Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Culture

Vers la création de quatre panthéons au Kongo central

2017-10-04
04.10.2017
2017-10-04
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/mbadu_situ_17_003.jpg -

Le gouverneur de la province du Kongo central, Jacques Mbadu Nsitu

Le gouverneur de la province du Kongo central, Jacques Mbadu Nsitu a fait part, lundi, à Boma, de sa détermination de matérialiser son projet de création de quatre panthéons dans cette province, lors d’une réunion préparatoire tenue lundi dans le cadre de l’arrivée, jeudi au Kongo central, de la dépouille mortelle du notable Mbenza Thubi.

Le gouverneur Jacques Mbadu a expliqué aux participants à la réunion l’importance d’un panthéon, un endroit qui, a-t-il indiqué, permet de regrouper tous les corps des illustres personnalités disparues d’une province ou d’une ville donnée, une place ressource qui favorise la reconstitution de l’histoire d’une région ou d’un pays.

Il a déploré les vieilles habitudes consistant à jeter dans les oubliettes les tombes de certains hauts responsables parce que mis en terre dans leurs villages lointains en pleine brousse.

Le gouverneur Jacques Mbadu a lancé lundi à Boma les travaux de construction d’un panthéon nommé « Mbata Nsasi » au kilomètre 15, proche du Boulevard Joseph Kabila, dans le groupement Lusanga Mputu, dans le cadre des préparatifs des obsèques de M. Mbenza Thubi.

Trois autres panthéons seront ouverts à Matadi, à Mbanza Ngungu et à Kisantu, a indiqué le gouverneur de province du Kongo central, soulignant qu’un arrêté instituant ces panthéons sera publié dans un avenir proche.

Cet arrêté provincial va clarifier l’accès au panthéon, tout en tenant compte de l’avis de la famille de l’illustre disparu.

Le panthéon va permettre la réconciliation des morts entre eux et enfin des vivants, a-t-on renchéri. Le corps d’un leader est un bien commun, a conclu à cette occasion l’évêque de Boma, Mgr Mbuka di Nkuanga.


ACP/MCN
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
8521 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


DevelopaKongo @UHCQ16U   Message  - Publié le 09.10.2017 à 15:28
Que demande le peuple. Monsieur le gouverneur. Mes condoléances mais nous devons travailler pour faire de cette province, ce qu'elle a été. Cultivons sa terre, nous avons beaucoup de facilités vendre au pays et à l'international. Tu resteras gouverneur à vie si tu réussis ce paris. Bonne compréhension,

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant « Maman Colonelle » : le documentaire de Dieudo Hamadi présenté en compétition au Festival international du film francophone
left
Article précédent Jean Rochefort est mort : décès de l'acteur à 87 ans

Les plus commentés

Société " L'invitation de Koffi Olomide au parquet général près la Cour de cassation est une insulte de trop pour notre peuple" (Fayulu)

15.07.2024, 10 commentaires

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Politique UDPS : l’éclatement, une question d’heures

15.07.2024, 9 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance