mediacongo.net - Actualités - Kisangani : les victimes des violences sexuelles encouragées à saisir la justice

Retour Provinces

Kisangani : les victimes des violences sexuelles encouragées à saisir la justice

Kisangani : les victimes des violences sexuelles encouragées à saisir la justice 2017-07-03
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/03-09/kisangani_hopital_17_0001.jpg -

Au cours d’un atelier organisé samedi 1er juillet par l’ONG Centre de documentation pour la femme (CDF) en partenariat avec la Commission nationale de droit de l’homme et la magistrature civile, les victimes des violences sexuelles ont été encouragées à saisir la justice.

Maguy Libebele, coordonnatrice de l’Union congolaise de femmes de media qui a participé à l’atelier, a regretté que les victimes des violences sexuelles se taisent souvent.

« Il y a trop d’arrangements à l’amiable. On ne dénonce pas les violences faites. Nous avons souvent peur. Si je témoigne en faveur de telle victime, telle famille va s’en prendre à moi. Je demande à ce que la population aille dénoncer », a-t-elle déclaré.

Claudine Bela, coordonnatrice de la Commission nationale des droits de l’homme, (CNDH) à la Tshopo, a estimé que certaines victimes des violences sexuelles ne savent pas à qui s’adresser pour dénoncer les violences.

« Vous pouvez déposer la plainte ou vous pouvez dénoncer. Lorsque vous déposez la plainte au niveau de la police, la police enquête, si réellement l’infraction est établie et, transmet le dossier au niveau du parquet. Et c’est au parquet de fixer le dossier au niveau du tribunal », a expliqué, pour sa part, Me Bénédicte Makusi du barreau de Kisangani.

Cet atelier a été organisé à l’intention des associations féminines, des associations des jeunes et de la coordination de la société civile.


Okapi / MCN
490 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Tshopo : une série de sensibilisation sur la machine à voter dans les écoles publiques et...

Provinces .., Kisangani, Tshopo

Tshopo : le corps d’un professeur ordinaire de l’UNIKIS emporté et enterré par erreur !

Insolite .., Kisangani, Tshopo

Marché central de Kisangani : les produits du braconnage en vente libre !

Provinces .., Kisangani, Tshopo

Jardin zoologique de Kisangani : les chimpanzés, babouins et singes de Brazza constituent les...

Science & env. ..,