mediacongo.net - Actualités - Gouvernement Tshibala : Kabila appelle les ministres à servir la Nation et non leurs partis



Retour Politique

Gouvernement Tshibala : Kabila appelle les ministres à servir la Nation et non leurs partis

Gouvernement Tshibala : Kabila appelle les ministres à servir la Nation et non leurs partis 2017-05-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/22-28/kabila-reunion-interinstitutionnelle-presidence.jpg -

Le Président Joseph Kabila Kabange lors d'une réunion interinstitutionnelle au Palais de la Nation, 21 mars 2017. (© Présidence)

Les membres du Gouvernement Tshibala ont tenu samedi 20 mai courant leur premier Conseil des ministres sous la présidence du chef de l’Etat Joseph Kabila, à l’Immeuble du Gouvernement. Comme pour souligner leur mission primordiale, au début de leur mandat, Joseph Kabila leur a rappelé qu’ils étaient nommés pour être au service de la Nation congolaise toute entière et non au service de leurs partis politiques, leurs provinces ou leurs tribus ou clans.

« Vous êtes nommés pour être au service de la Nation et non au service de vos partis » , a-t-il déclaré pendant ce premier conseil des ministres.

Joseph Kabila a également appelé les membres du gouvernement à faire preuve d’un comportement digne et irréprochable dans l’exercice de leurs fonctions, mais aussi à éviter tout conflit d’intérêt et le népotisme dans la constitution de leurs cabinets respectifs.

Selon les sources de la primature, le Président de la République a rappelé à l’équipe gouvernementale sa mission première d’appuyer la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans sa mission d’organiser les élections le plus tôt que possible.

La consolidation de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national est la 2ème priorité sur laquelle le Chef de l’Etat est revenu au cours de cette réunion. La paix et la sécurité demeurent deux socles qui conditionnent la tenue effective des élections que tout Congolais veut transparentes, crédibles et apaisées.

Sur le volet sécuritaire, Joseph Kabila a noté que sur les 26 provinces, il y avait des défis sécuritaires à relever dans 4 provinces et dans 8 territoires sur les 145 que compte le pays.

Quant à la 3ème priorité, le Chef de l’Etat a attiré l’attention des membres du gouvernement sur le social de la population et ce, sur toute l’étendue du territoire national.

Par conséquent, il a rappelé au Gouvernement l’impérieuse nécessité d’élaborer dans le meilleur délai le projet de loi budgétaire afin de pouvoir le présenter à l’Assemblée Nationale et au Sénat pour son adoption urgente.

A ce propos, le Premier ministre a eu un brainstorming dans la soirée de vendredi 19 mai à la Primature dans l’optique de mettre terme au régime des crédits provisoires qui régit la RDC depuis le début de l’année, sous le gouvernement Samy Badibanga. Pour y mettre un terme, le Premier ministre Tshibala déposera dans les prochains jours, la loi budgétaire portant exercice 2017 au bureau de l’Assemblée nationale.

Le Premier ministre Bruno Tshibala, assisté par le ministre délégué près le Premier ministre, Tshibangu Kalala, s’est longuement entretenu avec le ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, celui des Finances Henri Yav Mulang et le ministre du Plan Modeste BahatiLukwebo qui était à l’Economie sous Badibanga. Au menu de leur entretien, la loi des finances publiques 2017.

Selon Pierre Kangudia, le Premier ministre les a exhortés à mettre les bouchées doubles pour doter la RDC d’un budget digne de ce nom.

Lors de son discours d’investiture devant la Chambre basse du Parlement, Bruno Tshibala s’est engagé à mener le pays vers les élections libres, crédibles et apaisées.

Le gouvernement Tshibala, investi le 16 mai 2017, s’est donné pour objectifs : l’organisation des élections, la stabilisation de la crise économique, l’amélioration des conditions de vie des congolais ainsi que le rétablissement de la paix dans la partie Est et centre de la RDC.

Travailler pour ‘intérêt de la Nation, c’est-à-dire pour le peuple et non pour l’intérêt de leurs partis politiques, c’est-à-dire pour leurs propres intérêts ; faire preuve d’un comportement digne et irréprochable dans l’exercice de leurs fonctions ; éviter tout conflit d’intérêt et le népotisme dans la constitution de leurs cabinets respectifs, sont du reste des orientations et recommandations censées être connues de ces  Excellences »  et qu’il n’est pas, par conséquent, nécessaire que le chef de l’Etat répète à une personnalité dont la mission est naturellement celle de servir et non de se servir.

Loin de minimiser son importance, le rappel de tous ces maux qui rongent et guident le plus souvent toute action de la plupart des ministres semble avoir résonné aux oreilles de ces politiciens, aussi bien aux anciens qu’aux nouveaux comme un simple slogan qui, une fois entendu, passe très vite dans les oubliettes.

De tous les temps, l’engouement que suscitent d’abord les consultations ensuite les nominations au sein de tout gouvernement en RDC en particulier n’est pas consécutif au souci des candidats de servir la population, mais celui de se servir, de servir sa famille biologique, un peu son parti politique. D’où ces fêtes euphoriques qui accompagnent ces nominations auxquelles se livrent les familles ô combien heureuses des heureuses personnes devenues « désormais Excellences » et ces nombreux et bruyants « remerciements » tout flatteurs adressés au chef de l’Etat par des frères, sœurs et amis de ces « Désormais Excellences »

Dans la plupart des cas, ce sont des groupes minoritaires des partisans de tel ou tel autre ministre ou Premier ministre, qui ont la particularité de naître aussitôt les concernés nommés et de disparaître à leur disparition. Ainsi voit-on souvent sur des banderoles lors des manifestations populaires ou à la télévision des groupes aux motivations de ventre du genre « Les Amis de … soutiennent l’action de… » ou  « Les Amis de….remercient très sincèrement le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange pour la nomination de…. » ou encore « les ressortissants du territoire de Kuanga assuré remercient…. » .

L’expérience montre que ces groupes à caractère tribal, clanique ou « provincial » servent plus de lobbying pour encourager la mauvaise gestion du frère aux affaires. Aussi les remarque-t-on s’affairer bec et ongles pour le défendre lorsqu’il est empêtré dans une affaire embarrassante.

Laissons-leur du temps pour leur permettre de constituer leurs cabinets respectifs avant de faire un petit tour d’inspection. Nous ne serons pas surpris de constater avec évidence en entrant dans un des cabinets : de la sentinelle au dircab, un seul signe distinctif : la langue du terroir prédomine. Voilà comment nos » Excellences » entendent appliquer la recommandation de Joseph Kabila leur demandant d’éviter tout conflit d’intérêt et le népotisme dans la constitution de leurs cabinets respectifs.

Le jour de leur investiture par l’Assemblée nationale au Parlement, Aubin Minaku n’a pas manqué de rappeler aux membres du gouvernement Tshibala une recommandation qu’ils doivent respecter : la déclaration du patrimoine des biens de chacun d’entre eux, aussi bien à l’entrée qu’à la sortie du gouvernement. Attendons pour voir s’ils le feront.

Si en quittant les affaires, certains de ces « Excellences » tiennent à emporter tout ce qu’ils ont trouvé dans leurs bureaux et dans leur parc automobile, ne leur cherchons pas de problème en leur demandant de déclarer leur patrimoine que la plupart, d’ailleurs, vont avoir à enrichir une fois aux affaires.

A son époque, Mobutu avait fait de cette recommandation faite par Joseph Kabila un slogan. « MPR = servir. Se servir ? Non ». Dans la pratique, les fonctionnaires, dans leur ensemble, ont commencé à l’appliquer sous l’angle intéressant les poches individuelles.

François Salu
L'Observateur
3424 suivent la conversation
17 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Encore_Vous | NWBHSUQ - posté le 26.05.2017 à 04:33

Le fouet vient!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois | Y5GIOO8 - posté le 25.05.2017 à 23:21

Pas seulement eux, même moi, je ne peux pas servir la nation dans des pareilles conditions. Toi-même président de la république, les gouverneurs, les députés et sénateurs, vous avez servi la nation durant vos mandats ? Si oui, pourquoi vous ne voulez pas laissez aux autres d'achever ce que vous avez commencé telle que la constitution vous le demande.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois | Y5GIOO8 - posté le 25.05.2017 à 23:10

Donc toi tu veux que des locataires puissent servir la nation dans ces peu des mois qui leur reste au lieu de s'en richir du fait qu'ils ont longtemps souffert dans l'opposition à côté de ya tshitshi sans rien obtenir. Même une maison, tshibala et bonganga n'ont pas eu depuis qu'ils ont commencé la politique en RDC.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le combattant et résistant silencieux | OXNG9KX - posté le 25.05.2017 à 10:59

Tu n'a plus des leçons morales à donner à qui que ce soit, surtout à nous la jeunesse. Pauvre rwandais, voyou, voleur, sanguinaire, dictateur, cochon et usurpateur. Ton temps est révolu, ensemble avec tes ministres de traître. D'ailleurs, nous allons te tuer pour bientôt et chasser ou tous tes ministres ou les mettre tous à la retraite. Imbécile, ngwaku, mumbafu. Tais-toi et ne parle plus jamais au nom de notre très cher et beau pays. Le combattant et résistant silencieux.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Que demande le peuple | 9AUI7K7 - posté le 25.05.2017 à 00:33

Arrêté de nous distraire Mr, tu es le premier grand voleur que ce pays n'a jamais connu, va t'en au diable.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.05.2017 à 16:39

Quand Kabila dit qu'il a besoin de 17 hommes , il est critiquè de partout: Maintenant quand il rapelle aux ministres à leur devoir il est hypocrite. Les Mèdecins pretent serment d'hypocrate, les militaires pretent serment eccc, sauf les politiciens. Alors si le président de la rèpubblique le rapelle à leur premier dévoir, un acte louable, les soit disants opposants l'insulte. Nous sommes dans un pays des maudis. heureusement c'est la démocratie. De toutes les façons Kabila a travaillé, meme si seulement 1% des congolais qui voit des bénéfices aujourd'hui. Mettre un peu d'ordre dans un pays des médiocrités, de tout genre cela n'est facile pour personne, sauf à ceux qui ne...

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DUNGUNU | LXZ63ST - posté le 24.05.2017 à 14:57

Théâtre de chez nous ,lui pendant 16 ans a servi le pays? vous voleurs de dernière minute posent lui aussi la question quel bilan présenter avant notre arriver au gouvernement impopulaire?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nicole | XA41JU1 - posté le 24.05.2017 à 09:01

si la hierarchie est mauvaise, elle se répercute partout ( les nouveaux ministres nommés travailles comment parce qu'il n'y a pas eu offres d'emplois raison pour la quelle ils recommandes leurs familles )

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KUM EBANZI | 7TCUEL5 - posté le 24.05.2017 à 09:00

La lourde faute que vous avez toujours commise dans votre juridiction, c'est le Manque de Suivi des ministères, ces paroles doivent s'accompagner des actes y relatifs.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nicole | XA41JU1 - posté le 24.05.2017 à 08:37

le mieux à faire c'est de vérifier tout les dossiers dans chaque ministère et vous saurez si le gouvernement travail pour le peuple où bien pour leurs intérêts.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nicole | XA41JU1 - posté le 24.05.2017 à 08:28

kala wana Mr le président, oyebaki te batu na yo ba salelaka kaka bâ famille, bikolo na bango na parti politique oyo a uti (makanisi oyo banda kala ezalaka wapi?)

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 24.05.2017 à 08:23

Même son visage sur la photo montre clairement qu'il ne croit pas ce qu'il raconte lui-même.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kilulu | UHD85ZF - posté le 23.05.2017 à 20:11

Celà s'appelerait "changement radical". À peine le Raïs n'a pas fini de parler que les caciques de la MP ont pris la ferme résolution de continuer à se servir, à servir leur famille politique et tribus. Ceux de "l'opposition" vont d'abord se servir surtout qu''ils proviennent de la "misère". Le peuple n'à qu''à attendre.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | AANDEU6 - posté le 23.05.2017 à 18:30

Et qui vous servez vous même? C'est votre famille/ventre ou non le peuple dont la misère est plus pire que l'époque du maréchal? Election nous voulons pour te voir partir car le peuple n'a que trop souffert. Tuna tshoka weye!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ende kuako.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 23.05.2017 à 18:27

Quand on cherche du travail, souvent on te salut en Français, le recommendé en langue maternelle. Ou on fait semblant de te saluer dans une des 4 langues congolaise, puis on approfondi si ton swahili ou kinkongo et de quel tribu, ensuite de quel territoire. Il y'a une anectode qui circulait à kinshasa, durant la pariode de mobutu, d'un ministre Luba qui circulait avec des bourses d'études dans la malette. tojours à la recherche de quelqu'un de son village, pas meme de son territoire.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Innocent | BR7F12T - posté le 23.05.2017 à 18:11

Swahili n'est une tribu mon cher, mais une langue, tu risque de combattre un jour tous les pays du monde qui parlent Français ou l'anglais, apprend à raisonner correctement.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | PAEJCGZ - posté le 23.05.2017 à 16:27

C'est bien de formuler les recommandations aux autres. Et lui-même le Raïs n'est-il pas entouré d'au tant des Swahilophones? Si ton frère est qualifié pour tel tel poste, il n' y a pas d'inconvénient à le prendre. Et si c'est toute ta tribu qui a des qualités irréprochables et évidentes pour tel tel poste, nous encourageons à leurs Excellences d'en tirer des éléments de leurs cabinets.

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Congo Hold-up: l'Affaire des cartes Visa liées au Trésor refait aussi surface
AUTOUR DU SUJET

CENI : Bruno Tshibala appelle les congolais à ne pas reconnaître Denis Kadima comme président

Politique ..,

Malaise au sein du FCC : Constant Mutamba boude la décision de la cellule de crise et convoque...

Politique ..,

Poursuite judiciaire contre Tshibala pour détournement des fonds : son ancien Direcaba sort de...

Société ..,

Accusé, l'ex-Premier ministre Bruno Tshibala dézingue ses anciens collaborateurs

Politique ..,