mediacongo.net - Actualités - Faillite des banques en RDC : 17 jeunes manifestants libérés



Retour Provinces

Faillite des banques en RDC : 17 jeunes manifestants libérés

Faillite des banques en RDC : 17 jeunes manifestants libérés 2017-04-23
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/lucha_activistes_goma_16_002.jpg Goma-

Dix-sept jeunes Congolais arrêtés au cours d'une manifestation contre des faillites bancaires ont été libérés samedi après-midi dans l'est de la République démocratique du Congo après plus de 72 heures de détention, selon des sources concordantes.


"Nos camarades ont été libérés", a déclaré à l'AFP Ghislain Muhiwa, militant de la Lutte pour le changement (Lucha), mouvement de jeunes indignés né à Goma, capitale de la province congolaise du Nord-Kivu et qui se présente comme non partisan et non violent.

"Les militants de la Lucha ont été libérés, ils sont désormais libres", a déclaré à l'AFP le procureur provincial Samuel Katamea, laissant entendre qu'aucune charge n'avaient été retenue contre eux.

  La Constitution congolaise limite la garde à vue à 48 heures. Vendredi, l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International avait appelé les autorités congolaises à libérer "immédiatement et sans conditions les 17 militants de Lucha détenus à Goma et à mettre fin aux atteintes répétées à la liberté de manifestation pacifique".

Les 17 militants avaient été arrêtés mercredi matin à Goma alors qu'ils tentaient d'organiser un sit-in devant l'antenne locale de la Banque centrale du Congo (BCC) pour dénoncer "la complaisance" de celle-ci dans la faillite d'une des premières banques du pays et de deux caisses d'épargne locales ayant privé des milliers de Congolais de leurs dépôts.

La RDC traverse une crise politique depuis la réélection du président Joseph Kabila en 2011 lors d'une présidentielle entachée de fraudes massives. Les tensions ont été exacerbées avec son maintien au pouvoir après le 20 décembre, date ayant marqué la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel, dans un climat de violences ayant fait des dizaines de morts dans le pays. A la crise politique s'ajoute depuis plus d'un an le pays connaît une grave crise économique et sociale sur fond de pauvreté généralisée.


VOA/AFP
2030 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma