Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Société

Après les échauffourées de l'UPN en début de semaine, les étudiants de l'ISTA dans la rue !

2017-09-28
28.09.2017 , Kinshasa
2017-09-28
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/ista_17_0001.jpg Kinshasa-

Les manifestants réclamaient la libération de leurs collègues arrêtés lors d’une manif contre l’invalidation des passeports semi-biométriques.

Des étudiants de l’Institut supérieur des techniques appliquées (Ista) sont descendus dans la rue hier mercredi 27 septembre. Ils réclamaient la libération de trois de leurs collègues interpellés lors d’une manifestation le lundi 25 septembre au ministère des Affaires étrangères. 

Ce soulèvement inattendu paralysé les activités au sein de cet établissement d’enseignement supérieur et ses environs.

La manifestation d’hier à l’Ista n’a pas concerné tous les étudiants. Le président du comité d’étudiants a vite fait de réagir. Il dit ignorer totalement la réaction de ses camarades assurant que c’est seulement le matin qu’il a constaté un mouvement de panique à travers le campus. Un peu plus tard dans la journée, le président des étudiants de cet institut supérieur a précisé que "la situation est redevenue un peu stable en début d’après-midi.

Voilà qui justifierait en partie l’intervention des éléments de la Police nationale congolaise sur les sites paralysés par la manifestation de ce groupe d’étudiants. La Police a fait usage des gaz lacrymogènes et des tirs de sommation pour disperser les manifestants qui ont paralysé les activités et la circulation dans les environs de l’ISTA hier.

INTERVENTION

Toutes les sources contactées affirment que l’intervention des agents de l’ordre n’a causé ni blessé ni mort dans les rangs des manifestants. Elle a toutefois permis de remettre de l’ordre, quand bien même les cours ne se sont pas poursuivis normalement. La majorité d’étudiants ayant décidé de rentrer chez eux craignant un éventuel dérapage de la situation.

Le mercredi dernier, la Police avait interpellé, devant le ministère des Affaires étrangères, trente personnes qui manifestaient contre la décision invalidant le passeport semi-biométrique. Cette manifestation n’aurait duré que dix minutes.

Ces manifestants portaient des banderoles et calicots sur lesquels il était écrit : " Touche pas à mon passeport ! Mon passeport est valide, je refuse de me taire". On comptait parmi les personnes interpellées : les artistes Lexus Legal, Peter Komandua, Ados Ndombasi et le père Emmanuel Bueya. Ces personnes ont été entendues au siège de la police de la ville de Kinshasa, avant qu’elles soient relaxées dans la soirée de ce même mercredi.

INDIGNATION

Les anciens passeports congolais semi-biométriques encore en circulation ne seront plus valides à partir du 16 octobre prochain sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC), indique un communiqué du ministère des Affaires Étrangères. Les détenteurs de ces passeports ne pourront plus être autorisés à franchir la frontière tant à l’entrée qu’à la sortie du territoire national. 

Rachidi Mabandu
Forum des As
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
8560 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Kanambe Bilan Negati @SQ59Q1P   Message  - Publié le 28.09.2017 à 21:52
Mr Kanambe, Quel intérêt que tu as à faire souffrir les Congolais???

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Projet de sensibilisation « Bongo te, tika » : sortie de la pièce théâtrale en février 2018 annonce Oxfam RDC
left
Article précédent Détournement des frais de l'Examen d'État : Pierre Kangudia interpellé

Les plus commentés

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Guerre à l’Est de la RDC : le silence de Kinshasa sur l’implication de l’Ouganda

12.07.2024, 6 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 6 commentaires

Politique L'Ouganda : allié des FARDC ou du M23 ?

11.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance