mediacongo.net - Actualités - Butembo : "bannir les messages haineux sur les réseaux sociaux"

Retour Sur le net

Butembo : "bannir les messages haineux sur les réseaux sociaux"

Butembo : "bannir les messages haineux sur les réseaux sociaux" 2017-06-29
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/26-30/whatsapp_facebook_17_0001.jpg -

En République démocratique du Congo, les utilisateurs des réseaux sociaux sont invités à bannir les messages incendiaires.

Le maire de la ville de Butembo, dans le nord-est du pays, a appelé les populations à bannir les messages haineux sur les réseaux sociaux.

"En référence au contexte sécuritaire à Beni, Butembo et Lubero, tous les utilisateurs des plateformes de messageries groupées comme Facebook, Twitter, WhatsApp, Imo sont informés que les ennemies de la paix transmettent des messages haineux", a indiqué Sikuly'uvasaka Makala dans un communiqué officiel partagé mardi sur Twitter.

Le maire a averti tous les administrateurs de ces groupes et ceux qui partagent ces messages de risques de procédures judiciaires contre eux.

Les trois villes, situées dans la province du Nord-Kivu, ont récemment connu une hausse des violences entre des milices et l'armée congolaise.


BBC Afrique / MCN
463 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Microsoft greffe un anti-ransomware à OneDrive et Outlook.com
AUTOUR DU SUJET

Les réseaux sociaux nous rendent-ils asociaux ? (Tribunes)

Sur le net ..,

Twitter demande à ses utilisateurs de changer leur mot de passe en raison d'une faille de...

Sur le net ..,

L'application WhatsApp désormais interdite aux moins de 16 ans en Europe

Sur le net ..,

L'Affaire Cambridge Analytica : "Le problème n'est pas le réseau social mais l'outil marketing"

Sur le net ..,