mediacongo.net - Actualités - Cybersécurité : Loapi, un virus si puissant qu'il peut faire fondre votre appareil !

Retour Sur le net

Cybersécurité : Loapi, un virus si puissant qu'il peut faire fondre votre appareil !

Cybersécurité : Loapi, un virus si puissant qu'il peut faire fondre votre appareil ! 2017-12-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/cyber_attaks_17_002.jpg -

Des chercheurs ont découvert une nouvelle forme de virus si puissant qu’il pourrait faire fondre votre téléphone intelligent.

Une équipe de chercheurs de la firme de cybersécurité russe Kaspersky ont mené leur enquête sur ce nouveau virus qui attaque un appareil en «minant» secrètement de la cryptomonnaie sur celui-ci.

Le virus, baptisé Loapi, a été trouvé à l’intérieur d’applications propulsées par le système d’exploitation Android.

L’attaque s’empare du processeur de l’appareil et utilise sa puissance informatique pour «miner» de la cryptomonnaie, soit le processus d’approbation d’une transaction monétaire cryptée à l’aide de monnaies virtuelles comme le Bitcoin ou le Monero. Ce processus s’effectue en performant une série d’algorithmes complexes qui génèrent de nouvelles unités.

 
Le téléphone test utilisé par les chercheurs russes s’est brisé seulement deux jours après avoir été infecté, puisque la pile a surchauffé jusqu’à en faire fondre la coque de l’appareil.

Kaspersky Labs

«En raison de la charge constante causée par le module de minage et le trafic généré, la pile s’est enflée et a déformé l’appareil», peut-on lire dans le rapport de Kaspersky sur le blogue de la compagnie.

La cyberattaque, notent les chercheurs, est extrêmement versatile. Les téléphones des utilisateurs peuvent être infectés par le biais de publicités ou de services en ligne malicieux.

«Les fichiers frauduleux sont téléchargés après que l’utilisateur ait été redirigé vers la ressource web malicieuse des pirates informatiques. Nous avons trouvé plus de 20 ressources différentes, dont les noms de domaine réfèrent à des solutions antivirus populaires et même à un célèbre site de pornographie», expliquent les chercheurs.

Pour les utilisateurs, le plus simple est d’éviter de se rendre sur des sites susceptibles de représenter un danger pour la cybersécurité et de ne pas cliquer sur des liens qui paraissent frauduleux.


tvanouvelles
631 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Microsoft greffe un anti-ransomware à OneDrive et Outlook.com