mediacongo.net - Actualités - CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte

Retour Sport

CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte

CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte 2018-01-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/chan_leopards_17_003.jpg -

La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le tenant du titre, l’équipe de la RD Congo, est absente du tournoi. La phase finale de ce CHAN 2018 s’annonce donc ouverte.


Après la Côte d’Ivoire (2009), le Soudan (2011), l’Afrique du Sud (2014) et le Rwanda (2016), c’est au tour du Maroc d’organiser le Championnat d’Afrique des nations.

La cinquième édition de cette compétition, réservée aux joueurs évoluant dans leur pays, devait initialement avoir lieu au Kenya. Mais des retards dans l’organisation ont poussé la Confédération africaine de football à délocaliser ce CHAN 2018.

L’équipe du Maroc parmi les favoris

C’est une chance supplémentaire pour l’équipe marocaine de remporter pour la première fois de son histoire la « CAN des joueurs locaux ». Les « Lions de l’Atlas » pourront en effet compter sur le soutien de leur public et sur l’absence de deux anciens vainqueurs du tournoi, la RD Congo (2009 et 2016) et la Tunisie (2011).

Le football marocain a retrouvé des couleurs grâce à la qualification de son équipe fanion pour la Coupe du monde 2018 et au sacre du club Wydad Casablanca en Ligue des champions africaine. Un succès au CHAN 2018, à domicile, confirmerait cette embellie.

Ivoiriens et Camerounais espèrent y reprendre des couleurs

Quelles équipes peuvent contrarier les ambitions marocaines ? Au CHAN, les surprises sont généralement plus nombreuses qu’à la CAN. Et les bonnes performances d’une sélection dépendent souvent, en grande partie, de la qualité de sa préparation.

Pour sa quatrième participation à ce tournoi, la Côte d’Ivoire aimerait bien s’imposer enfin, après avoir fini 3e en 2016. Une victoire le 4 février à Casablanca permettrait au football ivoirien de retrouver des couleurs, alors que la non-qualification pour le Mondial 2018 et une crise au sein des instances dirigeantes ont attisé la colère des supporters.

Le Cameroun joue aussi une partie de sa crédibilité durant ce CHAN 2018, après avoir raté la qualification pour le Mondial en Russie, et à un an et demi d’une CAN 2019 disputée à domicile. Les « Lions Indomptables », dirigés par l’ex-défenseur Rigobert Song, se sont préparés en affrontant notamment le Nigeria (0-0), l’un des autres favoris.


RFI / MCN, via mediacongo.net
1496 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

CHAN 2018: l'heure de la finale pour le Maroc et le Nigeria

Sport ..,

Chan 2018: le Maroc corrige le Nigeria en finale

Sport ..,

Football: le Maroc en finale de son CHAN 2018

Sport ..,

CHAN 2018: le Congo bat le Cameroun

Sport ..,