mediacongo.net - Actualités - Choléra, une endémie en RDC

Retour Santé

Choléra, une endémie en RDC

Choléra, une endémie en RDC 2017-12-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/11-17/cholera_victimes_17_0001.jpg -

La situation sanitaire durant cette année qui va bientôt s’achever a été très préoccupante pour le pays, les maladies jadis maîtrisées ayant refait surface causant de nombreux décès. La détérioration du système sanitaire et la non-observance de certaines règles d’hygiène sont notamment des facteurs qui ont contribué à l’émergence de ces maladies.

Le choléra  reste en tête d’affiche de toutes les maladies. Dite maladie des mains sales, elle est devenue  presque une endémie dans certaines provinces. L'année en cours, le Programme national de lutte contre le choléra et les maladies diarrhéiques a noté une augmentation des cas de choléra  au niveau national en raison de la détection de cas suspects et de décès dans des provinces n’ayant pas été touchées par cette maladie les années antérieures. De janvier au 12 novembre, révèle le Programme national de lutte contre le choléra et les maladies diarrhéiques,  la RDC a déjà rapporté 45 853  cas et 918 décès  dans vingt-deux provinces sur les vingt-six que compte le pays et dans deux cent onze zones de santé sur les cinq cent quinze.

De toutes les provinces touchées par le choléra, la région du Grand Kasaï est la plus affectée. Deux provinces ont notifié plus de cas par rapport aux autres de cet espace. Il s’agit du Kasaï et de la Lomami. « Ces deux provinces  ont enregistré cinq cent quatre-vingt-dix-huit cas suspects et quarante-cinq décès ; soit 30% de l’ensemble des cas suspects  et 63% de décès notifiés à traves le pays à la 44e semaine », fait savoir le Programme national de lutte contre le cholera et les maladies diarrhéiques.

Dans les zones de santé de Ngandajika et de Kalambayi, dans la province de la Lomami, des flambées épidémiques ont été signalées. Cette province est la plus touchée dans ses quatre zones de santé,  à savoir de Kandakanda avec quatre-vingt -neuf cas et deux décès, Kalambayi avec cent quatre-vingt-trois cas et deux décès, Ngandajika avec deux cent ving-six cas et trente-six décèsLa zone de santé de  Mulumba dans la Lomami a rapporté quatre cas avec deux décès.

 Un deuxième plan de riposte

Face la persistance de l’épidémie, le gouvernement congolais a élaboré un deuxième plan de riposte. Ce plan, présenté aux partenaires par le ministre de la Santé publique, le Dr Oly Ilunga,  est plus axé sur le Kasaï, l’épicentre de la maladie. Il met également l’accent sur des activités dans les provinces anciennement touchées ainsi que la prévention de la diffusion et de l'amplification des épidémies dans les grandes villes qui représentent près de 30% de la population congolaise. Toutefois, la mise en exécution de ce plan exige la mobilisation des fonds estimés à  huit millions de dollars américains.

Aline Nzuzi
Adiac-Congo / MCN
482 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Comment Kinshasa lutte contre le choléra

Santé ..,

Ouganda : le choléra fait 40 morts parmi des réfugiés congolais

Diaspora .., Kampala, Ouganda

Kasaï Oriental : renforcement de la sensibilisation contre le choléra à Diulu

Santé .., Mbuji-Mayi, Kasaï-Oriental

Inondations et choléra à Kinshasa: L’UE débloque 190.000 Euros

Société ..,