Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Corneille Nangaa : "Ma démission n'est pas à l'ordre du jour"

2017-07-12
12.07.2017
2017-07-12
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/10-16/nangaa-corneille-ceni-mcn.JPG -

Corneille Nangaa, lors d'une conférence de presse à Kinshasa, le 02/11/2016. (© Radio Okapi/John Bompengo)

Les élections promises par Joseph Kabila sont reportées sine die. Une décision qui interroge l'indépendance de la Ceni. Son président, Corneille Nangaa, s'en explique dans les colonnes du journal français le Point.

Le Point Afrique : Pourquoi envisagez-vous un nouveau report des élections attendues en décembre 2017 ?

Corneille Nangaa : Ce report est dû entre autres aux activités préparatoires des élections, la plus importante d'entre elles étant l'inscription des Congolais sur les listes électorales. L'accord de la Saint-Sylvestre (accord conclu le 31/12/2016 sous l'égide des évêques catholiques entre les principaux acteurs politiques pour la tenue des élections, NDLR) recommande un processus électoral inclusif. Il n'est pas possible d'aller aux élections en laissant de côté une partie du territoire national, le Kasaï en l'occurrence.

La situation sécuritaire dans cette région ne nous a pas permis d'y lancer l'opération d'enrôlement au même moment que dans les autres provinces. Cette situation a perturbé nos plans. L'inscription des électeurs dans le Kasaï risque d'avoir un impact sur les délais de tenue des scrutins, d'autant que, dans cette partie du territoire, nous allons identifier et enrôler les électeurs en observant le même principe d'équité que dans d'autres provinces du pays.

À quand le coup d'envoi de cette opération dans le Kasaï ?

D'après nos prévisions, avant la fin de ce mois de juillet, nous serons à pied d'œuvre en termes préparatoires dans le Kasaï, de sorte que, dans la deuxième quinzaine d'août au plus tard, nous ayons déjà commencé à délivrer les cartes d'électeur. Mais cette opération sera menée progressivement, là où la sécurité le permet. Cela pourrait avoir un effet de contagion qui nous permettrait de l'étendre à l'ensemble du Grand Kasaï.

J'ai une bonne nouvelle : la situation sécuritaire s'est améliorée là-bas. C'est nettement mieux qu'il y a un mois. Cette stabilisation nous permet de prévoir le lancement de l'enrôlement dans cette partie du territoire.

Où en êtes-vous de l'inscription des électeurs à l'échelle nationale ?

Le processus évolue bien. Sur les 42 millions d'électeurs attendus, nous en sommes aujourd'hui à plus de 33 millions d'inscrits. Nous allons probablement atteindre la barre des 40 millions au courant de ce mois. C'est une bonne nouvelle. C'est le seul argument objectif qui justifierait la non-tenue des élections dans les délais.

À quoi sont dues les lenteurs observées lors de cette opération ?

Il n'y a pas de lenteurs… Lenteurs ? Oui, mais l'objectif de l'enrôlement n'est pas que la délivrance des cartes d'électeur. Sa finalité est la constitution des listes électorales. C'est une opération qui obéit à une procédure établie conformément à la loi. En suivant cette procédure, tout doit être fait pour que nous ayons des listes fiables. Il ne nous reste que le Kasaï. Après cette phase, nous clôturerons l'opération.

L'OIF estime toutefois que les élections peuvent être organisées en 2017, sous certaines conditions…

J'ai lu le rapport de l'OIF ; elle n'affirme pas tout à fait ce que vous avancez. Ce qui est sûr, c'est que nous n'aurons pas d'élections tant que nous n'aurons pas fini l'enrôlement. Et après cette opération, nous demanderons au Parlement de passer la loi sur la répartition des sièges, qui nous permettra de convoquer l'électorat. Une fois l'électorat convoqué, nous aurons la liste définitive des candidatures après le règlement d'éventuels contentieux. Nous commanderons ensuite les bulletins de vote et tout le matériel nécessaire. Nous recruterons les agents qui travailleront dans les bureaux de vote. Le personnel doit être formé et le matériel déployé pour que nous alliions aux scrutins que nous attendons tous.

Des voix s'élèvent au sein de l'opposition pour demander votre démission, au motif que vous mettez tout en œuvre pour que le président Joseph Kabila, dont le mandat a expiré en décembre 2016, s'accorde un nouveau quinquennat sans élections…

Ma démission n'est pas à l'ordre du jour. Je fais mon travail. Je suis en fonction conformément à la loi sur l'organisation et le fonctionnement de la Ceni. Il serait intéressant que les uns et les autres s'imprègnent de cette loi pour savoir dans quelles conditions un tel peut démissionner ou prendre ses fonctions.

Il n'y a pas que l'opposition... De nombreux Congolais vous soupçonnent de faire le jeu du pouvoir… Vous semblez traîner délibérément les pieds alors que la tension est perceptible dans le pays…

Autant les gens me soupçonnent de faire le jeu du pouvoir et de retarder les choses, autant le pouvoir me soupçonne d'aller beaucoup plus vite (qu'il n'en faut). Je suis acculé de toutes parts. Cela signifie que je fais mon travail à l'allure que nous nous fixons nous-mêmes.

Que répondez-vous à Mgr Fridolin Ambongo, le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), qui estime que votre annonce aurait dû être consécutive à une concertation avec les organes compétents, au regard de l'accord du 31 décembre 2016 ?

Nous attendons ces instances. Nous ne pouvions que faire cette annonce. Que fait-on tant que le Conseil national de suivi de l'accord (CNSA) n'est pas encore installé ? Faut-il rester dans le flou et ne pas dire la vérité ? Je ne fais pas de politique. Je ne suis pas un politicien, mais un technicien chargé d'organiser les élections. Il m'appartient de dire la vérité aux Congolais, d'autant plus que, même lors de la conclusion de l'accord, les signataires savaient que l'option retenue d'organiser plusieurs scrutins le même jour était inconséquente, en termes de délais.

La Ceni joue son rôle. La mission qui lui est assignée par l'article 211 de la Constitution est de conduire tout processus électoral et référendaire. La Ceni doit publier le calendrier. C'est sa mission exclusive ; mais, comme l'exige l'accord – et Mgr Fridolin Ambongo le sait –, nous évaluerons la situation avec le gouvernement et le CNSA, que nous appelons de tous nos vœux, pour que nous publiions ce calendrier. Mais nous insistons sur un point : la publication du calendrier sera faite par la Ceni, pas par un autre organe.

Quelle est votre marge d'indépendance alors que vous êtes sûrement l'objet de pressions ?

Je suis indépendant. La Ceni a la particularité d'être une institution technique qui gère les passions politiques. Quoi de plus normal qu'il y ait des pressions. Peu importe ce que je déclare… L'opposition dira que ce n'est pas bon, le pouvoir aussi. De son côté, la communauté internationale ne manquera pas de donner son avis. Les évêques aussi. Malgré tout, ma position est celle-ci : nous gérons en toute responsabilité. Notre mission est d'amener le peuple congolais aux élections. Et en tant que président de la Commission électorale, je suis le garant de la bonne organisation de ces élections.

Quel est le coût global de ces élections ?

En tout, les élections coûteront 1 milliard 300 millions de dollars, dont 400 millions pour l'identification et l'enrôlement des électeurs, 526 millions pour les scrutins combinés – présidentiel, législatifs nationaux et législatifs provinciaux – et plus de 370 millions pour les élections urbaines, municipales et locales, etc.

Avez-vous tous les financements nécessaires ?

L'organisation des élections relève de la souveraineté nationale. Le gouvernement doit les financer. Jusque-là, il a financé l'ensemble des opérations en cours. Nous poussons et espérons que les mêmes efforts seront maintenus pour que nous finalisions les choses.

L'OIF note que la Ceni ne dispose pas d'un logiciel de détection des doubles inscriptions et des doublons dans les fichiers électoraux…

Ce n'est pas une négligence de notre part. Ce n'est pas non plus un problème de prix. Cela a été planifié. Notre feuille de route prévoit que nous nous dotions du logiciel Afis. Nous sommes dans le processus d'acquisition de cet outil qui sera utile, surtout à la fin de l'opération, après la consolidation des données.

Pourquoi avez-vous réservé aux télévisions étrangères et à l'OIF la primeur de cette information sur le probable report des élections, alors qu'elle concerne avant tout les électeurs congolais ?

Je n'ai pas réservé la primeur aux médias étrangers… Je n'avais pas fait une quelconque déclaration. J'avais une séance de travail technique à l'OIF au cours de laquelle j'ai présenté des hypothèses, tant et si bien qu'avec les nouvelles technologies de l'information, les uns et les autres ont tiré leurs conclusions. Ils ont estimé que la tenue des élections ne serait pas possible (dans les délais prévus).

J.J. Arthur et Malu-Malu
Le Point / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 57 commentaires
8669 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


kilulu @UHD85ZF   Message  - Publié le 12.07.2017 à 19:40
En réponse à la septième question, Nanga fait un aveu. Il dit:" autant le pouvoir me soupçonné d'aller plus vite (qu''il n'en faut). Il avoue que le pouvoir exerce sur lui la pression pour qu''il ralentissement le processus.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kilulu @UHD85ZF   Message  - Publié le 12.07.2017 à 19:22
En réponse à la septième question, Nanga fait un aveu. Il dit:" autant le pouvoir me soupçonné d'aller plus vite (qu''il n'en faut). Il avoue que le pouvoir exerce sur lui la pression pour qu''il ralentissement le processus.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Merdi @75U5W1G   Message  - Publié le 12.07.2017 à 17:13
vous êtes un bravo il faut pas les suivent car ce sont des sentimentaliste qui disent de n'importent quoi si aujourd'hui vous décidé a organisé les élections sans les grand Kasaï ils seront les premiers a crié courage mon frère ne les craint pas

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Past DSK @T9DTBCG   Message  - Publié le 12.07.2017 à 16:44
Ne jugeons pas hâtivement les gens ni leur prêter des intensions. Naanga en tant que technicien n'a qu'à répondre aux questions techniques qu'on lui pose. Là n'est pas question politique. Lorsque les gens se taisent et expliquent plus tard vous les condamnez de non-parleurs; s'ils vous disent les choses dans le temps, vous dites qu'ils n'en ont pas le droit. Que voulons-nous au juste? Naanga fait son travail que les politiciens fassent aussi le leur comme ils font:"CRIER sans cesse"!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mamadou ndala @8PJPK6K   Message  - Publié le 12.07.2017 à 16:24
Aparamet tu es tetu, demande ou est passé ton predececeur, les politiciens n'ont pas d'amis, il faut s'accrocher au peuple Sinon, ton avenir est hypothetique. Le peuple a besoin des éléctions papa, voir accord du 18 octobre 2016 et ou celui du 31 Décembre 2016. laisse les virgules de Mende, alain atundu et Minaku,

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Staline Mugabo @A8GMD8H   Message  - Publié le 12.07.2017 à 16:11
Nanga c'est le plus incompétent et le plus médiocre des présidents que la CENI a connu.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
adrien @2NBTWKY   Message  - Publié le 12.07.2017 à 15:47
Moi je te félicite pour le courage de dire la vérité au peuple l'opposition comme la majorité nous attendons maintenant vos réactions tous vous étiez conscient de la réalité sur les probables contraintes sur la tenue des élections au pays le peuple veut juste être préciser arrêter avec vos mensonges

