mediacongo.net - Actualités - La RDC est à la dérive « comme à la fin de l’ère Mobutu » (Thierry Nlandu)



Retour Politique

La RDC est à la dérive « comme à la fin de l’ère Mobutu » (Thierry Nlandu)

La RDC est à la dérive « comme à la fin de l’ère Mobutu » (Thierry Nlandu) 2017-12-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/18-24/Manifestation_20_dec_2016.jpg -

C’est un pays engagé dans une descente aux enfers que décrit à Géopolis Afrique Thierry Nlandu Mayamba, analyste politique congolais et professeur à l’université de Kinshasa. Un pays paralysé par une crise politique dont il ne voit pas d’issue. Avec une opposition en lambeaux et un pouvoir qualifié d’illégitime.

Son constat est des plus inquiétants. La RDC devient plus que jamais un géant aux pieds d’argile. La structure risque de s’écrouler avec toutes les conséquences que cela comporte pour toute la région de l’Afrique centrale, avertit Thierry Nlandu Mayamba.

Thierry Nlandu Mayamba (© Capture d'écran/DRThierry Nlandu).

« On a l’impression que personne ne tient plus rien. Ça ne tient qu’à un fil. On est comme à la fin du régime Mobutu. Après la conférence nationale souveraine, on avait l’impression que Mobutu était encore fort et qu’il pouvait encore tenir. Il a tenu quelques années, et puis il y a eu l’arrivée des rebelles de l’AFDL. Ces jeunes combattants qui ont déboulonné une armée qui ne tenait plus à rien. »

« Personne ne sait qui commande dans le pays »

Thierry Nlandu observe que la RDC ne dispose pas d’une véritable armée, mais plutôt d’une série de factions. Plus personne ne sait aujourd'hui qui commande qui dans ce pays plongé dans une crise politique qui n’en finit pas.

« Vous ne pouvez pas gérer un pays aussi vaste avec un petit pré carré pour assurer juste votre sécurité comme président. Et sur le plan politique, plus personne ne tient personne. C’est plutôt explosif, non seulement pour le pays mais aussi pour la sous-région. Parce que si ça implose ici, les conséquences seront énormes au-delà de nos frontières, s’inquiète-t-il.

Dans ce climat délétère qui ne rassure personne, rien ne va plus sur la scène politique congolaise. La disparition d’Etienne Tshisekedi, figure historique de l’opposition, a laissé un vide qui sera très difficile à combler, confie Thierry Nlandu à Géopolis Afrique. Ses anciens compagnons se disputent déjà son héritage. Ils s’accusent mutuellement de traitres, d’usurpateurs et de vagabons politiques.

« Ce qui est intéressant aussi, c’est de constater que la majorité est en train de récupérer des gens qui semblaient être des porte-étendards de l’opposition, mais qui, une fois qu’ils entrent dans la machine, se comportent moins bien que ceux qu’ils y trouvent. On a eu Badibanga de l’UDPS qui était Premier ministre, aujourd’hui c’est Bruno Tshibala, venu également de l’UDPS. Sur le plan du fonctionnement, ce n’est pas différent de ceux qui sont aux commandes depuis plus de 18 ans. Face à cela évidemment, la population est blasée. Elle ne sait plus à qui faire confiance. »

« L'héritage d'Etienne Tshisekedi, une polémique stérile »

Félix Tshisekedi (g), fils de l'opposant historique Etienne Tshisekedi, et Bruno Tshibala (d), ancien compagnon du fondateur de l'UDPS et actuel Premier ministre de Joseph Kabila, se disputent tous les deux l'héritage d'Etienne Tshisekedi. (© Photo Reuters/capture d'écran/DR)

Thierry Nlandu estime que la polémique stérile engagée autour de l’héritage d’Etienne Tshisekedi n’a pas lieu d’être. Pour lui, ce parti ne survivra pas à son fondateur.

« Je crois que Tshisekedi n’avait pas préparé la relève. En fait, il n’y a pas d’héritier. Et comme tous ces chefs qui étaient surtout des présidents charismatiques, à l’instar du président Mobutu, quand ils meurent, ils emportent avec eux leurs partis. C’est exactement ce qui s’est passé avec le MPR, le parti-Etat de Mobutu. Ces partis finissent par mourir de leur plus belle mort. »

Comment sortir dès lors de l’impasse politique qui s’est installée en RDC ? Peut-on imaginer une totale recomposition politique dans le pays ? Thierry Nlandu est plutôt optimiste.

« Aujourd’hui, c’est plus des politiciens qui étaient cachés derrière de grands leaders qui s’accrochent encore aux anciennes structures pour essayer de revivre. Mais je crois qu’à un moment donné, il y aura un leadership totalement différent qu’on commence à voir naître à travers tous ces mouvements citoyens qui sont lancés par des acteurs de la société civile à travers l’église catholique notamment. C’est cette tendance-là qui va certainement émerger pour recomposer la scène politique dans les années à venir. »

Thierry Nlandu pense qu’il faudra quelques années pour tourner la page de cette transition chaotique. Dans l’immédiat, conclut-il, « on va continuer à assister à ce brouhaha ».


France Info / Geopolis / MCN, via mediacongo.net
8389 suivent la conversation
23 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Songinzila | GUDSEZQ - posté le 21.12.2017 à 16:41

N'IMPORTE QUOI !

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabupwe | YCTXSQ6 - posté le 21.12.2017 à 15:02

je suis d'un autre avis et l'UDPS ne va pas s'écrouler

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JB | NDW6MXC - posté le 21.12.2017 à 14:55

C'est vraiment regrettable pour notre pays. la situation me parait un peu complexe dans la mesure où nous devons allé aux élections au lieu des marches sans résultat concret mais aller aux élections doit exiger une décrispation de l'espace politique, ce qui permettra a chaque acteur d'avoir la même chance. Pour avoir la decrispation politique, nous avons 2 choses soit un autre dialogue sans partage des postes soit la lutte armee.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
omega | JLSRB3A - posté le 21.12.2017 à 14:37

cette transition va bientot s arreter avec la modification de la constitution lors des assises extraordinaires du parlement convoquees en janvier 2018. c'est Joseph qui dirige Monsieur il vous faut le savoir.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.12.2017 à 14:02

Un article surprenant écrit par un Prof. je suis content de n'est pas etre votre éleve, ou étudiant. Une anlyse baclée . Tshisekedi nous a fait perdre des années, qui l'avait empecher d'accepter les élections avec Mobutu. Mobutu était vaincu par sa maladie. La vérité ce que politiquement le congo a connu 2 dictatures celle du MPR et de l'UDPS. Celle de l'udps est pire. Kabila a libéré l'espace politique congolais Il revient à l'intelligencia congolais de former des ensembles politiques viables. Malheureusement, tout intellectuel se sent leader, ou opposant incotournable. Thsisekedi n'a rien laissé de culture politique en dèhors du NON à tout. La politique c'est l'art de...

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bruno Tshibala | 1BO6I96 - posté le 21.12.2017 à 13:38

mr jckmzlo; si tu pourra me permettre de te parler en personne. je me suis tjrs plains de tes reactions. heureusement que tu n es pas un vrai congolais sinon tu saurais comment reagir a chaque probleme pose. aujourd hui tu peux te rejouir parce que ton frere est au pouvoir mais tu ne sais pas combien les autres souffrent et meurent. je sais que le sang des congolais te rejouie mais n oublie pas que Dieu est le seul juge. meme ci vs devez vs taper la poitrine parce que vs etes au pouvoir, sache que ds chaque chose ya un debut et une fin. que le seigneur te benisse pour tes intervensions.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 21.12.2017 à 12:35

Kabila est le probleme pour la RDC. Sa fin est proche et Dieu est juste!

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis RDC | 4EJDR32 - posté le 21.12.2017 à 12:29

C'est qui m'inquiete aujourd'hui c'est cette opposition avec clivage ethnique, sans programme ni ideologie... j'aurai souhaité que ces fameux opposants commencent deja les strategies pour gagner les elections à tout le niveau. RASSOP IL FAUT CREER UNE STRUCTURE CHARGé DE LA MOBILISATION DES JEUNES SUR L'ENSEMBLE DU PAYS, Il n'y a plus le temps à perdre.

Non 4
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 9YYIEX6 - posté le 21.12.2017 à 11:31

C'est une analyse bidon car les faits ne sont pas tels qu'ils sont. C'est vrai que la majorité a failli de ne pas organiser les élections dans le délai mais le pays ne se retrouve pas dans la même situation que la fin du règne de Mobutu. Le pays est frappé d'une part par la crise financière mondiale qui est entrain de se résorber petit à petit. Quant aux appels de l'opposition, ils ne sont et ne seront plus suivis car la population en a marre par manque de stratégies. Quand vous utilisez la mm méthode qui n'a rien produit depuis 27 ans, vous vous attendez à quoi? sinon aux mêmes échecs. Le pouvoir ne débauche pas les opposants mais ils ont signé des accords de l'UA et ST...

Non 31
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 21.12.2017 à 11:22

Ils m'ont assez opprimé dès ma jeunesse(JKK), Mais ils ne m'ont pas vaincu. for I am. Jérémie 1:8. Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel. Dans Jérémie 15:20,21. Je te rendrai pour ce peuple comme une forte muraille d'airain; Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas; Car je serai avec toi pour te protéger ...

Non 19
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | T9DTBCG - posté le 21.12.2017 à 11:14

Il fini mal sa thèse en brandissant l'excellence de l'église catholique. Nous comprenons pourquoi ce Lucha, ce Filimbi,se comportent de la sorte. Ce sont dc les catholiques qui les entretiennent? Cela fait partie de votre Plan B? Je vous assure, tant que l'église catholique croire faire cavalier seul, rien ne marchera.

Non 19
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | TU78R7B - posté le 21.12.2017 à 10:54

vraiment votre analyse est tres excellente,

Non 2
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muana mboka | LZM94BE - posté le 21.12.2017 à 10:50

LE PHENOMENE JKK Alias Hypolite Kanambe prendra bel bien fin à l'improviste comme Mugabe, c'est lui la source de tout ce que Thierry decrie.

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 21.12.2017 à 10:48

jckmzlo, j'etais bel et bien au niveau de l'echangeur c'est pourquoi je ne commentais pas comme toi menteur qui etait au niveau de l'echangeur avec ton ordinateur. LE BI NZAMBI-NZAMBI rend les adeptes fou, votre secte sacrifie vos vies.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 21.12.2017 à 10:47

Si tu été sortie pour nous attendre sur échanger de Limeté, mais tu avais bien fait d'avoir suivi le mot d'ordre du chef FATSHI, car moi j'étais à côté de FATSHI au moment où il a fait raisonner le mercenaire policiers qui nous empêché de continué notre route pour atteindre les combattants, merci d'avoir répondu à l'appel du chef, car toi aussi ta conscience a besoin du changement, merci d'avoir mis tes pieds sur échanger pour manifester contre kabila

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 21.12.2017 à 10:33

INCREDULE VERITE' - 21.12.2017 10:26 tu oses même aujourd'hui de parler, je t'avais attendu le 19/12 au niveau de l'&changeur de Limete pour la marche tu n'étais pas venu moins encore ton frère idéologique AZARIAS RUBERWA. Mais te voilà réapparaître quelle honte? Hiiiiiiiiiiiiiii hooooooooo haaaaaaaa. Fais de l'opposition autrement.

Non 11
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE PERE BLANC | 8JD58UJ - posté le 21.12.2017 à 10:33

TSHISEKEDI A LAISSE DES AGENTS BIEN ORGANISES CE LE POUVOIR EN PLACE QUI CHERCHE A DÉSTABILISE UDPS,UDPS N'A PAS DE PROBLÈME ET LA FORCE DE L'UDPS CES SONT LES COMBATTANTS; LE JOUR OU IL N'Y AURA PLUS LES COMBATTANTS LA ON DIRA QUE L'UDPS EST FINI. ET L'UDPS EST BIEN ORGANISE, SI ON AVAIT ENTERRE TSHISEKEDI A CET INSTANT ON AURAIS DÉJÀ UN PRÉSIDENT. L'ANALYSE BIAISE SUR L'UDPS.

Non 7
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JE SUIS LA NATION | VCMLC7L - posté le 21.12.2017 à 10:30

Analyse ingénieux. Nous sommes dans une sous-Région ou personne, aucun pays n'est leaders, ne montre le véritable chemin à l'autre. tout nos dirigeants de la sous région ne travaillent que pour eux et pour leur famille,ils portent par après le casquette de dictatures et pensent que sans eux leurs nations ne servira à rien. erreur que tous commettent, TOUS sans exception. ( SASSOU, EDOUADRO, BONGO, BIYA, KAGAME, KURUNZINZA,KABILA etc...) qui va conseiller l'autre.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 21.12.2017 à 10:26

Le pays est reduit en jungle par ce taximan en compliciete' avec les Congolais. Un enseignant de l'ecole primaire en Afrique Du Sud touche au moins $1600 par mois, mais le Congolais vie du jour au jour, il mange une fois tout les 2 jours et celui qui vous fait cela est devenu Millionairs sous vos yeux. QUELLE IDIOTIE ????

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Daniela ebunga | FZBVC1B - posté le 21.12.2017 à 10:11

belle analyse

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 21.12.2017 à 10:07

Quand vous acceptez un taximan etranger vous diriger, ne faut pas vous plaindre. Vous avez le choix. Soufrez et fermez vos bouche ou liberez vous, point bare.

Non 3
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDCongo | 73OORL9 - posté le 21.12.2017 à 09:39

Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Le vouloir ou pas, cela arrivera immanquablement. L'histoire tranchera

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Affaire Kabund/siège de l'Udps : secrétaires nationaux et combattants dispersés à coup de gaz lacrymogène
AUTOUR DU SUJET

L'ONU débloque 150 millions de dollars pour mettre un terme aux crises humanitaires sous-financées

Economie ..,

Godé Muamba: « Au sein de l’Unafec, il n’y a pas de crise »

Politique ..,

La crise de la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo pourrait s'aggraver...

Société ..,

Crise diplomatique : l'Algérie ferme son espace aérien au Maroc

Afrique ..,