mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : une taxe obligatoire pour lutter contre l’insalubrité



Retour Société

Kinshasa : une taxe obligatoire pour lutter contre l’insalubrité

Kinshasa : une taxe obligatoire pour lutter contre l’insalubrité 2017-10-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/9-15/immondices_kinshasa_17_0001.jpg -

L'imposition préconisée par le gouverneur de la ville, André Kimbuta Yango, sera incluse dans le prix de la bouteille d’eau vendue dans la capitale ainsi que dans la facture d’eau consommée par des Kinois.

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Andre Kimbuta Yango, a prôné l’institution d’une taxe pour lutter contre l’insalubrité dans la mégalopole congolaise. Dans les propositions de l’autorité urbaine faites au cours d’une réunion tenue le 9 octobre entre les membres du gouvernement provincial et ceux du ministère de l’Économie, cette imposition d’environ 50 francs congolais (FC) devrait être incluse dans les prix des bouteilles d’eau commercialisées à Kinshasa.

Justifiant cette proposition, le maire de la capitale congolaise a noté que la question de l’assainissement de la ville de Kinshasa concernait tous les Kinois. Pour André Kimbuta, tout le monde contribue à l’insalubrité de Kinshasa en achetant des produits dans des sacs en plastique ou en consommant de l’eau conditionnée dans des bouteilles en plastique. « Les rivières de la ville de Kinshasa sont toutes remplies des papiers en plastique », a-t-il fait savoir, notant que le curage de ces rivières exigerait des engins et du carburant, donc de l’argent.

Le gouverneur de la ville-province a, à cet effet, proposé que les prix de la bouteille d’eau et des factures d’eau consommée à Kinshasa soient revus à la hausse. Pour André Kimbuta, la bouteille d’eau qui se vendait à 500 FC soit devrait désormais coûter 550 FC alors que la facture d’eau des Kinois devrait être augmentée de 30 à 50 FC. « Les 50 FC, c’est une manière pour vous de contribuer à l’assainissement de la ville.  Si nous ne savons pas atteindre tout le monde avec les bouteilles d’eau, nous savons au moins que la Régideso peut atteindre tout le monde », a expliqué le gouverneur. Il est, par ailleurs, noté que pour être intégrée prochainement dans les structures des prix appliqués dans la capitale congolaise, la proposition du gouverneur André Kimbuta sera approfondie par les experts de la ville-province et du ministère de l’Économie.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo / MCN
702 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : « Le comedien Yandi Mosi n'est pas mort » (Sukari Elombe)
AUTOUR DU SUJET

Insalubrité à Kinshasa : « Nous ne pouvons pas continuer à accepter et rester là pour ne...

Provinces ..,

Insalubrité à Kinshasa: un sérieux défi pour le gouverneur Gentiny Ngobila

Provinces ..,

Opération "Sénégal propre" : le président Macky Sall lance la bataille contre l'insalubrité...

Afrique .., Dakar, Sénégal

Kinshasa : l'insalubrité et le commerce font bon ménage dans les marchés pirates de Selembao

Provinces ..,