Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Politique

L’ECC pour la révision constitutionnelle : Marini Bodo, "seule la Bible ne peut subir de modification"

2014-08-07
07.08.2014 , Kinshasa
Politique / Religion
2014-08-07
Ajouter aux favoris
Celui qui engage l’Eglise du Christ au Congo (ECC) s’appelle Marini Bodo. C’est lui, en sa qualité de Président de l’ECC, qui a prononcé le mot de bienvenue aux délégations venues de toutes les Provinces, en raison de 4 chacune, au 16ème Synode ouvert hier, mercredi 6 août 2014, au Lycée Mgr Shaumba. Son soutien au processus électoral en cours, Marini Bodo l’a fait au cours d’une interview à la presse. Il reconnaît, pour commencer, l’indépendance de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Pour Marini Bodo, la centrale électorale a bien réfléchi de quitter l’organisation des élections élitistes pour des élections à la base notamment, les urbaines, les municipales et les locales. Entre soutien au calendrier électoral de la Ceni et révision constitutionnelle, il n’y a même pas un pas à franchir. Les deux se tiennent. Marini s’affiche comme l’un des géniteurs de la Constitution du 18 février 2006. Il soutient que cette Constitution est susceptible de subir de modification au vu de l’évolution nationale. Pour lui, seule la bible ne peut subir de modification.

Il n’en fallait pas plus pour que les analystes y lisent une opposition de style avec les catholiques dont les prélats, réunis au sein de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), se prononcent ouvertement contre la révision constitutionnelle. Comme qui dirait, l’unanimité n’est pas de ce monde. Les catholiques, c’est du déjà connu et entendu, émettent sur la même longueur d’ondes  que les partis politiques de l’opposition ainsi que les envoyés spéciaux internationaux.

Pendant ce temps,  la Ceni, dont le Président du Bureau, ironie du sort, Apollinaire Malumalu se trouve être un prêtre diocésain catholique, continue son bonhomme de chemin. Sans se préoccuper de l’agitation politique autour de la Constitution, la Ceni travaille sur le processus électoral, en toute indépendance vis-à-vis des partis politiques comme des confessions religieuses. Selon un communiqué de presse, rendu public hier mercredi, il est accordé pratiquement cinq jours aux candidats observateurs retardataires pour obtenir une accréditation ‘‘long terme’’. Déjà, dans la journée de ce jeudi 7 août, les derniers dossiers, pour ce qui concerne la ville de Kinshasa, seront réceptionnés. Le traitement de tous les dossiers interviendra dès demain vendredi 8 août à guichet fermé.

Les cartes d’accréditation seront remises aux réseaux et associations de la Société civile de la RDC. La cérémonie officielle de clôture d’accréditation  des observateurs ‘‘long terme’’ à Kinshasa aura lieu le lundi 11 août prochain. Mais pour que la Ceni arrive, dans le délai imparti, à organiser les élections, il faudra que les politiques jouent le jeu. Particulièrement, l’Assemblée nationale dans la production des lois essentielles. 


C’est vous qui le dites :
8572 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant MONUSCO : 75% des casques bleus seront déployés dans l'Est de la RDC
left
Article précédent Nord-Kivu : Félix Tshisekedi à Beni ce jeudi

Les plus commentés

Politique Constant Mutamba recommande des poursuites judiciaires contre les Congolais qui prennent des armes pour accéder au pouvoir

03.03.2024, 17 commentaires

Société Assainissement public de Kinshasa : à Antalya, Félix Tshisekedi séduit par les assurances d'un Groupe d'experts turcs en construction

03.03.2024, 13 commentaires

Politique Agression rwandaise : Lamuka réitère ses vœux de dialoguer avec Félix Tshisekedi sans "compromission"

02.03.2024, 12 commentaires

Politique L’ECC recommande au Président Tshisekedi d’organiser un dialogue en vue de résoudre les questions de paix, de sécurité et de la gouvernance

03.03.2024, 12 commentaires


Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance