mediacongo.net - Actualités - Afrique du Sud : ouverture du procès de 20 Congolais pour tentative de coup d’Etat au président Joseph Kabila

Retour Diaspora

Afrique du Sud : ouverture du procès de 20 Congolais pour tentative de coup d’Etat au président Joseph Kabila

Afrique du Sud : ouverture du procès de 20 Congolais pour tentative de coup d’Etat au président Joseph Kabila 2014-08-05
Diaspora
Le procès, en Afrique du Sud, des 20 ressortissants de la République démocratique du Congo, pour tentative de déstabilisation du pouvoir de Kinshasa, a débuté lundi à Pretoria. En raison de l’absence d’un prévenu, le procès a été ajourné à ce mardi 05 août.

Le procès des 20 Congolais arrêtés en Afrique du Sud a débuté lundi, à la Cour suprême de justice de Pretoria. Ils sont poursuivis pour tentative de coup d’Etat contre le régime de Kinshasa, en février 2013. En raison de l’absence d’un prévenu, James Jacob Mapima, pour des raisons de santé, le procès a été ajourné à ce mardi.

Les accusés n’ayant commis aucun crime en Afrique du sud, les avocats de la défense réclament l’annulation des charges. Mais selon le juge, ces ressortissants Rd-Congolais auraient planifié le coup d’Etat sur le sol sud-africain et devraient être poursuivis pour avoir violé la loi sur l’assistance militaire étrangère.

Ces 20 ressortissants congolais ont été arrêtés en février 2013. L’avocat de la grande partie des détenus, Me Pillay, a dénoncé, en juillet, les présumés agressions morales et physiques qu’auraient subit ses clients par les autorités de la prison. Les détenus ne bénéficieraient que d’une heure de liberté à l’intérieur de la prison au lieu de 24 heures, a poursuivi Me Pillay. La demande de leur remise en liberté provisoire avait été rejetée.


538 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Afrique du Sud : 20 congolais devant la justice
left
ARTICLE Précédent : RDC, le genocide occulté: appel à une marche silencieuse à Bruxelles