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bosolo @I45FCL4   Message  - Publié le 12.07.2017 à 15:27
Tu sais bien que celui qui te fais exécuter des salles missions est un assassin de haute facture, quand pour ses intérêts ta tête n'aura plus d'importance, saches qu'il va la décapiter et tous les biens amassés resterons pour les autres.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
PRECIEUX NKELA @ZMNKLCV   Message  - Publié le 12.07.2017 à 15:18
LE RIDICULE NE TUE AU CONGO,NANGA NE FAIT QUE EXÉCUTER LE PLAN DE SES MAITRES TOUS VOUS TRAVAILLEZ DANS LE NOIR RIEN DE BON NE PROVENIR DE VOUS C EST LA DÉCLARATION DE LA GUERRE QUE VOUS AVEZ DÉCLENCHER ATTENDEZ VOUS AU PIRE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Povlon @J6FQNPS   Message  - Publié le 12.07.2017 à 15:01
CE MONSIEUR EST MALADE? IL DIT LA MAJORITE LUI DIT QU'IL EST PRESSE. POURQUOI ILS L4ONT FELICITE. IL N'A PAS HONTE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Charles M @2NM7MTN   Message  - Publié le 12.07.2017 à 15:01
Gesticuler n'est pas mauvais, se contredire est pire car renvoie a la malhonnetete! Mr Nangaa Corneille, devrait dire la verite au peuple congolais. Avant qu'il ne parte en la reunion OIF, il avait deja revele cette situation aux journalistes congolais mais a huis clos afin de cacher la verite au peuple.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mfumu Ntoto @WPILH9I   Message  - Publié le 12.07.2017 à 15:00
Non, tu ne démissionnes pas; ce n'est pas à l'ordre du jour. c'est plutôt ton mensonge et ta distraction que nous attendons fermement qui sont à l'ordre du jour. Aussi, fais de ton mieux pour t'enrichir maintenant car demain ce sra trop tard. L'ambolie n'est pas loin de toi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KANAMBE @HNSGOFA   Message  - Publié le 12.07.2017 à 14:51
CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES ET MANQUE DE CIVILITE)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Povlon @J6FQNPS   Message  - Publié le 12.07.2017 à 14:43
CE MONSIEUR EST MALADE? IL DIT LA MAJORITE LUI DIT QU'IL EST PRESSE. POURQUOI ILS L4ONT FELICITE. IL N'A PAS HONTE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congolais_de_souche @DDVUP5D   Message  - Publié le 12.07.2017 à 14:27
Oui on le sait déjà, ton objectif, c'est de dépasser Malu Malu, et Ngoyi Mulunda en devenant multi millionnaire aux dépens de l'avenir de la nation ! Tu payeras le prix pour avoir enlisé ce pays !!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Faustin @B845G88   Message  - Publié le 12.07.2017 à 14:14
Opprobre à toi, homme sans moralité!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Claude Mashala @HHGWQA6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 14:08
Nangaa, ne te fais aucun souci! Nous allons mettre à ta disposition bana mura pour ta sécurité.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @FZ8YY7N   Message  - Publié le 12.07.2017 à 13:12
Hier , les kabilistes ont péroré partout qu'il fallait reporter les élections pour enrôler les nouveaux majeurs. Aujourd’hui, ils soutiennent un autre report en évoquant le cas du Kasai, volontairement entretenu. Demain, on exigera un troisième report pour enrôler les nouveaux majeurs et les jeunes diplômes d’état de 2018. On en finira jamais avec ces reports. Franchement, Kabila est un grand boulanger. Il sait bien rouler le peuple congolais dans la farine. Mais il oublie qu'à malin, malin et demi dit-on.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kabuluku @XCD59H8   Message  - Publié le 12.07.2017 à 12:47
Pasteur Corneille Nanga, ne craints point car la Bible declare:"Ils te feront la guerre mais ne te vaicront pas" fais ton travail dans les limites de la loi et la crainte de ton Dieu comme tu continue de le faire jusqu'a present. Que personne de te fasse peur en ce qui concerne le report des l'election Oresiedentielle. Les politiciens doivent assumer leur role en disant la veritE a leurs partisants qu'ils ont chosifier afin justifier leur soif du pouvoir. Les eveques de la CENCO devraient egalement s'abstenir d'attiser le feu car ils des bergers du Seigneur qui ont pour role de preacher la paix en disant ce qui est veridique au people de Dieu.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AXU99 @C64MT7E   Message  - Publié le 12.07.2017 à 12:39
Pourquoi avez-vous réservé aux télévisions étrangères et à l'OIF la primeur de cette information sur le probable report des élections, alors qu'elle concerne avant tout les électeurs congolais ? ( Je te répéte le dernière question de ce journaliste que tu n'a pas bien répondu !!!)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 12:32
CENI=MP=POUVOIR= Bandes d'incompétents. Opposition pe ba aventuriers bazozela bino tiiii bokokoma prêt dans 10 ans. Tokosala transition ya 17ans neti ba mende bazolakisa Kabila. Soki po na ngay mbele déjà tosimbi mandoki, owana Kabila ayokaka. kasi soki bongo peuple ndima kotikala pauvre pour toujours.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Merlin Massamba Amba @Y7P79AW   Message  - Publié le 12.07.2017 à 12:08
Voici quel genre de pasteur nous avons dans nos eglise, je honte par ce que je suis protestant et de l'ECC Pona Congo Lisolo ya Congo

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo na bisso @HO1EX16   Message  - Publié le 12.07.2017 à 12:01
Mr C Nanga, meme ta conscience sait que tu joue au jeux du pouvoir mais, regarde en arriere et insoire toi du passe, en avant et voit le future de ce grand et beau pays le Congo, et enfin decide toi. Sinon tu le payera au prix de ton sang. TUNA BANA MOBUTU SOKI LELO BA SUKA WAPI.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Les Sans Foufous @5G4VXIJ   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:58
Tout ça, c'est du ZAIKO NANGA NANGA. Zela, [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INCITATION AU MEURTRE]

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Serge k @3QLXW76   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:57
Naanga, tu n'es qu'une goutte d'eau dans le fleuve Congo, le sort sera réglé d'ici peu par le peuple RDcongolais Claude Mashala et les autres qui tentetent vont te nier comme Jean-Baptiste devant Jésus-Christ J'ai vraiment pitié de toi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Onusienne @LK8ZZV9   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:53
Donc, après les opérations d’enrôlement, la CENI va d'abord procéder à l'opération des doublons??? Et pourtant ces deux opérations devraient être uniques. Nous vous avions déjà informé peuple Congolais que les chiffres que la CENI publie ne sont pas fiables, car il y a de ceux qui ont plus d'une carte dans un même centre d'enrôlement sans être détecter. GRAVE!!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo mon pays @B7Z8LSS   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:53
on le savais que nous allons nous finir par la là. mais on moins qu'ils saches que le Congo nous appartient tous. mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Debout Congolais @BLDITX8   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:53
Tu ne démissionne pas parce que tu fais ton travail ??? C'est quoi ton travail ? Naanga on démissionne quand on échoue à sa mission, quand on n'atteint pas le résultat [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INSULTES] tu crois que tu as mérité ce poste. Cet argent que vous amassez, vous le vomirez Dieu ne va continuer à voir des millions de personnes pleurer jour et nuit

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Onusienne @LK8ZZV9   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:45
C'est un manque du respect envers son pays et peuple, le fait d'annoncer le report des élections dans un pays étranger et sur une chaîné étrangère. Et après vous parlerez de souveraineté.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:43
Est ce qu'il lui revient de faire cette annonce, avant son départ à la réunion OIF il le savait pourquoi n'avoir pas tenu cette infos à la presse nationale. Il a l'obligation d'organiser les élections dans le délai au cas contraire il et son équipe doivent démissionner.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @JYD82SD   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:40
Chers congolais, laissez a Nanga de faire son boulot. Vos têtes sont rondes et ne raisonnent pas pour le bien du pays. Il a le droit de dire la vérité que de flatter les congolais. Sois brave et fais ton boulot STP!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
mushikazi @G7WMMHR   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:39
nous allons sécurisé par tout. même en cours de grande route. tu va fuir pas même démissionner toi naanga. ta bouche resemble au vagin d'une vieille femme

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:35
Ta démission ne dépend pas de toi, mais de ta composante. On dirait que ça dépendait de toi Nangaa. Non !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:31
Corneille Nangaa : "Autant les gens me soupçonnent de faire le jeu du pouvoir et de retarder les choses, autant le pouvoir me soupçonne d'aller beaucoup plus vite (qu'il n'en faut)" Par Atundu, la MP a pris acte de la décision de la CENI. Nangaa, tu mens tu n'est pas acculé par le pouvoir, vous marchez ensemble.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
truth @WJDRZ7I   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:30
Ce qui est suspicieux est le fait que Nangaa est devenu plus communicologueque MeMende,il se livre presque tous les jours aux médias et joue au jeu de la contre attaque face à l'opposition Comment se dire partial quand on prend à partie un camp? C'EST CLAIR MAINTENAT,NANGAA ET L'OPPOSITION SONT EN GEURRE(CRISE DE CONFIANCE)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VENT @546ULFX   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:22
Vous savez très bien que votre feu Président avais fini son parcourt rien que par une démission et la colère du TOUT PUISSANT la frappa, même si la votre n'est pas à l'ordre du jour n'oublie point le 24/07/2017 le JOUR du chaos dans notre pays et que serais ton sort,qui acceptera ta démission aura-tu le courage de sortir déposer votre démission ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:19
Ta démission ne dépend pas de toi, mais de ta composante. On dirait que ça dépendait de toi Nangaa. Non !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @RLGVW76   Message  - Publié le 12.07.2017 à 11:02
C'est comme une femme qui a de liaison et pense que son mari n'est pas au courant ou n'a pas raison de le lui rapprocher.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Deltah @DZXANIZ   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:50
CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (ATTEINTE A LA PERSONNE ET INSULTE)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KabilaDegage @D3LF5PY   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:45
Pays mobimba sans carte d'identite et recencessement depuis plus de 20 ans. Des situations voulues et entretenues pour bien tricher, bien infiltrer car aujourd'hui c'est quasi impossible de savoir qui est congolais/zairois et qui ne l'est pas! Ceux qui nous gouvernent ont des origines et interets autres que la RDC/Zaire! Mr Naanga ta demission n'est pas a l'ordre du jour, mais ta mort l'est car tu es mortelle et c'est pas la CENI ou l'Argent qui en decidera. Continue avec des discours depourvus de sens et d'intelligence car tu pense que nous sommes des Imbeciles , toko kutanaka un jour, toko tunakaka un jour.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Un Congolais @KKJG74Z   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:43
Claude Mashala a souffert énormément et par désespoir il a accepté la domination. Ce qui est sûr, tout changement du regiment actuel le libérera du désespoir. Certaines personnes sont devenues détraquées suite a ce régime.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Manu @SBCINGJ   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:41
La démission de C Naanga serait une délivrance pour les Congolais, mais ses déclarations sur TV5 seraient un détonateur des malaises politico-sociaux en RDC et auraont de graves coséquences politiques et sécuritaires ce trimestre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Alternance @KTNJTEV   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:35
Demander a Nangaa il paie quant les MCI Membres de Centre d'inscription du Kasaï Oriental? Et qu'il nous disent ou est partie le compte de CENI qui etait a la BGFI banque?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyma @XV8H4U6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:20
Je crois Nanga a un probeleme avec sa tete et ne sait pas lire l'Accord du 31 Decembere 2016. Sa responsabilite'constitutait a`faire un rapport apres evaluation et presenter la situation au Gouvernement et au CNSA qui devait juger de l'opportunite'du report et en informer la Nation. Ce n'est son travail de nous dire qu'il y aura election ni decider??? C'est une lourde responsabilite'qu'il portera seul et en payera le prix! Je crois qu'il finira comme Malu Malu, mayele muke.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo eza ya bisu @R4B9MGF   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:06
Claude Mashala =Kabila=Mende=Atundu=Sché okitundu = A sa famille biologique! je t'informe que tes declarations ou propos sont consideré comme un Néant !Quand on voit seulement claude , on voit [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INSULTES ENVERS UN INTERVENANT] !Tes propos ne blaissera a personne ! moin encore au congolais ! tu es mashala et tu restera mashala.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MOKAT @MFOFEFU   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:06
demissionne vite

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Roche @NWX9RCR   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:04
Complice dans la crise qui détruit la RDC. Il y a un temps pour tout.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Claude Mashala @HHGWQA6   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:00
Nangaa, personne ne touchera à un seul de tes cheveux! Fais calmement ton boulot. Le peuple veut des bonnes élections au moment opportun. Quel que soit le temps que ça prendra!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo eza ya bisu @R4B9MGF   Message  - Publié le 12.07.2017 à 10:00
Nanga ! tu ne pas la 1ere pErsonnE a organisr les election en RDC. Souviens toi : OU EST MALUMALU ? [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE DE MANQUE DE CIVILITE]

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
THAMBWE MWAMBA @6RVB8LB   Message  - Publié le 12.07.2017 à 09:59
IL FINIRA COMME MALU MALU LAISSEZ LE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Timberley @LYBFIN8   Message  - Publié le 12.07.2017 à 09:57
NANGAA [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INCITATION A LA VIOLENCE ET AU MEURTRE] , continue a soutenir Kanambe dans sa dictature. tu n'est ni de l'opposition ni de la majorite [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INSULTES].

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @EGV518K   Message  - Publié le 12.07.2017 à 09:56
Souvent quand on est sur cette chaise CENI on devient orgueilleux . Voir: MALUMALU,MULUNDA ??? même parcours que Naanga essaie de suivre alors il connait lui même sa fin?? Naanga courage but one day???

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Serge k @3QLXW76   Message  - Publié le 12.07.2017 à 09:55
Kiekiekiekie, Naangaa nous avons là une preuve de plus que tu appartient au régime kabila car la dedans le concept «DÉMISSION» n'existe pas il y est scrupuleusement proscrit a tous les wumelocrates de DÉMISSIONNER, Ex: tambwe muamba et consorts

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
SHUBUBA @FPDNEAU   Message  - Publié le 12.07.2017 à 09:48
Mr NANGA, TU N'ES PAS NE AVEC LA CENI. FAUT PAS JOUER AVEC LE FEU QUI POINTE DEJA DEVANT TA PORTE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le combattant et ré @OXNG9KX   Message  - Publié le 12.07.2017 à 09:33
Cher Naanga et traître de la république, Pas de peine perdue! Nous savons que la culture de la démission et l'éducation d'honneur et d'intégrité ne t'ont pas été transmises par vos parents. Donc, tais-toi et continue calmement de boire ton SUPU. Ne parlez surtout plus car vous énervez plus d'un congolais, please Le combattant et résistant silencieux

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Washington veut sanctionner la RDC pour le retard des élections
left
Article précédent Dans une déclaration politique : l’UDS soutient le report des élections et plaide pour une nouvelle constitution

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 11 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 10 commentaires

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance