mediacongo.net - Actualités - Kananga : un policier tué par des militaires cambrioleurs



Retour Provinces

Kananga : un policier tué par des militaires cambrioleurs

Kananga : un policier tué par des militaires cambrioleurs 2017-09-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/policiers_taxi_17_0001.JPG -

Des militaires présumés, déployés à Kananga (centre de la République démocratique du Congo), théâtre de violences meurtrières depuis une année, ont tué un policier vendredi lors d’un cambriolage, a-t-on appris de sources concordantes.

Une patrouille de police envoyée pour secourir, à l’aube, une habitante victime de vol à mains armées « a essuyé des tirs nourris » des cambrioleurs. « Malheureusement, un [policier] a été atteint dans le dos » et il est mort sur le coup, a déclaré le bourgmestre de Kananga, Édouard Ntumba.

« Ils ont pris tous les petits effets de la maison et ont tenté de me violer », a déclaré la victime, une jeune commerçante de 33 ans. « J’ai vu six hommes entrer dans ma maison, habillés en tenue des FARDC [Forces armées de la RDC]. Ils portaient des fusils et des couteaux », a-t-elle expliqué.

Nourrir les militaires

« Depuis la déclaration de la fin de l’insurrection de la milice Kamwena Nsapu, il y a un mois, Kananga enregistre une explosion des cas d’attaques armées des habitations attribués à des militaires FARDC », a déclaré un prêtre de l’archidiocèse de Kananga, exhortant les autorités à « nourrir et bien encadrer » les soldats. « Depuis quelques jours, il s’observe une recrudescence des cas d’insécurité entretenus par des hommes armés dans la ville de Kananga », a reconnu le général Fidèle Kauma, chef de la police de la province du Kasaï central dont Kananga est la capitale, promettant « d’intensifier des patrouilles ».

Ancien havre de paix, le Kasaï s’est embrasé il y a un an après la mort en août 2016 du chef coutumier Kamwena Nsapu, qui s’était soulevé contre le pouvoir de Kinshasa. Ces violences entre forces de sécurité et milices Kamwena Nsapu ont fait plus de 3.000 morts, selon l’église catholique, l’ONU a dénombré plus de 80 fosses communes et enregistré 1,4 million de déplacés. Deux experts de l’ONU y ont été tués en mars alors qu’ils enquêtaient sur ces violences. A l’issue d’une conférence sur la paix dans le Kasaï tenue mi-septembre, des chefs coutumiers avaient signé un acte d’engagement de ne plus recourir à la violence pour régler des différends.


La Libre Afrique / MCN
1273 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Bondekwe | 7Q9HYP3 - posté le 29.09.2017 à 17:13

Problème sérieux, a ne pas prendre a la légère. Mais, quand on donne même la ration officiellement au logisticien de l’armée (T4 je pense ?), on retrouve la ration dans des alimentations commerciales. De même, les frais de fonctionnement sont devenus une sorte d'argent de poche des hauts gradés. Un Capitaine, comptable de Beni avait même adressé une lettre au Président de la République dans ce sens. Aucune poursuite judiciaire, aucune enquête officielle. Est-ce que le pays est vraiment dirigé ?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : MIBA : un responsable condamné dans l'affaire du vol de diamants
AUTOUR DU SUJET

Kananga : un corps sans vie découvert ce samedi à Katoka

Provinces ..,

Kasaï Central : Accusé d’avoir détourné et pris fuite avec près de 100 millions de francs...

Provinces ..,

Kasaï Central : le collectif des femmes signale plusieurs cas de violences basées sur le genre...

Femme ..,

Kananga : le pont jeté sur la rivière Mbombo en état de délabrement avancé

Provinces ..,