Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Assemblée nationale : Lokondo obtient le débat sur l'Accord de la Saint-Sylvestre

2017-09-25
25.09.2017 , Kinshasa
2017-09-25
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/lokondo_henri_17_0001.jpg Kinshasa-

Henri-Thomas Lokondo

Ce texte du compromis politique et son Protocole additionnel seront examinés à la loupe par les élus-1er degré.

C’est à la plénière de vendredi dernier présidée par le speaker de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku que les élus-1er degré ont adopté le calendrier des matières qui seront examinées à la session ordinaire de septembre 2017 qui a ouvert ses portes le vendredi 15 septembre. Parmi les matières à examiner en urgence, il y a la proposition de la loi organique sur le fonctionnement de l’Institution d’appui à la démocratie dénommée "Conseil national de suivi de l’Accord" (CNSA) qui fait partie de la mise en œuvre de l’Accord du Centre interdiocésain. Un texte essentiel, d’où son examen par les procédures d’urgence.

Il était donc question de l’examiner immédiatement dès la prochaine séance plénière dans l’hémicycle. Mais c’est l’intervention d’Henri-Thomas Lokondo Yoka, l’élu de Mbandaka, la métropole de la province agricole de l’Equateur qui a tout bouleversé. Son raisonnement était passé aux voix de ses pairs et a recueilli leur vote. De quoi s’agit-il ? C’est à la fois simple et logique. 

L’élu de Mbandaka exige qu’avant tout examen de la proposition de loi sur le fonctionnement du CNSA qu’un débat ait obligatoirement lieu sur l’Accord de la Saint-Sylvestre qui a donné naissance au CNSA. Il ne faut pas oublier aussi le Protocole additionnel qui est l’Arrangement particulier. La raison est que c’est justement cet Accord qui est à la base de la transition politique. Or jusque ce jour-là, les députés ne l’avaient pas encore en mains. 

Il faut donc d’abord échanger sur cet Accord du Centre interdiocésain avec l’Arrangement particulier pour mieux les pénétrer. L’objectif étant de voir si la mise en œuvre du CNSA respecte bien l’esprit et la lettre de ces deux textes. On peut rappeler que pour l’élu de Mbandaka, la mise en place du CNSA n’a pas respecté l’Accord de la Saint-Sylvestre dont le mode de règlement retenu est le consensus. 

On peut noter le fait que jusqu’à ce jour, certains postes de vice-présidents du CNSA continuent à être boycottés par les partis politiques signataires de l’Accord comme le MLC et l’UNC. C’est là l’absence du consensus. C’est sur cette base que le CNSA actuel est mis en place. Raison pour laquelle, il faut revenir au débat sur le texte même de l’Accord du Centre interdiocésain qui n’a jamais été soumis aux discussions dans l’hémicycle. Ce serait comme placer la charrue avant les bœufs. Il faut aller au débat. 

A ce titre, on sait comment le texte de l’Arrangement particulier a été signé au Palais du peuple sous la supervision des deux présidents des deux Chambres parlementaires en dehors des négociateurs du "Rassemblement", d’une partie de la Société civile et même de l’Opposition signataires de l’Accord de la cité de l’UA. Il n’y a pas eu d’inclusivité en rapport avec l’ensemble de signataires de l’Accord du Centre interdiocésain, le 31 décembre 2016. 

Ce nombre devrait cependant être le même à apposer leurs paraphes au bas du texte de l’Arrangement particulier. Celui-ci est contesté par une partie de la classe politique qui l’ignore superbement. Il en est de même pour l’Institution CNSA avec comme président Joseph Olengankoy Mukundji. 

Il sied peut-être de faire un petit recul dans le passé pour voir que le même CNSA avec comme président, le président du Conseil des sages du "Rassemblement" en la personne d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba était accepté par tous. C’est justement à ce consensus qu’il faut à tout prix arriver pour le CNSA actuel. 

On en déduit qu’on ne peut mieux cerner cette question du CNSA, donc de la proposition de loi organique sur son fonctionnement sans aller en profondeur de l’Accord de la Saint-Sylvestre. C’est justement ce que propose Henri-Thomas Lokondo Yoka par l’ouverture d’un tel débat. Ce n’est pas la première fois qu’il est à la manœuvre dans l’hémicycle. Cet élu-1er degré de Mbandaka est connu des observateurs des questions parlementaires pour ce genre d’interventions dans presque chaque plénière dont la pertinence n’est plus à démontrer. C’est ce qui lui vaut, lui qui est de la MP, membre fondateur et co-rédacteur de sa Charte, le respect de ses pairs, toutes chapelles politiques confondues.

Kandolo M.
Forum des As
C’est vous qui le dites : 7 commentaires
8493 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 26.09.2017 à 12:40
Et après?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 26.09.2017 à 03:36
Thomas Lokondo qu'est ce que vous allez examinés car vous tous dans cette Assemblee' nationale y compris Aubin Minaka et Kengo Wa Dondo Senat, vous tous vous etes hors mandat. Vous dirigez ce pays par force. Vous devrez tous demissiones' donc de quittez ce parlement puisque la constitutoion vous interdit de diriger sans mandat. Vous etiez ou lorsque le Rwandais Kabila n'avait pas respecte' l'accord du Saint Silvestre(CENCO). On ne se moque pas du peuple, ce le peuple qui est souverain. Nous allons vous serez chasse' avant le 31 Decembre 2017. A bon attendeur SALUT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Joshua @U7JNM2A   Message  - Publié le 25.09.2017 à 13:22
Ils sont en réalité trop peu ces parlementaires qui parlent et défendent réellement les intérets du peuple. Dans quel pays nomme t-on un X ou Y d'une institution avant la loi la régissant On ne gere pas les affaires de l'Etat avec Amateurisme et Opportunisme/aventurisme. J'ai toujours douté de la probité morale de nos parlémentares et surtout de la compétence des juristes qui siegent que ca soit dans l'Assemblée Nationale ou dans le Sénat. Coup de chapeau Honorable Lokondo, un des rares si pas le seul qui mérite cet attribut d'HONORABLE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @TX8I9R5   Message  - Publié le 25.09.2017 à 11:50
Excusez moi pour ce message imprévu: Je me nomme KITUMAINI de Lubumbashi. J'ai réussi à mettre sur pied mon projet grâce à un monsieur qui offre des crédits. J'ai voulu réaliser mon projet mais depuis longtemps les banques ne me rendaient pas la tâche facile. Aujourd'hui grâce à Dieu j'ai pus bénéficier d'un prêt auprès d'un fervent catholique résidant en France mr MARCEL DEKRIPPEL adressez vous à lui au mail marcel dekrippel@gmail com .Ce qui m'a permis de réaliser mon projet. Deux de mes collègues ont également reçu des prêts de ce monsieur de DIEU sans aucune difficulté. Jusqu'à présent je ne sais comment le remercier pour le bien qu'il m'a fait. Pour ceux qui ont des projets à réaliser ou qui sont dans des problèmes financiers vous pouvez la contacter pour avoir plus de détail sur son offre de prêt Voici son adresse électronique : é-mail : marcel dekrippel@gmail com faites circuler le message afin d'aider ceux qui sont aussi dans le besoin.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Prof. Dr.Robert KIKI @WE8J2GQ   Message  - Publié le 25.09.2017 à 10:23
La loi organique portant organisation et fonctionnement du Comité national de suivi de l'accord (CNSA)devrait précéder la désignation de ses animateurs, mais on voit le contraire. C'est vraiment dans un autre planète que la RDC se trouve.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
banamura @RCI4Q6F   Message  - Publié le 25.09.2017 à 09:59
Felicitation Henri , tu as encore le souci de ton pays car tu te comporte comme si tu n'etais pas de la MP pour l'interet de notre chere patrie

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je SUIS #BENI# @L1HY65F   Message  - Publié le 25.09.2017 à 09:39
Courage HENRI, C'EST CA LE RÔLE D'UN DEPUTE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant A l’ONU, Kabila se présente comme le seul garant de la sécurité de son pays
left
Article précédent Jean-Claude Katende (Asadho): "Kabila n'a pas été à la hauteur à l'ONU..."

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 10 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 9 commentaires

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance