinq à travers le monde

Santé ..,

Le PAM annonce la publication d'un guide de bonne pratique sur l'alimentation à l'école

Santé ..,

Diversifier l'alimentation des enfants diminue les risques d'allergies

Santé ..,