Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Elections : des pressions doivent aussi être accentuées sur l’Assemblée national

2017-11-16
16.11.2017
2017-11-16
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/assemblee_nationale_deputes_17_0001.jpg -

Après la publication du calendrier électoral par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), fixant les scrutins présidentiels, législatifs nationaux et provinciaux au 23 décembre 2018, contrairement tant à l’esprit qu’à la lettre de l’Accord du 31 décembre 2016, des pressions doivent aussi être accentuées  sur l’Assemblée nationale pour qu’elle vote urgemment et en priorité les lois en rapport avec la tenue des élections.

Il s’agit notamment de  la loi sur la répartition des sièges, la loi portant organisation du Conseil National de suivi  de l’Accord et du Processus électoral (CNSA), la révision de la loi électorale, sans oublier le vote du Budget 2018 en débloquant les fonds nécessaires pour l’organisation des divers scrutins.

Mais du côté du Palais du Peuple, siège du Parlement, les choses n’avancent pas. Au lieu d’aller à l’essentiel, les députés et Sénateurs passent leur temps à adopter des lois non primordiales pour l’organisation des élections, comme la loi sur l’agriculture, votée le lundi dernier au Sénat et la loi sur les PME, adoptée à l’Assemblée nationale sans oublier le projet de loi sur les ASBL, qui sera bientôt discuté  à la chambre basse du Parlement de la RDC. Les élus du peuple auraient dû tenir compte de la crise politique qui secoue le pays suite à non tenue des élections, en jouant pleinement leur rôle d’institution de contrôle en adoptant en urgence les lois essentielles pour la tenue des élections.

Le Parlement de la RDC doit assumer dans son rôle de régulateur de la vie politique et  est appelé à interpeller les ministres concernés en rapport avec les mesures de décrispation de l’environnement politique décidées lors  des pourparlers du Centre Interdiocésain pour permettre à tout le monde  de prendre part aux élections. Le Parlement, comme autorité budgétaire devait voir dans la mesure du possible comment réduire le train de vie des Institutions en orientant une enveloppe consistante à la CENI en vue de l’organisation des élections.

De son côté, la Communauté Internationale doit accentuer la pression sur le gouvernement, afin qu’il puisse jouer son rôle de premier plan en dotant la CENI de moyens nécessaires pour l’organisation des élections. Les partenaires de la RDC doivent en cette période définir les critères et conditions claires d’accompagnement tant financier que logistique du processus électoral pour la tenue effective des élections en décembre 2018, conformément au chronogramme du président de la CENI, Corneille Nangaa Yobeluo.

GKM
La Tempête des Tropiques
C’est vous qui le dites : 13 commentaires
8525 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


KABILA NA TSHISEKEDI @9EZU6L1   Message  - Publié le 17.11.2017 à 21:10
Il n y aura pas d'élection en 2018 tant que Kabila sera là Chers compatriots je propose que la diaspora descende le 2 decembre à Kinshasa pour faire partir Kabila. Nous écrivons, nous parlons et poussons les congolais sur place à se prendre en main, je propose que nous organisions notre retour et que nous soyons le fer de lance du départ de Kabila. FRERE RENTRONS LE 2 DECEMBRE ET FAISONS LE PARTIR!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DEBOUT RDC @2BD835E   Message  - Publié le 16.11.2017 à 18:38
Lu ailleurs:LA RÉPUBLIQUE À DÉMOCRATISER DU CONGO Un ministre de l'enseignement dont les enfants étudient ailleurs, Un ministre des affaires étrangères qui a un passeport étranger, Un ministre de la santé qui se fait soigner en Europe, Un ministre de l'énergie qui utilise un groupe électrogène, Un responsable de la regideso qui ne boit que l'eau embouteillée, Un ministre de la justice qui se fait accuser par la justice étrangère, Un ministre PTINC qui a un touraya, une valise satellitaire et un grand fan de VPN en cas de coupure d'Internet, qui se fait livrer ses courriers par DHL, Un ministre de l'environnement qui est fan de la viande de singe boucané, Un ministre de genre, famile et enfants divorcé, sans enfants, Un ministre de l'agriculture qui ne mange que de légumes importées, Un ministre de l'intérieur qui n'est même pas inquiété après évasion de plus de 8000 prisonniers, Un ministre de sport obèse, Un ministre de la jeunesse qui a la cinquantaine révolue, Un ministre du travail qui n'a jamais exercé un travail décent au pays, Un ministre des infrastructures qui ne se déplace en helico car pas de routes, Un ministre de...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Sylvain membre de la @PT8AHZ7   Message  - Publié le 16.11.2017 à 15:39
Mais kanambe alias kabira sait qu'il ne peut jamais gagner les élections en RDC. il le sait bien. les deux scrutins passés, il a triché malheureusement avec l'aide des hommes soit disant de Dieu. Il en rendra compte un jour. Ngoyi Mulunda le sait bien.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le Congo de Lumumba @LY2RMM4   Message  - Publié le 16.11.2017 à 15:03
Si vous voulez meigrir ou avoir l'hypertension, il faut croire ou penser aux éléctions avec la MP. Elle n'a jamais eu l'édée de les organiser sauf le referendum pour torpiller la constitution afin de reste tiii seko

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Patriote B. @RM6X4SU   Message  - Publié le 16.11.2017 à 14:46
Il faut faire revivre le concept de conflit de générations en RDC : 80 % de ceux qui siègent au Gouvernement, et dans les deux chambres, sont constitués de Vieux et ils soutiennent JKK à ne pas organiser les Elections Alors que 95 % de jeunes sont des chômeurs. C'est la génération Mugabe Ils auront des sorts individuels.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
emmanuel @KO6YWWL   Message  - Publié le 16.11.2017 à 14:43
Laissez nous en paix avec un budget de 5 7 milliards pensez vous il y aura élections?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
NKONGO @WVX8P6N   Message  - Publié le 16.11.2017 à 14:21
Il n'y a même pas des contraintes financières, juridiques et que sais-je encore pour organiser les élections. Il y a plutôt manque de bonne volonté de la MP et ses alliés de l'opposition en mascarade. Les lois existent déjà , c'est question de les amender . La RDC ne manque pas l'argent , c'est question de bien canaliser les recettes de l'Etat. Pour moi il faut constater et passer aux actions révolutionnaires pour mettre fin à ce système en place .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 16.11.2017 à 14:16
Vous connaissez trop mal ce malhonnete de taximan-barman.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Asinge @ZBZ8KFW   Message  - Publié le 16.11.2017 à 14:15
Je glisse, tu glisses, nous glissons! Bref, il faut un jour repenser la forme du pouvoir des institutions du pays, un groupe de gens jouissent de l'argent du contribuable Congolais que nous sommes et s'éternisent aux affaires! Véhicules, carburant, soins médicaux à l'étranger etc. Peuple Congolais, ouvrons les yeux; Fungola Masho! Fongola miso! Il faut une pression de la rue pour bouger les lignes et changer les choses! Sinon, toko lela

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 16.11.2017 à 13:49
NANGA/MP n'organisera jamais les élections démocratiques et sanctionner KANAMBE et les crocodiles de la MP. Pour preuve à une année des élections suivant votre collabo NANGA pas de Dauphin de KANAMBE. KANAMBE et ses acolytes ne respecteront jamais leur engagements voyez les contraintes déjà planifiées par NANGA

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 16.11.2017 à 13:35
La Tempete des Tropiques, vous y croyez vraiment ou c'est une stupidite'. L'assemblee' National, la Ceni, le CNSA, Le gouvernement, la cour constitutionelle etc n'existent pas. C'est kanambe qui dirige. Lambert Mende vous a dit que le calendrier etait un effort d'un seule homme kanambe, vous n'aviez meme pas questione' comme c'est une oeuvre d'une personne ??? Ou vous etiez distrait quand Mende a dit cela ????? C'etait dans vos journaux. Aujourd'hui vous voulez corire UN MALHONNETE, CA M'ETONNE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 16.11.2017 à 13:28
C'est ça la stratégie de pourriture décidée à Kingakati une orientation de la CENI de NANGA/MP. Voilà pourquoi toute réclamation est réprimée en sang. Et à la fin 2018 les contraintes pour prolonger à nouveau KANAMBE et ses acolytes à la tête de la RDC. Peuple Congolais prenons notre destin en mains KANAMBE et ses acolytes doivent dégager. Bravons la peur

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Udps: plus de 9 mois après la mort d'Étienne Tshisekedi, enfin un Congrès pour son remplacement
left
Article précédent Vérité des urnes en 2018. RDC : priorité aux préparatifs des élections !

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 10 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 9 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance