mediacongo.net - Actualités - La RDC étroitement surveillée par les espions britanniques et américains



Retour Sur le net

La RDC étroitement surveillée par les espions britanniques et américains

La RDC étroitement surveillée par les espions britanniques et américains 2016-12-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/5-10/kabila-zoe-joseph-mariage.jpg -

Les appels et les emails du président Joseph Kabila et de tout son entourage étaient soumis à une surveillance intensive.

Goma, 23 mars 2009. Dans la capitale de la province du Nord-Kivu ébranlée par la guerre civile, le gouvernement congolais et la rébellion politico-militaire du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) signent un accord de paix.

Les tractations ont été longues et suivies de près dans les capitales des pays des Grands Lacs, comme au Rwanda, où le président, Paul Kagamé, est accusé de soutenir ce groupe armé. Mais aussi à plus de 6 500 km de là, à Londres. Nul ne le savait, mais les belligérants étaient espionnés par le puissant système de surveillance satellitaire déployé par les services de renseignements électroniques britanniques (GCHQ).

Selon des relevés d’interceptions des 13 et 22 janvier, des 12 et 23 février, et du 12 décembre 2009, extraits par Le Monde, en collaboration avec le site The Intercept, des archives de l’ex-consultant de la NSA Edward Snowden confiées à Glenn Greenwald et Laura Poitras, la plupart des négociateurs ont été écoutés.

l’ex-consultant de la NSA Edward Snowden

A commencer par le président congolais, Joseph Kabila, dont le numéro de mobile figure sur les listes, de même que son adresse e-mail. On retrouve aussi les courriels, lignes fixes et mobiles de son conseiller spécial et confident, Augustin Katumba Mwanke, de son conseiller politique, Marcellin Cishambo, de son conseiller militaire, le général Denis Kalume Numbi. Toutes les communications de la présidence sont espionnés, tout comme ceux du gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya.

Invisible surveillance

Salle de surveillance du Government Communications Headquarters (GCHQ, littéralement « Quartier général des communications du gouvernement ») ou la NSA anglaise.

Les Britanniques ont également espionné plusieurs ministres sans omettre l’armée qui, en 2009, est en pleine reconstitution avec l’intégration de 5 800 miliciens du CNDP. Les documents du GCHQ témoignent d’ailleurs d’une connaissance fine de l’organisation des forces congolaises. Avec une certaine capacité à identifier les gradés promis à un bel avenir, comme le colonel Kahimbi Delphin, alors chargé des opérations contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un groupe armé hutu formé d’anciens éléments des forces armées rwandaises et de miliciens génocidaires interahamwé. Delphin est aujourd’hui général et chef des services de renseignements militaires. La plupart des responsables opérationnels, du chef du renseignement au chef d’état-major en passant par les hauts gradés en poste à l’est du pays, figurent dans les rapports d’interceptions consultés par Le Monde.

Le numéro de portable de l’ambassadeur de France, Pierre Jacquemot, apparaît aussi dans les relevés d’interceptions, avec un « niveau de priorité 3 », le même que la Mission des Nations unies. Le président Kabila est lui « priorité 4 ». « Le chef de l’Etat a changé de numéro de portable récemment », confie l’un de ses proches conseillers. Contacté, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, qualifie ces actes d’« hostilités inacceptables ». Et d’ajouter: « La RDC a été victime de ces ingérences dès son indépendance avec l’assassinat de Patrice Lumumba [le 17 janvier 1961] par des agents étrangers. Voilà ce que cela me rappelle. »

Les territoires du Nord-Kivu où évoluent les rebelles sont également sous l’invisible surveillance des Britanniques, quadrillés par leurs satellites qui écoutent leurs chefs. Les alliances se font et se défont au gré des rivalités entre le Rwanda et la RDC, mais aussi de l’Ouganda, où Aronda Nyakairima, chef d’état-major de l’armée ougandaise, impliqué dans les négociations de paix, était aussi espionné par le GCHQ.

Importance du secteur minier

Et si les Britanniques, qui ont accordé un soutien total à Paul Kagamé, doutaient de sa responsabilité dans les massacres et l’exploitation minière dont il est accusé, à l’est de la RDC ? Laurent Nkunda, le charismatique chef de la rébellion du CNDP dont le commandement est principalement tutsi, a bénéficié à ses débuts du soutien du Rwanda de Paul Kagamé – et a été soigneusement écouté par les services anglais. « En 2009, les Britanniques sont alors sous pression de la communauté internationale et des ONG, qui soupçonnent le Rwanda de crimes à l’est de la RDC, confie un diplomate occidental en poste à Kinshasa à l’époque des faits. Par ces écoutes, ils ont peut-être voulu s’assurer de la nature des liens de Kigali avec certains groupes armés. »

Les télécommunications des principaux lieutenants de Laurent Nkunda ont aussi été surveillées. Comme celles de Bosco Ntaganda, qui lui succédera, avant d’être transféré à la Cour pénale internationale en mars 2013. Surnommé « Terminator » pour son extrême violence, ce mercenaire qui a servi dans les rangs de nombreux groupes armés à l’est de la RDC boycotte actuellement son procès, où il est accusé de « crimes contre l’humanité » et de « crimes de guerre ».

Laurent Nkunda (au centre à gauche), ex-chef du CNDP, en compagnie de ses principaux lieutenants dont Bosco Ntaganda Surnommé « Terminator » (au centre à droite).

Les Britanniques attachent aussi une importance particulière au secteur minier. L’exploitation du sous-sol alimente le conflit armé, motive l’ingérence de pays voisins, et profite à certains membres du pouvoir congolais.

Leurs interceptions visent donc aussi les télécommunications du vice-ministre des mines, Victor Kasongo, du riche gouverneur de la province minière du Katanga, Moïse Katumbi, et surtout à plusieurs reprises celles d’Augustin Katumba Mwanke. Ce conseiller spécial du président Kabila régnait sur le secteur, son bureau étant le passage obligé de tout minier désireux de négocier des contrats. Soupçonné par l’ONU d’être le chef d’orchestre du « pillage » des richesses de la RDC, il est mort dans un accident d’avion le 12 février 2012.

Contacté, le GCHQ n’a pas souhaité réagir.

Simon Piel et Joan Tilouine
Le Monde / MCN, via mediacongo.net

2016-12-8-07-10-14_Documents Snowden.pdf (0.06Mb)

.pdf
9492 suivent la conversation
23 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

REVEILLONS-NOUS | CTZPPYO - posté le 09.12.2016 à 13:09

PEUPLE CONGOLAIS, VOYONS LE DEGRÉ DE LA MISÈRE QUE KABILA ET SON GOUVERNEMENT NOUS ONT IMPOSE, SORTONS DE LA ET TENONS-NOUS LA MAIN DANS LA MAIN, ET FAISONS APPLIQUER AVEC FORCE A MONSIEUR KABILA LA CONSTITUTION DE NOTRE PAYS LE 219/12/2016.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ODINGI | E12PR2J - posté le 09.12.2016 à 12:01

LES OCCIDENTAUX SONT SÉRIEUSEMENT DÉCIDÉES D’ÉLIMINER QUELQU'UN LE MERCREDI 18 JANVIER 2017 A TOUT MOMENT.RAPPELEZ VOUS DE L'INCIDENT DU 16 JANVIER 2001, CERTAINS D'ENTRE NOUS AVAIENT REÇU DE COUP DE FIL DE LA BELGIQUE ET DES USA QUELQUES DEUX SEMAINES AVANT LE MALHEUREUX INCIDENT.Un seul moyen qui peut faire échapper déci est que quelqu'un se prononce en responsable avant le 19 courant.- Qui vivra verra sûrement! Beauf frère de celui que vous connaissez.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kwanga Batetela | GZRZ8GP - posté le 09.12.2016 à 10:23

Cher internaute anonyme, c'est desolant que vous puissiez soutenir les ecpoutes telephoniques. Pensez-vous que les britaniques ou les americains sont en train de le faire pour vous plaire ou c'est pour leurs propres interets?

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 35FKV49 - posté le 09.12.2016 à 09:25

Il y a même pire qui semble se faire que cet espionnage à distance. N-a-t-on pas partout dans les fonctions du pays ces individus à nationalité autre que congolaise selon la constitution ? Ils sont donc la véritable source de l'intelligence qui se glane. Ces individus ont fait allégeance ailleurs et cela signifie qu'ils travaillent en mercenaires au pays.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Indépendant | Z7G3VMA - posté le 09.12.2016 à 09:23

Oui, on sait que nos commentaires postés ici sont aussi surveillés et retracés.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE | HNSGOFA - posté le 09.12.2016 à 09:17

KABILA EST CUIT. IL DOIT PARTIR LE 19/12/2016

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 09.12.2016 à 09:06

Le gouvernement congolais doit faire une protestation officielle car les britaniques et les américains (donneurs de léçons) ont soutenu les rebellions qui ont couté plus de 6.000.000 de morts en RDC. Nul doute même le téléphone de ya TSHITSHI a été espionné. A ce jour Snowden est poursuivi par ces Etats voyous mais les associations des droits humains ne disent rien.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 09.12.2016 à 08:42

C'est possible car en criminologie et détective il existe DES TECHNIQUES D'ESPIONNAGE ET CONTRE ESPIONNAGE PLUS DISCRETES. On peut cité notamment Ecoutes et filatures par téléphones et GPS et la caméra espionne qui peut être dissimulée pour filmer en toute discrétion. il y a la vidéo ou télésurveillance, La caméra IP qui a été conçue pour surveiller une cible à distance. En effet, il est possible d’accéder aux images grâce au réseau internet. Grâce au RJ45 ou au WiFi, selon le modèle de la caméra, on peut se connecter à celle-ci via un ordinateur, un portable ou encore une tablette avec une connexion internet.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga | KEEN5J3 - posté le 09.12.2016 à 08:23

nous avons tous compris mais que ceux sont dans ces écoutes sont eux suivis par dieu le père qui connait tout ce qu'ils font. C'est Dieu qui nous a donné ce pays, il ne nous laissera pas tombés.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis RDC | 4EJDR32 - posté le 09.12.2016 à 08:12

ces écoutes doivent continuer surtout pour les proches du pouvoir et savoir leurs stratégies de pillages,tueries,... Donc la soit disant souveraineté sans secret s'est intitule. Mende est chaos aujourd’hui.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 09.12.2016 à 08:07

Que Dieu Maître de temps et de circonstances aide le politique et iL nous faut voir le temps et les circonstances de votre vie sous l’œil de Dieu et il y a un temps pour chaque chose, l'heure est à la recherche de la paix et non à celle de la violence lire Ecclésias 3 :1-3, et Dieu gère le temps pour accomplir ses promesses et nous ne pouvons que racheter se temps pour la paix durable en RDC car les jours de ces temps sont mauvais. Mais cela est rendu possible par notre obéissance à DIEU et à s'aligner dans intérêt général du peuple congolais. Que DIEU nous fasse du bien fixé par son temps, car il connait le meilleur moment pour votre vie.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nsaki-Madeso Musaka Potopoto | 8JLUWPD - posté le 09.12.2016 à 08:01

Simple distraction du peuple Kongolais par ceux-là même qui sont au centre de la misère que vit la Nation Kongolaise. N'est-ce pas les USA et l'UK qui ont armé Kigali et Kampala, formé leurs officiers et agents des rensseignements au détriment de la RDKongo en vue de tirer les vrais bénéfices de ce chaos voulu et créé contre tout un peuple et son destin. Mais "YANI NZAMBI YEYE". Voilà pourquoi je soutiens les EI qui ont décidé de déstabiliser aussi ces démons de pays occidentaux qui nous destabilisent et nous mettent sous une nouvelle colonisation. Depuis que le monde existe, l'occicent a été l'énnemi du "Noir" et principalement de l'africain. Lire "Cité cruelle" d'un...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trick | D1Q8AHN - posté le 09.12.2016 à 07:47

Desoler Augustin Katumba Mwanke, ne plus! Il est deja decedé

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gerard | Q3XZ4G6 - posté le 09.12.2016 à 07:38

Ah oui la Politique...Au dela de toutes ces informations qui attirent notre attention nous voulons avoir des actions concretes qui ramenent tous ces acteurs Politiques et Armees a la ligne

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Cibo | NX8R8B1 - posté le 09.12.2016 à 06:28

Pourquoi attendre le Chaos pour dénoncer ça, ou bien vous étiez en complice. Il faut savoir que Dieu aussi vous surveille il va rendre publique la réalité.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | EGV518K - posté le 08.12.2016 à 21:00

ET APRES?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CRBK | NA75Y2G - posté le 08.12.2016 à 20:39

C'est la technologie d'écoute qui fait qu'aujourd'hui certains hauts cadres congolais sont sanctionnés et la liste des sanctions va continuer aussi longtemps qu'il y a encore des noms dans cette boîtes à surveillance

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 35FKV49 - posté le 08.12.2016 à 19:04

Dans ces types de centre travaillent y compris des congolais et pas des plus sots, qui décortiquent informations etc y compris en dialectes locales. Ainsi le mundele contrôle les choses

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 35FKV49 - posté le 08.12.2016 à 18:58

DRÔLE DE FAÇON DE TERMINER L'ARTICLE "...IL EST MORT DANS UN ACCIDENT D'AVION LE 12 FÉVRIER 2012. CONTACTÉ, IL N'A PAS SOUHAITÉ RÉAGIR."

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
myrene62@yahoo.fr | 4SO127A - posté le 08.12.2016 à 18:21

Et alors avez-vous ,de la technologie pour contrer ça?, non , donc vous devez subir, point c'est tout, en n'oubliant pas que l'internet, le téléphone mobile, le fax, e-mail et tous les autres moyens des communications leurs appartiennent.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 08.12.2016 à 18:16

Ils n'ont fourni aucunes informations.Ils espionnaient oui,mais ils gardent secret la teneeurs des conversations enregistrées.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la ruine genese 30:30 | KGGO57H - posté le 08.12.2016 à 17:36

tous ce temps vous britanik vous faisiez koi, vous avez volez avec lui et vous dite cela to day, vous allez voir

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bana | E193X4C - posté le 08.12.2016 à 17:16

c'est encore rien, il doit nous fournir encore beaucoup d'informations sur ces affaires.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : USA: Au zoo du Bronx, elle entre dans l'enclos des lions pour leur dire "Je t'aime"
AUTOUR DU SUJET

5G : Huawei se dit prêt à signer des pactes de "non-espionnage" avec les gouvernements

MC Geek ! ..,

Vie privée: WhatsApp permet à des inconnus de vous espionner à votre insu

Sur le net ..,

Surveillance: quel bilan tirer, cinq ans après le début des révélations d’Edward Snowden ?

Sur le net ..,

Aux Nations unies, l'affaire Skripal prend une tournure internationale

Monde ..,