mediacongo.net - Actualités - En 2017, il s'est observé une amélioration de l'activité économique (BCC)

Retour Economie

En 2017, il s'est observé une amélioration de l'activité économique (BCC)

En 2017, il s'est observé une amélioration de l'activité économique (BCC) 2018-01-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/mutombo_deogratias_17_0001.jpg -

Deogratias Mutombo

La Banque centrale du Congo (BCC) vient de rendre disponibles les statistiques de 2017. Au cours d’un point de presse bilan tenu le vendredi 12 janvier à Kinshasa, le gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, a manifesté son satisfecit face au comportement de l’économie congolaise.

Selon les estimations préliminaires sur base des réalisations à fin septembre, a-t-il indiqué, la croissance devrait s'établir à 3,5 % contre 2,4 % en 2016, tirée par la branche extractive, suite à la bonne tenue des cours sur le marché mondial. Le solde d'opinions des chefs d'entreprises, dégagé par le baromètre de conjoncture au mois de décembre 2017, est ressorti à -14,3 % contre -8,0 % un mois plus tôt. En moyenne mensuelle, le solde brut d'opinions, quoiqu'affichant le pessimisme, s'est néanmoins amélioré, se situant à -3,2 % en 2017 contre -3,4 % en 2016.

Sur le marché de biens et de services, une relative stabilité a été observée au mois de décembre consécutivement à celle sur le marché des changes avec un taux d'inflation mensuel de 2,7 % contre 5,1 %, un mois auparavant.

 En dépit de cette évolution, Deogratias Mutombo a relevé que l'année 2017 a globalement été marquée par une forte accélération du rythme de formation des prix intérieurs. En cumul annuel, le taux d'inflation s'est établi à 54,71 % contre 23,6 % en 2016.

Après avoir atteint un pic de 8,0 % au mois de juillet, il s'est observé une décélération du rythme de formation des prix intérieurs à partir du mois d'août, ayant ramené le taux d'inflation à une moyenne de 2,3 % aux cinq derniers mois de l'année.
Ainsi, le taux annualisé qui avait déjà atteint 58,68 % au mois de juillet, a reculé jusqu'à 54,7 % à fin décembre.

L’Institut d’émission soutient que cette évolution « résulte des mesures mises en œuvre par le Gouvernement et la Banque Centrale depuis le mois de juillet, consistant notamment à exécuter les dépenses sur base caisse et à déployer des efforts visant l'accroissement des recettes publiques ».


MCN TEAM / mediacongo.net
539 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Evolution des cours de matières premières : la BCC note des tendances divergentes

Economie ..,

BCC : 1.191,87 million Usd de réserves de change au premier semestre 2018

Economie ..,

De nouvelles coupures de 500 FC, 1.000 FC et 5.000 FC en circulation dès août 2018

Economie ..,

BCC : ouverture d’un guichet de change de petites coupures à Lubumbashi

Economie ..,