mediacongo.net - Actualités - Kibali s’oriente vers une production accrue en 2018

Retour Economie

Kibali s’oriente vers une production accrue en 2018

Kibali s’oriente vers une production accrue en 2018 2018-01-23
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kibali_reportage_janvier_17_001.JPG Kinshasa-

La firme Kibali Gold Mine ambitionne de produire, au-delà de son objectif de 700 000 onces d’or, ce qui en fait l’un des plus grands producteurs du genre au monde. a annoncé son directeur général, Mark Bristow au cours d’une conférence de presse dans le salon Virunga de l’hôtel Memling, à Gombe.

C’est devant des Sénateurs, Députés, étudiants, opérateurs économiques ainsi que des professionnels des médias, que Mark Bristow a annoncé que Randgold Resources prévoit pour cette année, l’entrée en pleine production de sa mine d’or Kibali, en RDC. En effet, elle a réussi à mettre en service le système automatisé de manutention et de levage de minerai, qui fait partie du processus de démarrage de l’exploitation souterraine.

 «Après le début du développement de Kibali par Randgold Ressources, nous nous attendons à ce que la mine d’or géante soit en pleine production cette année suite à la mise en service réussie du système sous terrain, automatisé et intégré, de manutention et de hissage de minerai. » dixit  Mark Bristow

Son haut niveau de mécanisation, qui comprend de multiples chargeuses fonctionnant complètement sans conducteur, ainsi qu’un seul système de traction avec une surface à haute résistance, est considéré comme une première pour l’industrie minière aurifère en Afrique.

 A l'en croire, Kibali est en passe de devenir l'une des grandes mines d'or du monde, malgré les défis de l'année dernière et de l'instabilité du climat politique de la RD-Congo à l'heure actuelle.

« Le trimestre passé a été particulièrement chargé pour Kibali. En plus d’achever le système de transport souterrain et de hissage, l’équipe a résolu les défis de traitement, augmentant le taux de récupération et gardant l’alimentation au-dessus du niveau de conception de la plaque signalétique de l’usine. Dans le même temps, la cote environnementale ISO 14001 :2015 de la mine a été re-certifiée et la mine s’est préparée à un alignement sur les nouvelles normes de sécurité ISO 45001, qui doivent encore être publiées, » a déclaré Bristow.

« Tout ce qui reste à faire est d’accroitre la production souterraine et de terminer la construction d’Azambi, la troisième nouvelle centrale hydroélectrique de Kibali, qui devrait être connectée au réseau d’ici le milieu de cette année. »

Bristow a noté qu’avec le rétrécissement des dépenses de développement, Kibali devrait maintenant être en mesure de commencer à rembourser ses prêts d’investissement. Malheureusement, en raison du non- remboursement continu des crédits d’impôt atteignant les $192 millions, les actionnaires de Kibali ont dû injecter plus d’argent dans l’opération au cours de l’année dernière pour permettre à la mine de payer ses créanciers.

 «Au cours des huit dernières années, alors que Kibali était encore en chantier, il a payé $2.25 milliards à l’Etat et au peuple congolais sous forme d’impôts, de permis, d’infrastructures, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux. Ses actionnaires, quant à eux, n’ont pas encore reçu un retour sur leur investissement, » a déclaré Bristow.

 « La reprise par surprise du projet controversé du code minier est particulièrement décevante car le projet ne tient pas compte des très sérieuses inquiétudes de l’industrie quant à l’impact négatif qu’il aura sur toute perspective d’investissements supplémentaires dans ce secteur. J’en appelle à nouveau au gouvernement à discuter avec l’industrie de la formulation d’un code qui stimulera cette composante clé de l’économie de la RDC au lieu de la paralyser. »

Bristow a souligné que Randgold restait engagé à un avenir en RDC, et a déjà commencé à rechercher de nouvelles opportunités de développement dans ce pays. En RDC comme dans les autres pays hôtes, Randgold se considère comme un partenaire du gouvernement et du peuple, et son point de vue sur cette question ne doit pas être considéré comme une critique inconsidérée, mais comme un plaidoyer d’un investisseur majeur poursuivant un résultat qui bénéficiera équitablement à tous ces partenaires.

 Kibali détient 10 permis couvrant une superficie d’environ 1 836 km2  dans les mines d’or de moto du nord-est de la RDC, à environ 560 km au nord de la ville de Kisangani et à 150 km à l’ouest de la frontière ougandaise d’Aru. Kibali est une co-entreprise entre Rangold (45%) Anglogold Ashanti(45 %) et la société paraétatique, la Sokimo (10%)Rangold Ressources est l’operateur de la mine.

 Le projet est exécuté par Rangold Ressources et représente un investissement de plus de US $ 2,5 milliards par les partenaires. Kibali a coulé son premier lingot d’or en septembre 2013 avant l’échéance et a commencé la production commerciale au quatrième trimestre de 2013. La mine a produit 585 946 onces d’or en 2016.

 Kibali comprend une opération intégré à ciel ouvert et souterraine ainsi qu’une usine de traitement de 7,2 Mtpa. Le projet sera finalement alimenté par une centrale hydroélectrique soutenue par    une centrale thermique pendant la période de faibles précipitations comme support.

 

Michel Ntedika
mediacongo.net
1339 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Bondekwe - 25.01.2018 15:26

De bons projets qui sont malheureusement tenus en mains par unepoignee des gens qui ne pensent pas a enrichir leur pays. Triste sort de mon pays !

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Grâce à la mine souterraine automatisée, Kibali accélère sa production

Economie ..,

Nouveau Code minier: le géant de l'or Kibali plaide l'apaisement

Economie ..,

Début du procès entre Kibali Gold et des familles délocalisées au Haut-Uele

Société ..,

Le Président de la République promulgue le nouveau Code minier

Economie .., Kinshasa, RDC