mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : 43 docteurs à thèse, 86 D.E.S et plus de 1317 lauréats du 2ème cycle à l’UNIKIN




Retour Société

Kinshasa : 43 docteurs à thèse, 86 D.E.S et plus de 1317 lauréats du 2ème cycle à l’UNIKIN

Kinshasa : 43 docteurs à thèse, 86 D.E.S et plus de 1317 lauréats du 2ème cycle à l’UNIKIN 2014-08-02
Société
Quarante trois (43) candidats ont été proclamés jeudi 31 Juillet docteurs à thèse et agrégés à l’enseignement supérieur en médecine, 86, Diplômés d’Etudes Supérieures (DES) et spécialistes en médecine ainsi que plus de 1317 lauréats du deuxième cycle, à l’Université de Kinshasa ‘UNIKIN), lors de la double cérémonie de collation des grades académiques et de clôture de l’année académique 2013-2014.

Dans ce lot, plus de 940 médecins de ce nombre ont prêté à cette occasion le serment d’Hippocrate. Le secrétaire général académique de l’UNIKIN, le Pr Prosper Kanyankogote Mpagazahe, qui a présidé cette cérémonie au nom du recteur, a conféré à ces différents lauréats de la première session, ces grades académiques précités.

Ces finalistes sont issus des facultés de médecine, de droit, des lettres et sciences humaines, des sciences, des sciences agronomiques, des sciences sociales, politiques et administratives, des sciences économiques et de gestion, de psychologie et sciences de l’éducation, des sciences pharmaceutiques.

L’UNIKIN a fonctionné en 2013-2014 avec un effectif de plus de 26.000 étudiants parmi lesquels plus de 21.000 seulement se sont acquittés de leurs obligations académiques notamment le paiement des frais, a indiqué par ailleurs le secrétaire général académique. Le Pr Kanyankogote a recommandé à ces finalistes d’être les vrais ambassadeurs de l’UNIKIN et les acteurs de la modernisation et du développement.

Les 43 docteurs à thèse dont 13 ont soutenu leurs thèses à l’étranger, devront se joindre à l’effectif de 802 professeurs que compte l’UNIKIN après leur nomination par l’Etat. Il a salué les efforts déployés par le Chef de l’Etat Joseph Kabila et le gouvernement dans l’amélioration des conditions de vie et de réhabilitation des infrastructures académiques, un élan à poursuivre, a-t-il insisté, en vue de permettre à l’UNIKIN de retrouver sa place d’antan dans le classement de meilleures universités africaines et mondiales.

Le bilan de l’année académique est positif selon le secrétaire général académique en évoquant l’implication du comité de gestion dans la recherche de la paix sociale, le respect de calendrier, l’UNIKIN étant rentrée dans le calendrier normal depuis plus de trois ans, la coopération interuniversitaire et avec d’autres partenaires nationaux et internationaux, la qualité des publications scientifiques, les activités scientifiques et des séances académiques notamment celle de la remise de diplôme d’honoris causa à l’ancien président namibien Sam Nojuma, la réhabilitation des infrastructures, avant de signaler néanmoins, d’autres événements douloureux de mort des professeurs et certains membres du personnel de l’université.

 

 

Plaidoyer pour un soutien à la recherche et à l’équipement des laboratoires

Par ailleurs, le secrétaire général académique, le Pr Kanyankogote  a plaidé au nom du comité de gestion, pour l’octroi d’un budget conséquent devant soutenir la recherche et l’équipement des laboratoires obligés de se conformer aux standards internationaux surtout que certains bâtiments sont rénovés sur l’initiative du Chef de l’Etat et du gouvernement.

Il a relevé également la nécessité de création d’un « fond de recherche » pour financer toutes les recherches utiles à consigner dans le budget 2015, le soutien à l’obtention et la protection des brevets d’invention des chercheurs, l’octroi des microcrédits aux universitaires détenteurs d’invention susceptibles d’être mises en œuvre à travers des structures industrielles ou semi industrielles conduisant à la création des entreprises et des emplois.

Il a souligné aussi la nécessité de la prise en compte par le gouvernement de l’expertise nationale valablement représentée à l’UNIKIN dans la conception et l’exécution des projets de développement dans différents secteurs de vie nationale.

Le Pr Kanyankogote a enfin soulevé les projets de construction des bâtiments facultaires devant abriter les facultés des sciences pharmaceutiques et Pétrole et gaz dont le ministère des hydrocarbures, les sociétés pétrolières et les industries pharmaceutiques devraient être mises  à contribution, ainsi que la lutte contre les antivaleurs en généralisant dans toutes les facultés et les associations la mise sur pied des commissions éthiques pour contrer ces antivaleurs.


868 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC, le genocide occulté: appel à une marche silencieuse à Bruxelles
left
ARTICLE Précédent : RDC: des tombes introuvables dans les cimetières