mediacongo.net - Actualités - MSF ouvre un centre anti-choléra à Kinshasa

Retour Santé

MSF ouvre un centre anti-choléra à Kinshasa

MSF ouvre un centre anti-choléra à Kinshasa 2018-01-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/cholera_victimes_17_003.JPG -

Malades victimes du choléra en RDC

En République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, la capitale, connait de graves inondations depuis jeudi et est confrontée, depuis novembre dernier, à une épidémie de choléra. On y dénombre, à ce jour, 220 cas de choléra dont 23 décès. Pour contenir l'épidémie, Médecins sans frontières (MSF), en collaboration avec le ministère de la Santé, construisent un Centre de traitement de choléra, au Camp Luka, quartier considéré comme épicentre de cette épidémie.

Malgré le soleil de plomb et les bruits du groupe électrogène, Kévin et ses collègues, logisticiens de Médecins Sans Frontières, espèrent terminer les travaux ce dimanche.

« On a commencé il y a quatre jours et nous espérons ouvrir lundi ou même ce dimancheparce que dans les autres sites, il y a maintenant beaucoup de malades », dit-il.

Dès l’arrivée d’un cas suspect au centre, le circuit du patient a été conçu de façon à permettre une prise en charge médicale rapide et efficace, explique le docteur Oly Ilunga, ministre de la Santé.

« S’il est à un stade de déshydratation sévère, il passe en zone C. S’il est dans une zone de déshydratation moins sévère, il est en zone B et puis ensuite, la zone A où se trouvent les personnes qui sont prêtes, en fait, à rentrer chez elles », explique le ministre. Et sur le plan logistique et hygiénique, rien n’est laissé au hasard, assure également Kévin. « Ici il y a deux douches et deux latrines et là, la morgue... ».

Malgré toutes ces précautions, un voisin du centre ne cache pas ses inquiétudes. «  C’est inquiétant. Tout le monde peut l'attraper...  », s’inquiète-t-il. Kévin comprend ces craintes et espère une meilleure communication pour rassurer les voisins. «  Ils ont peur parce que je pense que la compréhension du choléra n’est pas acquise  ».

Le ministère de la Santé et MSF insistent sur les caractères communautaires de l’approche. Les relais communautaires ont été mis à contribution pour sensibiliser les habitants du quartier.

Pour aller plus loin: qu'est-ce qu'un Centre de traitement du choléra (CTC), une vidéo de Médecins sans Frontières


RFI
1401 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 08.01.2018 à 10:08

Vraiment une république bananière, l'épidémie de choléra en pleine capitale par manque d'une politique de drainage des eaux. KANAMBE Hypolitte tout tourne contre toi la RDC ton pays adoptif ne te reconnais plus

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Haut-Katanga : 32 cas suspects de choléra à Kapolowe

Provinces ..,

Equateur : 30 cas de choléra enregistrés dans la zone de santé de Lukolela

Santé ..,

Choléra au Zimbabwe : 25 morts selon un nouveau bilan, pénurie de médicaments

Afrique ..,

Le Zimbabwe frappé par une épidémie de choléra et de typhoïde, déjà 20 morts

Afrique .., Harare, Zimbabwe