Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Les Evêques s’en vont à Genève : Majorité-Rassemblement : les dernières manœuvres coincées !

2017-01-25
25.01.2017 , Kinshasa
2017-01-25
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/23-29/cenco_eveques_17_0005.jpg Kinshasa-

Les Evêques, conscients de leurs responsabilités  astrales, investis de la confiance papale, sûrs d’eux et, surtout,  du travail fastidieux  abattu pour désamorcer la crise politique en RD. Congo, depuis le 8 décembre 2016 jusqu’à  samedi 28 janvier 2017, jour prévu pour la signature solennelle de l’Arrangement Particulier, s’envoleront dimanche 29 janvier, pour  Genève, en Suisse. 

Des sources bien branchées à ce qui se passe au Centre Interdiocésain, à la Gombe, parlent, elles, d’un congé de dix jours, pour les Evêques, en Europe. Drôle de coïncidence, tout de même, est ce voyage impromptu de Tshisekedi wa Mulumba  qui, parallèlement, arrive à Bruxelles, non loin de Genval, en Belgique, lieu de naissance du Rassemblement grâce auquel, il tiendra, désormais, les rênes du Conseil National de Suivi de l’Accord, une nouvelle institution d’appui à la démocratie durant cette période transitoire jusqu’aux élections, fin décembre 2017. 

Autrefois, alors qu’il était donné pour malade, le même Tshisekedi, revêtu de son ‘’munyere’’  habituel, s’était, curieusement, livré à une intense activité politique alliant, au jour le jour, des contacts avec divers milieux influents du monde aux mots d’ordre de mobilisation des masses au pays. Cette fois-ci, lorsqu’on sait qu’en dépit de cette querelle résiduelle autour de la désignation d’un Premier Ministre ou, simplement, de la  présentation d’un Panel de candidats au Poste de Premier Ministre au Chef de l’Etat, Joseph Kabila, quelle autre surprise ne pourrait-il pas réserver à tous ceux qui attendent qu’il s’y prononce ? Surtout que ces nombreux soutiens et alliés sont aussi de ce côté-là, Etienne Tshisekedi ne va-t-il pas, même en dernière minute, changer  d’avis ?

Vifs espoirs

Les Evêques ont, en effet, un séjour européen, qu’ils pourraient, certainement, mettre à profit pour se reconstituer, tout en espérant que, selon le chronogramme, à leur retour  au pays, ils trouveront que   le futur Premier Ministre issu du Rassemblement, ses  37 Ministres et 9 Vice-ministres, auront  été désignés et nommés, au plus tard, à  la fin de la première semaine du mois de février 2017. 

Jeudi 26 janvier, au bout d’âpres tractations, ils auront mis  la dernière main sur le Conseil National de Suivi de l’Accord, dans son volet consacré, particulièrement, à la notification, dûment signée, à Etienne Tshisekedi wa Mulumba, en guise de sa confirmation à la tête de cette institution d’appui à la démocratie. Quand bien même ce dernier, pour des raisons de check-up médical, a été évacué, ce mardi,  à Bruxelles, il se verra investi de ses fonctions, telles qu’elles ont été consignées dans l’Accord du 31 décembre 2017. A son retour au pays, en attendant toutes les formalités d’usage en matière d’investiture ou, à la limite, de la loi organique, Tshisekedi va commencer à veiller au scalpel,  à l’application intégral  de cet Accord dit de la Saint Sylvestre dont la matrice essentielle porte notamment, sur la gestion  consensuelle de  la transition et  l’organisation  des élections libres, transparentes, démocratiques et apaisées avant la fin de cette année 2017.  Ses bureaux pourraient être provisoirement installés dans les locaux de la CENCO, situés le long de l’avenue des huileries, dans sa jonction avec Tombalbaye,  en face de l’INRB, dans les parages de la Paroisse Notre Dame de Fatima.

Comptes  à rebours

Au demeurant, la plénière d’hier, n’a pas fini  les dernières divergences à la peau dure. Les travaux se poursuivront  d’abord, en commissions, ce mercredi  matin, au Centre Interdiocésain. Puis, vers 16 heures, les Evêques reviendront à la charge, pour arbitrer le match et tirer au clair, le score de ces discussions directes qui tirent inutilement en longueur, comme s’il était question, alors que le temps presse,  de trouver les sexes des anges. Quoi qu’il en soit, les journées de jeudi et vendredi ont été retenues  dans l’agenda des participants, pour l’adoption du rapport final et des recommandations,  avant la cérémonie de clôture officielle, prévue pour ce  samedi 28 janvier 2017.


La prospérité
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
8520 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Alternance_voce @TFV72OX   Message  - Publié le 25.01.2017 à 18:46
Nous conseillons à Mr le sénateur à vie Joseph KABIRHA à prendre se disposition. Sinon

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 25.01.2017 à 17:23
Pourquoi demander quelque chose qui n'existe pas: il n'y a pas de plan B. La cenco n'a aucune solution à la crise congolaise, si crise il y'a Nos politiciens manquent d'immagination, comme les eveques meme. Les éléctions auront lieu en 2018. Badibanga reste premier ministre, bolinga, bolinga te la réalté ,la situation est celle-ci.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DIZUNDU @NXI9GB3   Message  - Publié le 25.01.2017 à 16:36
Un mot d'ordre et testicules des gênants de la paix ligotés, alors très très bien ligotés par des spécialistes en cette matière

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
LES KABILISTES PRETS @VZOUPFP   Message  - Publié le 25.01.2017 à 15:52
Nous voulons le plan B et cette MP mecanique et des tricheurs saura a quel point la majorité des congolais les detestent et veulent en finir avec eux Bande des mafieux et traitres de la republique VOUS PAIEREZ LA MORT DES 9 MILLIONS DES CONGOLAIS WAIT AND SEE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bonso @SQ4O9V6   Message  - Publié le 25.01.2017 à 14:07
chers évêques, bâtissez d'abord chez vous la case brûle et vous avez l'obligation morale d’éteindre le feu. Donc, dites nous seulement un mot, nous allons suivre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Dino 316 @QXG7IEG   Message  - Publié le 25.01.2017 à 13:58
Nous pouvons passer notre temps en écrivant toutes nos belles idées ici sur ce site, sachons le, que nous ne serons pas écoutés. Nos suggestions restent ici,ce site ne fait rien pour les transmettre à qui de droit. Perte de temps chers amis, changeons des stratègies si nous voulons être écouté

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
John @6DS8UQ5   Message  - Publié le 25.01.2017 à 12:08
Nous fumes étudiants et nous espérions avoir une vie professionnelle aisée, aujourd'hui, nous nous rendons compte que nous ne sommes qu'une génération que kabila et les siens ont déjà sacrifiés Nous encourageons nos jeunes frères et sœurs étudiants dans leur ultimatum lancé contre la classe politique et nous leurs emboîterons les pas

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 25.01.2017 à 11:47
Mr. le journaliste de la prospérité vient d'écrire une belle fiction pour un film. Il n'y aura rien de tout ça. Badibanga reste en place.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 25.01.2017 à 11:04
La MP à quelle vision pour HYPOLITTE KANAMBE qui est déjà illégitime depuis le 19/12/2016. Le Peuple est pour une gestion consensuelle pour cette année 2017. Mais vous voulez maintenir le ROI FAINEANT avec le pretexte de nomination du 1er Ministre et partage des postes ministériels. La MP vous payerez cher

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Avenir du Congo Asbl @M1Z1EGL   Message  - Publié le 25.01.2017 à 11:01
Je soutiens l'idée de mon ami de 10:52, nous sommes fatigués de toutes ces aventures: Busa et Makila reviennent aux travaux de la CENCO, Badibanga et son groupe revendique la Primature, Kengo de l'opposition républicaine exige 8 postes, Kingandi de l'opposition Kimbuiste ou Lumumbiste revendique 18 siège, on est fatigué de tout ça. Concluez ce weekend, sinon, dites-nous clairement ce qui a bloqué, nous nous prendrons en charge!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Albert Ilunga @KEEN5J3   Message  - Publié le 25.01.2017 à 11:00
Vous les Anonymes qui ne comprenez rien, vous serez tjrs dessus car ce qui est ne pas ce qui devrait être. Nous autres vrais compatriotes comprenons bien les choses. Kabila ne bloque rien, c'est l'Occident qui tire les ficelles à travers certains compatriotes de l'opposition. Ces Occidentaux sont en train de téléguider nos politiciens pour satisfaire leurs intérêts. Si c'étaient des congolais libres qui discutent de l'avenir de leur pays, on aurait déjà la solution. Attendons les déplacements surpris de Tshisekedi et celui des Évêques pour vous en rendre compte que ce c'est là qu'on téléguide tout. C'est la guerre d'influence des Occidentaux au Congo.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @M84LOHP   Message  - Publié le 25.01.2017 à 10:52
Avec ce garçon qui est arrivé au pouvoir par les armes, il n'y a qu'un seul moyen de le sortir de là, les armées, si non, nous iront de blocage en blocage jusqu'à ce qu'il nous fatigue tous pour enfin sortir son referendum qui va lui donner une occasion de postuler. Levons-nous vous nos frères qui sont armés.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @QVKUISJ   Message  - Publié le 25.01.2017 à 10:21
ces soi-disant politiciens de la MP est un gonglomerat d'aventuriers,tout ce qu'ils font est planifié,alors chers Eveques c'est ce samedi ou Rien, et apres demandez nous de nous prendre en charge et nous agirons! comme les etudiants qui ont deja donné le ton d'ailleurs.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
myrene62@yahoo.fr @4SO127A   Message  - Publié le 25.01.2017 à 10:14
Si Kabila s'entête par des obstructions fallacieuses pour ne pas appliquer l'accord de la CENCO, la Communauté Internationale et l'ONU, prendront leurs responsabilités et Kabila sera jammehisé (subira le même sort que Yahya Jammeh) À partir du 19/12/2016 à 23H59', Kabila a perdu toute légitimité malgré, les faux arrêts de la cour constitutionnelle corrompue. C'est sur la base de l'accord de la CENCO que nous avons accepté qu'il reste jusqu'à l'élection du nouveau président Toutes les manoeuvres que fait la MP,se retourneront contre leur patron incompétent Kabila, qui, vouloir ou pas, partira de gré ou de force. INGETA

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
jal @BG3B9XM   Message  - Publié le 25.01.2017 à 09:52
la cenco, ne laissez pas le champ au diable sinon il va te prendre. Le peuple congolais vs attend de vos missions avant ke vs allez en suisse. Bâtissez d'abord votre maison avant d'aller louer chez les amis

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Didier Reynders rappelle l’importance de l’Accord de la Saint-Sylvestre en RDC
left
Article précédent Arrangements particuliers : le groupe de Badibanga discute « postes » à la CENCO

Les plus commentés

Politique Le M23 en RDC : le Japon préoccupé par « les grandes quantités d’artillerie sophistiquée »

14.07.2024, 16 commentaires

Société " L'invitation de Koffi Olomide au parquet général près la Cour de cassation est une insulte de trop pour notre peuple" (Fayulu)

15.07.2024, 10 commentaires

Politique UDPS : l’éclatement, une question d’heures

15.07.2024, 8 commentaires

Afrique Les RDF et UPDF renforcent davantage leur soutien au M23 (Gouvernement de Kinshasa)

13.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance