Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

La Monusco condamne la violation de sa base de Kananga par des soldats congolais

2017-08-30
30.08.2017
2017-08-30
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/sidikou_maman_17_006.JPG -

"Un groupe de soldats, sous les ordres du général Marcellin Assumani, commandant des opérations dans la région des Kasaï, a forcé l'entrée de la base de la Monusco au prétexte de poursuivre un journaliste venu s'y réfugier", dénonce dans un communiqué le chef de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco), Maman Sidikou.

Les Nations unies ont condamné "fermement" mardi l'intrusion la veille de militaires de l'armée congolaise dans ses installations à Kananga, dans le centre de la République démocratique du Congo, alors qu'ils tentaient d'y arrêter un journaliste.

"Nous demandons également au gouvernement congolais de s'assurer que les responsables de cet incident répondent de leurs actes et de prendre les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise plus", a déclaré le chef de mission des Nations unies en RDC (Monusco), Maman Sidikou, dans un communiqué.

"Un groupe de soldats, sous les ordres du général Marcellin Assumani, commandant des opérations dans la région des Kasaï, a forcé l'entrée de la base de la Monusco au prétexte de poursuivre un journaliste venu s'y réfugier", selon le texte.

"Les Nations unies sont préoccupées par ce très grave incident, d'autant plus que celui-ci s'est déroulé sous le commandement direct d'un officier supérieur", ajoute le texte, rappelant que les installations de sa mission sont "inviolables".

"La justice militaire pourchassait une personne présumée auteur d'une infraction de constitution de groupes armés qui a trouvé refuge dans les installations de la Monusco", a réagi auprès de l'AFP le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende. "C'est à l'intérieur qu'il a brandi une carte de journaliste. C'est faux de dire que les militaires ont forcé les portes de la Monusco", a-t-il déclaré, indiquant que les soldats congolais s'étaient "arrêtés à l'extérieur sans entrer".

"Si un criminel trouve refuge dans les installations de la Monusco, ça devient préoccupant. La Monusco doit remettre cette personne à la justice pour qu'elle soit poursuivie", a insisté M. Mende.

Lundi, le journaliste Diyi Tshitenge, opposant au président Joseph Kabila, s'est réfugié dans les installations de la Monusco alors qu'il était poursuivi par des militaires qui tentaient de l'arrêter, avait rapporté un correspondant de l'AFP.

M. Diyi Tshitenge voulait présenter en public un manifeste signé le 18 août à Paris par une dizaine d'associations et mouvements demandant une "transition citoyenne".

Arrivé sur les lieux, le général Assumani avait déclaré vouloir interdire la réunion pour des raisons de sécurité. "Vous voulez appeler la population à la révolte contre les institutions du pays", avait-il déclaré.

La Monusco estime que "les tracasseries et menaces dont les journalistes sont de plus en plus souvent la cible témoignent d'une restriction de l'espace de la liberté d'expression qui ne va pas dans le sens de la décrispation attendue".

La RDC traverse une crise politique aggravée par le maintien au pouvoir du président Kabila malgré la fin de son deuxième mandat le 20 décembre 2016. La Constitution lui interdit de se représenter.


RO
C’est vous qui le dites : 18 commentaires
8766 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


ML @VUGS22F   Message  - Publié le 30.08.2017 à 12:16
Une milice internationale=la MONUSCO!!! Je ne cesserai de le dire, le desordre dans le kasai est un montage pur et simple de la Monusco. Congolais TOLAMUKA, Mobutu est parti sous un complot, Kabila tué sous ce complot, cette fois-ci cherchons au moins à voir un DIABLE EX-PRESIDENT VIVANT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Pavlos @539LUQU   Message  - Publié le 30.08.2017 à 11:22
partons dans l’hypothèse où on leur remettait ce journaliste, que vont-ils faire de lui, juste le trainer dans la boue avec des mensonges montées de toutes pièces pour faire croire à la population que c'est un terroriste, ... nous connaissons déjà tout ça, que la monusco ne le remette pas.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mon Pays va mal @X531OCO   Message  - Publié le 30.08.2017 à 10:44
Mais Mende doit de fois apprendre à se taire que de dire des bêtises!!!!! Et quand les opposants se réunissent à l'étranger vous les traitez de traitres, mais où est la liberté d'expression, de rassemblement. La Monusco doit cesser de trop plaindre mais savoir qu'elle est une force d'interposition pour la protection des civiles, comme Mr Diyi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @HZAH61S   Message  - Publié le 30.08.2017 à 10:01
Ce Maman Sidikou ne fait que se plaindre sans rien faire SVP remettez-nous KOko Swing ou Kobler à la tête de la MONUSCO.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TROP C'EST TROP @O4W9648   Message  - Publié le 30.08.2017 à 09:56
Comme c'est pour défendre le diable que ce général a agit, aucune sanction ne lui sera infligée, au contraire une forte recompense lui sera accordée.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bondekwe @7Q9HYP3   Message  - Publié le 30.08.2017 à 09:42
Ah, ces meilleurs ministres de Kabila qui pensent a leur souveraineté démodée. C'est préoccupant que ces militaires sans idéologie pénètrent de force une concession a valeur d'ambassade monsieur Mende. Le comportement même du général laisse perplexe. S'agit-il la d'un officier général ? Aucune honte a cela pour Mende ? Comment les gens vont nous respecter alors que nous vivons en marge de toute valeur respectueuse ? Si un citoyen congolais exprime publiquement son opposition a Kabila, en quoi cela concerne le général FARDC ? Yaye nini vraiment ? Oh, Congo mon pays !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
alfred NSIMBA BIS @9C1P1J4   Message  - Publié le 30.08.2017 à 09:34
c'est vraiment triste pour notre pays, où est donc la liberté d'expression?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Asinge @ZBZ8KFW   Message  - Publié le 30.08.2017 à 09:25
Hum Mende revient encore en force! mais cette fois ci je pense les sanctions individuelles seront élargies jusqu'au pays et donc la RDC! Pour la Monusco, je pense à Kobler, un homme fort qui a pu tenir tête face aux intimidations du genre! La femme là à la tête de la Monusco est discutable!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
olk @DPEA7HO   Message  - Publié le 30.08.2017 à 09:20
A force de vouloir faire du mal à autrui de fois on fini par se détruire soi-même; un idiot de général à qui des politiciens véreux envoient poursuivre un journaliste dans les installations des nations unies et sans réfléchir il le fait il vient de mettre un trait à sa carrière même à l'hypothèse ou le journaliste en question était un criminel; il était déjà sur un territoire des nations unies et donc inviolable, il fallait declancher un mécanisme diplomatique pour demander aux nations unies de le livrer qui à eux d’apprécier s'il ne sera pas soumis aux tortures ou traitement cruel et inhumain or tel serait le cas, et donc dans tout le cas le gouvernement était déjà fichu vous pouvez à ce jours mépriser toutes les règles sur les relations diplomatiques mais soyez sur que un jour quelqu'un le payera et celui là sera le peuple s'il n'est pas deja entrain de le payer d'une manière ou d'une autre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Pax dey @JBD9P62   Message  - Publié le 30.08.2017 à 09:05
Un général qui agit ainsi! c'est honteux et ridicule, c'est la travail de la police de poursuivre un civile et non vous.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
thomasankara @IF6LAVY   Message  - Publié le 30.08.2017 à 09:00
M MENDE VRAIMENT C'EST UNE HONTE DE TA PART,SACHE LE BIEN QUE BIENTÔT C'EST TOI QUI SERA POURCHASSER ET JE VOULAIS QUE TU NOUS EXPLIQUE SI PARLER DE LA CONSTITUTION DEVIENT UN CRIME DANS CE PAYS???????

