mediacongo.net - Actualités - Bridage des iPhone : Apple attaqué en justice

Retour MC Geek !

Bridage des iPhone : Apple attaqué en justice

Bridage des iPhone : Apple attaqué en justice 2017-12-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/25-31/apple-store-frankfurt-allemagne.jpg -

Apple est visé par huit plaintes de consommateurs, moins d'une semaine après avoir reconnu brider ses anciens modèles de smartphone. (Photo Armando Babani/EPA-EFE/REX/Shutterstock)

Apple est visé par huit plaintes de consommateurs, moins d'une semaine après avoir reconnu brider ses anciens modèles de smartphone.

C'était inévitable. Moins d'une semaine après avoir admis qu'il bridait volontairement certains de ses anciens modèles d'iPhone , Apple pourrait devoir s'expliquer devant la justice. La marque à la pomme est en effet visée par huit plaintes distinctes aux Etats-Unis, déposées devant plusieurs juridictions fédérales par des utilisateurs s'estimant dupés.

Apple a reconnu la semaine dernière que certaines mises à jour de son système d'exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d'anciennes versions de son iPhone.

Préserver les batteries

Si Apple était soupçonné depuis plusieurs années de recourir à cette méthode, c'était la première fois que l'entreprise l'avouait publiquement. La société affirme avoir recouru à cette solution pour éviter que les smartphones équipés de batteries usées s'éteignent inopinément.

« L'an passé, nous avons lancé une fonctionnalité pour l'iPhone 6, l'iPhone 6S et l'iPhone SE en vue de lisser les pics soudains [de consommation], quand le besoin s'en fait ressentir, expliquait ainsi Apple. L'objectif est d'éviter qu'un modèle ne s'éteigne de façon impromptue. Nous avons étendu cette fonctionnalité à l'iPhone 7 avec iOS 11.2 et nous prévoyons de faire de même avec d'autres produits dans le futur. »

Plusieurs plaignants estiment que cette méthode a pu les amener à se fourvoyer en tentant d'améliorer les performances de leur iPhone.

Un contexte difficile

Toutes les plaintes, déposées dans les Etats de Californie, de l'Illinois et de New York, pourraient se transformer en procédures en nom collectif et aboutir au versement d'indemnités à des millions d'utilisateurs américains.

Selon le quotidien israélien « Haaretz », une juridiction israélienne a été saisie d'une plainte similaire. Des informations qu'Apple a refusé de commenter.

Si on n'en est qu'aux prémices de l'affaire, la firme devrait s'attendre à traverser une zone de turbulence. Et ce, dans un contexte déjà miné par les prévisions de ventes de son dernier né, l'iPhone X . Selon les conclusions d'analystes publiées mardi, Apple pourrait n'en écouler qu'environ 30 millions au premier trimestre 2018, soit 20 millions de moins qu'espéré . Une nouvelle qui a clôturé le titre en baisse de 2,54 % mardi à Wall Street.


Les Echos / Le Monde / MCN, via mediacongo.net
646 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Les téléphones tuent la planète encore plus vite que prévu
AUTOUR DU SUJET

Android Messages: Google lance une appli pour envoyer des SMS depuis votre ordinateur

Sur le net ..,

USA: Apple et Samsung viennent de solder un litige de 7 ans sur les brevets de l'iPhone

MC Geek ! ..,

Apple limite le pistage des usagers par les sites

Sur le net ..,

Qu’est-ce que GitHub, la plate-forme que Microsoft vient de racheter ?

Sur le net ..,