mediacongo.net - Actualités - Massacre de Mwanza Lomba: 7 militaires condamnés à de lourdes peines



Retour Société

Massacre de Mwanza Lomba: 7 militaires condamnés à de lourdes peines

Massacre de Mwanza Lomba: 7 militaires condamnés à de lourdes peines 2017-07-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/19-25/tribunal_militaire_17_0001.jpg Kasaï-Oriental -

Sept des neuf militaires poursuivis pour le massacre de Mwanza Lomba au Kasaï Oriental ont été reconnus coupables et condamnés à des peines allant de la perpétuité à 15 ans de prison. Un adjudant a, lui, été condamné à 12 mois de prison pour non-dénonciation et un autre acquitté faute de preuves.

La perpétuité pour les deux prévenus en fuite, 20 ans de prison pour les deux majors, dont le commandant de l'opération, 15 ans de servitude pénale pour les trois autres officiers, dont l'auteur de la vidéo. Le procès qui s'est tenu devant le tribunal militaire de Mbuji-Mayi faisait suite à la diffusion d'une vidéo dans laquelle on voyait les militaires tirer, parfois à bout portant, sur des miliciens présumés, pour la plupart désarmés, dans le village de Mwanza Lomba, dans le Kasaï Oriental en décembre 2016.

Un goût d'inachevé

Si les peines ont été légèrement revues à la baisse par rapport à celles requises par l'accusation, la culpabilité pour meurtre et dissipation de munitions de guerre a été bel et bien établie par le juge.

La défense elle continue de plaider la légitime défense et l'exécution des ordres. Elle a déjà prévu d'interjeter appel. Les observateurs de leur côté se disent satisfaits que la culpabilité des militaires ait été établie. Des soldats que l'on voit tirer parfois à bout portant sur des miliciens présumés, dont des femmes, et pour la plupart désarmés, dans la fameuse vidéo.

Reste « un goût d'inachevé », confie un observateur de l'association du barreau américain. A aucun moment, ceux qui sont visés par les tirs et la répression de l'armée n'ont été entendus, à savoir les miliciens présumés. « Aucun n'a voulu témoigner malgré les appels lancés. Le procès s'est ainsi contenté d'une seule version de l'histoire ». Une histoire incomplète et qui risque de minimiser les crimes commis dans les Kasaï, regrette cet avocat...


RFI / MCN, via mediacongo.net
1496 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Meurtre des experts de l’ONU : les 47 accusés désormais devant la Cour militaire

Société ..,

Kasaï central : les écoles privées de plus en plus désertées à Kananga

Provinces .., Kananga, Kasaï Central

Une maladie d’origine inconnue décime les animaux domestiques du territoire de Katanda

Provinces ..,

Kasaï : le parti politique Envol annonce des matinées "politiques de vérité"

Provinces ..,