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 30.08.2017 à 08:48
" C'est faux de dire que les militaires ont forcé les portes de la Monusco": Même avec les images à l'appui le Ministre de la démentie nie toujours. Un journaliste devient criminel oh oh oh Avec kobler et swing,la monusco était plus efficace et respectueuse mais avec SIDIKOU est plus faible et il agit avec complaisance c'est pourquoi la Monusco est devenue n'importe quoi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AZARIAS RUBERWA @DQK5DYT   Message  - Publié le 30.08.2017 à 07:25
La solution est une, il faut armer aussi la population pour faire face à cette bande de vaut rien de la MP qui utilise l'armée pour leur profit, nous ne devons pa rester croiser les bras et accepter l’oppression continuer ainsi, les proportion de forces doivent devenir egale dans les jours qui viennent, car trop , c'est trop, les opposants donnez nous les armes pour qu'on s'affronte une fois pour toute et à la fin on verra qui d'entre nous et la kabilie qui restera en RDC, comme il est entré par les armés, il ne sortira rapidement que par les armes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kilulu @UHD85ZF   Message  - Publié le 30.08.2017 à 05:56
voilà la preuve que le gouvernement se sert de l'armée pour museler la presse et réprimer les opposants. N'y a-t-il pas la police à Kananga? Mr le général, la Rdc connaît la guerre depuis des années. Ta place est au combat et non à la poursuite des civils. Ridicule !!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 30.08.2017 à 05:30
Mende: FRANCHEMENT, QUE GAGNERAIT LA MONUSCO FAISANT UN MONTAGE MENSONGER EN DÉCLARANT QU'ON A VIOLER SA BASE PAR L'ARMÉE CONGOLAISE SI CELA N'ÉTAIT PAS VRAI? ON DIRAIT QUE DEPUIS QUE TU ES À LA KABILIE TU AS PERDU LE NORD, MENDE! SACHE QUE DEMAIN UN AUTRE PRENDRAIT LE PAYS ET LES MÊMES SOLDATS QUE UTILISEZ POUR OPPRIMER LES PEUPLES SE RETOURNERONT CONTRE VOUS; ALORS À CE MOMENT LÀ NE CRIER PAS À UNE VENGEANCE OU RESTRICTION DE LA LIBERTÉ MENDE! VOS JOURS SONT COMPTÉS EN RDC!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kanambe_loup @SUQF4FL   Message  - Publié le 30.08.2017 à 01:35
"Si un criminel trouve refuge dans les installations de la Monusco, ça devient préoccupant. La Monusco doit remettre cette personne à la justice pour qu'elle soit poursuivie" M. Diyi Tshitenge voulait présenter en public un manifeste signé le 18 août à Paris par une dizaine d'associations et mouvements demandant une "transition citoyenne". Où est le crime commis dans tout ça pour que Rambert Mende Omaranga nous parle d'un criminel? Parlons-nous la même langue? Utilisons-nous le même dictionnaire? Ce que Mende a oublié, c'est de dire que c'est un terroriste, son terme fétiche. Voilà les Batetela. Je comprends pourquoi Lumumba a été supprimé.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KabilaDegage @D3LF5PY   Message  - Publié le 30.08.2017 à 01:07
Mende pense qu'il est omnipotent et omnipresent? Un jour viendra!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
RD. Congo @M55EK47   Message  - Publié le 30.08.2017 à 00:47
Mr MENDE, réagit comme s'il était le chef du gouvernnement, Ministre de la Justice et le président de la république. vous allez reprimer la liberté des citoyens Congolaise jusqu'à fuire ce pays. voilà là ou nous sommes entrain d'évoluer avec le voeux de s'accrocher au pouvoir en violation de la constitution.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Dungu-Doruma : la Commission Diocésaine Justice et Paix en campagne contre l’activisme de la LRA
left
Article précédent Election des gouverneurs : résultats mitigés pour la Majorité présidentielle

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 10 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 9 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance