mediacongo.net - Actualités - Mexique : un modèle réduit de l'univers a été découvert au pied d'un volcan

Retour Science & env.

Mexique : un modèle réduit de l'univers a été découvert au pied d'un volcan

Mexique : un modèle réduit de l'univers a été découvert au pied d'un volcan 2018-01-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/8-14/univers-mexique.jpg Nahualac,Mexique-

Le modèle réduit de l'univers découvert Des archéologues mexicains ont découvert une représentation de l’Univers dans un étang naturel au pied d'un volcan

Des archéologues mexicains ont découvert une représentation de l’Univers dans un étang naturel situé au Mexique, non loin du volcan Iztaccihuatl. Ce modèle a été façonné par d’anciennes civilisations aztèques sur une pierre dénommée « tetzacualco », signifiant sanctuaire. La pierre a été découverte sur un site sur les contreforts du volcan Iztaccihuatl, situé à Nahualac.

L’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire ou INAH a également annoncé la découverte de matériaux lithiques, de fragments en céramique, de lapidaires ainsi que des restes organiques sur les environs du site. Ces objets sont associés à Tlaloc, le dieu aztèque de la pluie.

D’après les archéologues, les pierres étaient placées de manière à représenter l’Univers. La manière dont elles étaient agencées donnait l’illusion que ces pierres flottaient sur la surface de l’eau.

Une conception primitive de la notion d’espace-temps

Les médias rapportent les commentaires des archéologues sur cette découverte. Selon eux, la présence de ce tetzacualco en plein milieu de l’étang naturel et l’effet d’optique produit par le reflet de l’eau démontrent que le lieu symbolise une conception temporelle et primitive du temps et de l’espace, une version miniaturisée de l’Univers.

L’archéologue et membre de l’INAH Iris del Rocio Hernandez Bautista a expliqué que selon les légendes mésoaméricaines, le monde était auparavant dépourvu de terre. Le monstre de la Terre Cipactli aurait ainsi créé le Ciel et la Terre à partir de son corps en flottant sur les eaux primitives.

Un effet d’optique représentant le microcosme

Selon Bautista, les eaux provenant des sources voisines étaient contrôlées de manière à pouvoir irriguer l’étang. Ce contrôle était nécessaire afin de produire l’effet visuel donnant l’impression que les monticules et la structure de la pierre flottaient sur la surface de l’eau.

Cette illusion de flottement faisait d’ailleurs supposer que le Nahualac représentait le microcosme, évoquant ainsi les eaux primitives et la création de l’espace-temps. Le site de Nahualac est constitué de deux sections et c’est dans la première section que les archéologues ont découvert l’étang et le tetzacualco. Quant à la seconde section, elle a révélé l’existence des éléments décoratifs associés au dieu Tlaloc.

Selon l’archéologue Bautista, divers matériaux céramiques ont été identifiés tels que le complexe de Tollan, le Mazapa ou encore le Coyotlatelco.

Andy
Fredzone
593 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Mexique: découverte d'un temple dans une pyramide à la suite du séisme de septembre

Science & env. ..,

L'Ouest américain en proie à une canicule record et des incendies massifs

Monde ..,

Mexique: le président élu Lopez Obrador va inviter Trump a son investiture

Monde ..,

Le Brésil file en quart de finale du Mondial 2018

Sport ..,