mediacongo.net - Actualités - Mort de Mugabe: Dieu a "changé d'avis" !

Retour Insolite

Mort de Mugabe: Dieu a "changé d'avis" !

Mort de Mugabe: Dieu a "changé d'avis" ! 2017-10-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/mugabe_lunette_17_003.jpg -

Le président zimbabwéen Robert Mugabe

Mardi dernier était censé être le dernier jour du président zimbabwéen Robert Mugabe, mais Dieu a décidé de le garder un peu plus longtemps. C'est ce qu'a déclaré le pasteur Phillip Mugadza. 

En Janvier, il avait pourtant affirmé Mugabe mourrait le 17 Octobre 2017, selon un message reçu de Dieu. Cependant, le week-end, le pasteur aurait envoyé une note vocale dans laquelle il affirmait que Dieu avait changé d'avis.

Le Pasteur Phillip Mugadza annonçant publiquement la mort du président du Zimbabwe Robert Mugabé en janvier 2017.

Dans ce document, Phillip Mugadza aurait dit: "On m'a amené à dire qu'il y a eu un report de la parole prophétique que j'avais prononcée au mois de janvier 2017". Il soutient aussi n'avoir aucune idée du pourquoi Dieu avait changé sa décision.

Plus tôt cette année, Mugadza avait déclaré que les jours de Robert Mugabé étaient comptés dans un clip diffusé sur le réseau mondial de télévision en ligne ZIMDITV. 

"Quand j'étais en prière, Dieu m'a dit: "Cette année, le président de 93 ans est mourant. Il m'a dit de dire qu'il mourra le 17 octobre", avait alors déclaré Mugadza.

Avant que la prophétie s'accomplisse, le pasteur Phillip Mugadza a été jetté en prison. Après sa remise en liberté, Mugadza a présenté ses excuses au président, mais il soutient que la prophétie s'accomplira.

"Ce qui s'est passé après cela m'a prouvé et démontré que le président a mal compris ce que j'ai dit, parce que je me souviens avoir dit que s'il voulait prolonger sa vie, il devait aller devant Dieu. Aller à Dieu, mais au lieu de cela, il m'a traîné devant les tribunaux et emprisonné pendant 55 jours ", a déclaré Mugadza sur la même chaîne de télévision en avril.

Dans une interview, Robert Mugabe a balayé du revers de la main ce qu'il a appelé "les prophètes de la pénombre et de la morosité qui masquent leurs rêves et leurs souhaits comme des prophéties". "Je ne me soucie plus d'eux", a déclaré Mugabe. "Nous avons eu des pasteurs priant pour ma mort, même un évêque de mon église."

Il a ajouté que ce n'était absolument rien de nouveau pour lui.


BBC
1916 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute
AUTOUR DU SUJET

Zimbabwe : l'euphorie post-Mugabe fait place à la désillusion

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Élections au Zimbabwe : comme au temps de Mugabe ?

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Zimbabwe : Robert Mugabe souhaite la défaite de son ancien parti aux présidentielles

Afrique ..,

Robert Mugabe, guest star des élections au Zimbabwe

Afrique .., Harare, Zimbabwe