mediacongo.net - Actualités - Alerte au Kongo Central : 4 cas de choléra déclarés à Matadi

Retour Santé

Alerte au Kongo Central : 4 cas de choléra déclarés à Matadi

Alerte au Kongo Central : 4 cas de choléra déclarés à Matadi 2016-12-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/12-18/hopital_prise_encharge_16_003.jpg Matadi-

La ville de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central est sous la menace du choléra. Quatre cas de cette pathologie viennent d’être détectés dans cette ville. C’est  ce qui ressort du cri d’alarme lancé par le maire de cette ville, Jean-Marc Nzeyidio qui s’est exprimé  à ce sujet, sur les antennes de la  radio Okapi. Aux dires de ce maire, le cas décelé n’est pas encore déclaré comme une épidémie en attendant le résultat des échantillons envoyés au Centre épidémiologique de Kinshasa pour l’analyse. Entre-temps, il a recommandé la prudence aux Matadiens en particulier et à la population du Kongo Central en général au strict respect des notions d’hygiène, notamment en se lavant régulièrement les mains avec du savon ou avec la cendre du feu. Ces précautions valent la peine.

Sauf qu’à côté de celles-ci s’érige l’épineuse question de toilette dans la ville de Matadi où l’on ne trouve pour la plupart des cas que des installations sanitaires publiques. Qui comme on peut le constater sont aussi des foyers évidents de propagation épidémiologique. Disposer d’installations sanitaires privées à Matadi est, pratiquement un luxe. Ceci compte-tenu de l’état rocailleux du site qui abrite cette ville.

Cet état des choses fait que la ville soit souvent une proie facile aux épidémies de tout genre. C’est dans cet ordre d’idée que cette ville avait  été parmi les localités touchées par la  vague de la fièvre jaune en provenance d’Angola.

Aussi il faut dire qu’à la suite de la proximité avec ce pays frontalier avec qui les mouvements des populations sont assez fréquents, il devait s’imposer au niveau des frontières, un système de contrôle médical efficace, animé par des épidémiologistes avérés, spécialistes en santé publique.

Et pour parer au plus pressé, il est indiqué que ce cas  de la présence  déclaré du choléra à Matadi, nécessite d’être pris à bras le corps avant la propagation de cette pathologie dont les effets pourraient aussi se ressentir à Kinshasa. Ce qui entraînerait des conséquences fâcheuses.

Pour une meilleure information sur cette maladie, retenez qu’elle est infectieuse épidémique et produite par une bactérie, appelée vibrion cholérique caractérisée par des selles très fréquentes, des vomissements, le tout accompagné d’un amaigrissement rapide et une baisse de la température pouvant causer la mort.

 

Maurice Bakeba
l'observateur
648 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Comment Kinshasa lutte contre le choléra

Santé ..,

Ouganda : le choléra fait 40 morts parmi des réfugiés congolais

Diaspora .., Kampala, Ouganda

Kasaï Oriental : renforcement de la sensibilisation contre le choléra à Diulu

Santé .., Mbuji-Mayi, Kasaï-Oriental

Inondations et choléra à Kinshasa: L’UE débloque 190.000 Euros

Société ..,