Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Après la publication du Calendrier électoral. CENI : la NSCC et Alliés exigent la démission de Nangaa !

2017-11-07
07.11.2017
2017-11-07
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/tshiombela_jonas_17_003.jpg -

La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) annonce un printemps à la Commission électorale nationale indépendante. Le Président de la Ceni doit démissionner. Il a failli à sa mission. Telle est la position, tranchée, de la NSCC & Alliés, après la publication, le dimanche dernier, du calendrier électoral. Ils l’ont dit au cours d’un point de presse organisé hier, lundi 6 novembre 2017, au siège de la NSCC à Kasa-Vubu.

Cette dernière a relevé les incohérences graves dans la réalisation de certaines étapes de la mise en œuvre du calendrier. Elle s’est référée, entre autres, au traitement et à la consolidation des données, à la validation des résultats de la détection des doublons, à la publication des statistiques par entité électorale, à l’audit du fichier et surtout, par rapport à l’opération d’identification et d’enrôlement des congolais vivant à l’étranger.

Ces critiques formulées contre ce calendrier électoral se trouvent aux points 11 et 12 notamment, sur  l’enrôlement des Congolais vivant à l’Etranger et l’Audit du Fichier électoral. De quelles contraintes évoque la Ceni à ce sujet alors que l’enrôlement se poursuit ; de quel audit effectue-t-elle alors qu’elle n’a pas un fichier global ? S’est interrogé la Nouvelle Société Civile Congolaise et ses Alliés. Bien plus, la NSCC déplore le fait que la Ceni ait parlé d’un accord de la Cenco signé le 31 décembre 2017. 

Pour toutes ces fautes et incohérences, Jonas Tshiombela voudrait savoir à quoi aura servi la tripartite CNSA-Gouvernement-Ceni pour qu’à ce jour les contraintes soient présentées comme les boucliers au report des élections. Selon le  Coordonnateur de la NSCC, Jonas Tshiombela Kabiena, l’option de publier les contraintes sur l’organisation des élections est très dangereuse, parce qu’elle contient des germes de déstabilisation du pays, d’une part, et de l’autre, de ne pas organiser les élections en 2018. Il y a des craintes sérieuses qu’un tel calendrier puisse entamer la cohésion nationale, gage de la paix durable, denrée rare pour la RDC.

Devant cette situation d’extrême gravité qui risque de maintenir la RDC dans un cycle de violence sans précédent et comme il y a similitude des points de vue des uns et des autres par rapport à l’impossibilité d’organiser l’élection présidentielle dans le respect de la Constitution et de l’accord du 31 décembre 2016,  la NSCC et alliés ont réitéré leur position contenue dans le communiqué de presse du 13 octobre 2017 et exigent «la démission pure et simple de l’actuel leadership de la CENI et le respect de la Constitution». Ils appellent les acteurs de la société civile ainsi que les acteurs des mouvements  citoyens à se mobiliser pour faire échec au plan de déstabilisation de la RDC  et à une large concertation pour produire un calendrier alternatif devant amener les congolais aux élections d’ici juin 2018.


La Prosperité
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
8503 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 07.11.2017 à 11:07
Monsieur JONAS, comme ton plan B continu à échouer et toi également tu réfutes tout en bloc comme tes frères du RASSOP/LIMETE qui ne voient que du noir par tout là où tout le monde voit claire? Distraction pure et simple laissons CN et la CENI organisaient les élections en 2018 comme tu l'as tant souhaité.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Past DSK @T9DTBCG   Message  - Publié le 07.11.2017 à 10:44
Jonas m'étonne lorsqu'il se pose des questions du genre pourquoi des contraintes alors qu'il y a eu eu la tripartite? Mais lui, lorsqu'il rédige un projet ne met-il pas des hypothèses? Alors le fait d'avoir les hypothèses veut dire qu'il ne faut pas réaliser un projet? Évidemment lorsque les hypothèses pèsent trop, le projet ne peut pas être exécuté ni même financé. Pour notre cas, il est plus question de la volonté de toutes les parties prenantes, chacun attendu à jouer correctement sa partition de façon désintéressée.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bonvuane @EDBRRY6   Message  - Publié le 07.11.2017 à 08:00
Tshombela, tu ne sais pas ce que tu veux. Si Naanga démissionne, il y aura un autre comme lui qui va le remplacer et qui sera manipulé par l'AMP. Alors vous aurez gagné quoi sinon perdre du temps inutilement? Je me demande comment vous autres arrivez à vous placer au sommets des structures avec des visions décimétriques!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
EHEHYO @91YNWQK   Message  - Publié le 07.11.2017 à 07:35
Mon soutien total

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Elections 2018. RDC : le Centre en ordre de bataille !
left
Article précédent Ce lundi soir à 23 heures , l’appel de Sindika Dokolo à un concert de casseroles contre Joseph Kabila

Les plus commentés

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 11 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Politique Prorogation de la trêve humanitaire entre FARDC et M23 : « Les USA jouent le jeu de l'ennemi » (CVAR)

19.07.2024, 5 commentaires

Politique Crise au sein de l'UDPS : Augustin Kabuya sommé de démissionner dans 48 heures

19.07.2024, 4 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance