mediacongo.net - Actualités - Devant le Conseil de sécurité, Martin Kobler appelle à une injection massive d'investissements privés en RDC

Retour Economie

Devant le Conseil de sécurité, Martin Kobler appelle à une injection massive d'investissements privés en RDC

Devant le Conseil de sécurité, Martin Kobler appelle à une injection massive d'investissements privés en RDC 2014-10-28
Economie
L'envoyé de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) a appelé lundi 27 octobre à une injection massive d'investissements privés pour appuyer la paix et transformer le pays en "coeur économique de l'Afrique".

"Il est temps que l'argent de la République démocratique du Congo à l'étranger revienne à la maison et que cet argent, et davantage encore, soit investi en RDC", a souligné Martin Kobler, le chef de la mission de l'ONU sur place.

M. Kobler a indiqué au Conseil de sécurité que la RDC possédait désormais une monnaie stable et avait réussi à contrôler l'inflation, mais que plus de 70% de la population restaient toujours parmi les habitants les plus pauvres de la planète.

"Il est temps de passer d'une économie de guerre à une économie de paix. Il est temps de voir l'exploitation illégale être changée en commerce légitime. Il est temps de passer des richesses excessives pour quelques-uns à l'autosuffisance pour tous".

L'envoyé spécial pour la région des Grands Lacs, Said Djinnit, a pour sa part expliqué au Conseil de sécurité qu'un "important portefeuille" de projets d'investissements devait être approuvé lors d'une rencontre régionale à Luanda début décembre. Cette rencontre ouvrira la porte à un forum d'investisseurs du secteur privé qui se tiendra en 2015 pour "marquer une nouvelle ère pour la région des Grands Lacs vers une stabilité et une prospérité partagées", a dit M. Djinnit.

L'économie de la RDC devrait croître d'au moins 8,5% l'an prochain selon les estimations, essentiellement en raison des activités minières.

Mais le pays reste très corrompu. En 2013, la RDC se classait 154è sur 177 dans le classement de l'ONG Transparency International, les pays les plus corrompus étant l'Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie ex aequo à la 174è place.


231 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Reconstruction des recettes du Budget 2015 : voici l’apport de Laurent Batumona
left
ARTICLE Précédent : Assemblée nationale : trois projets de loi prioritaires au cours de la présente session