mediacongo.net - Actualités - PNC : le Général Amuli Bahigwa investi ! 


Retour Société

PNC : le Général Amuli Bahigwa investi !

PNC : le Général Amuli Bahigwa investi ! 2017-07-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/amuli_bahigwa_17_003.jpg -

le Général-Major Amuli Bahigwa

Son prédécesseur, Charles Bisengimana, lui a transmis hier, mercredi 19 juillet 2017, la bannière de commandement sous l’œil attentif du VPM Emmanuel Ramazani Shadary. Ce, à l’issue de sa présentation au corps de la Police Nationale Congolaise -PNC-.

Après la séance de remise-reprise du mardi 18 juillet, le Général-Major Amuli Bahigwa est, enfin, investi des pleins pouvoir. Et, ce n’est point pour se reposer puisqu’au vu de plusieurs paramètres, il a toute une série de dossiers qui l’attendent. Notamment, sécuriser les personnes et leurs biens en cette période délicate où les enjeux politiques par rapport à l’horizon de la fin d’année font redouter des heurts dès août 2017.

Depuis 2014, aux renseignements au sein des Forces armées de la République démocratique du Congo, l’actuel numéro Un de la Police Nationale Congolaise semble avoir été taillé pour ce poste. Même si, la venue d’un militaire à la tête des forces de Police "in tempore suspecto" quant à la crise politique en gestation a fait couler encre et salive sur des plateaux de télé, des QG des partis politiques, des rédactions et autres lieux huppés. 

Cette préoccupation est d’autant plus lancinante que l’idée de la mise en place d’un état d’urgence est lancée non de manière officieuse mais bel et bien officiel par des membres proches du pouvoir en place. Sans tournure, le Commissaire général de la Police avait balayé, mardi 18 juillet lors de la cérémonie de remise-reprise avec le Général Bisengimana, tout soupçon d’une quelconque mission spéciale qui lui serait confiée. La main sur le cœur, il clamait n’avoir aucune autre mission si ce n’est celles reconnues aux forces de Police par les lois de la République dont la Constitution de 2006.

« Je suis animé d’un sentiment de satisfaction totale pour un travail bien fait. J’ai servi avec loyauté la RDC en offrant à la population la sécurité. J’ai entrepris des réformes qui ont permis de rayonner à travers la région. Nous avons créé des unités de la Police de protection de l’enfant et de lutte contre les violences faites à la femme. La RDC était qualifiée de capitale mondiale du viol. Aujourd’hui, notre pays est un cas d’école qui est enseigné à travers l’Afrique », disait-il.

Investiture

C’est le vice-ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary qui a présidé, conformément aux sages, la cérémonie d’investiture du Général-Major Amuli Bahigwa. En agissant de la sorte, il respectait les ordres donnés par l’ordonnance présidentielle. Après avoir lu l’Ordonnance Présidentielle portant nomination, il a noté que ces décisions ont été prises compte tenu de l’urgence et avec le consentement du Conseil Supérieur de la Défense de la République. Emmanuel Shadary Ramazani a demandé à tous les agents de la Police d’obéir à Dieudonné Amuli conformément à la Constitution et aux lois de la République. Aux prises avec la presse, Emmanuel Ramazani Shadary a félicité Bisengimana pour tous ses efforts et souhaité bon succès au Commissaire Général Amuli Bahigwa. La plus grande directive du VPM Ramazani Shadary aura été celui de la sécurisation de la population face à la hausse de ce qu’il qualifie de terrorisme Djihad en œuvre en RDC.


La Prosperité
2089 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Je suis RDC | 4EJDR32 - posté le 20.07.2017 à 12:39

La déontologie et mission de travail de la police ne sont pas les mêmes que celles de l'armée, Et le fameux General vient juste de changer seulement son tenu et le bureau sans formation accélérée d'un policier, mais dans sa tête c'est un militaire, Je me demande la suite vraiment..

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bachibone | CZ6WNWZ - posté le 20.07.2017 à 12:12

Cher Amuli, ton maleur sera d'avoir participé à la liquidation de votre propre pays à l'intérêt de ses étrangers. Tu viens de jurer devant Dieu et les hommes. le contraire viendra du diable et le diable vous le connaissez bien en RDC. C'est stratégique qu'on a mis Bisengimana officiellement à côté mais à vrai dire c'est bien lui votre chef. On ne veut pas que ce clan apparaisse. C'est le cas de Thambwe et Azarias au RDC. Azarias commande et Thambwe chante sans savoir. Congolais, ouvrez les yeux et désobéissent à ce pouvoir. Kabira sait qu'il a été sauvé à Kinshasa par ses frères de l'autre côté. Pas pour votre bien et encore moins de la RDC. On dira seulement ce sont...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Marche anti-Malonda : l’UDPS dresse un bilan de 6 morts et 92 blessés et promet...

Politique ..,

Marche UDPS anti Malonda : Ngoyi Kasanji parle d’un « échec total » et invite sa famille...

Politique ..,

Marches contre Malonda : La majorité populaire désavoue la majorité parlementaire

Politique ..,

Marches contre la désignation de Ronsard Malonda : qui ont donné les ordres de tirs ?

Société ..,