mediacongo.net - Actualités - Choléra: Kinshasa n'a plus enregistré de décès depuis deux semaines

Retour Santé

Choléra: Kinshasa n'a plus enregistré de décès depuis deux semaines

Choléra: Kinshasa n'a plus enregistré de décès depuis deux semaines 2018-01-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/22-31/cholera_victime_18_0001.jpg Kinshasa, RDC-

L'épidémie que connaît la ville capitale dans ses vingt-six zones de santé sur les trente-cinq semble être maîtrisée sur le terrain, selon le directeur du Programme national d'élimination du choléra et des autres maladies diarrhéiques (Pnéchol-MD), le Pr Didier Bompangue.

Le Pr Didier Bompangue a confirmé que cela fait plus de deux semaines que plus personne n'est décédé des suites du choléra à Kinshasa. Malgré l'apparition de quelques cas isolés dans différentes zones de santé de la ville, la situation globale de l'épidémie s'est stabilisée.

« Dans une ville de douze millions d'habitants et vu la promiscuité des habitations, cela relève de l'exploit et prouve l'efficacité des actions menées sur le terrain, plus particulièrement la sensibilisation porte-à-porte et la mise en place des points de chloration communautaires. Toutefois, nous ne devons pas baisser la garde et le centre des opérations d'urgence du Pnéchol-MD maintient un niveau élevé de surveillance épidémiologique », a indiqué le directeur du Pnéchol-MD.

Le choléra étant une des maladies des mains sales, le meilleur moyen de se protéger est de respecter les mesures d'hygiène de base telles que le lavage régulier des mains, la consommation d'eau traitée et aliments chauds bien couverts, a-t-il insisté.

Cette réduction de décès dus au cholera est, en grande partie, le fruit de la sensibilisation, parce que dès la notification du premier cas à Kinshasa, le 25 novembre 2017, les acteurs communautaires se sont relayés tous les jours pour s'assurer de la bonne diffusion des messages dans toutes les zones prioritaires de la ville.

D'ailleurs, le 23 janvier, les relais communautaires ont circulé à travers la ville à bord d'une caravane motorisée et de motos pour inviter la population à respecter les mesures d'hygiène de base, condition sine qua non pour couper la chaîne de transmission du choléra.

Lors de son point presse du 27 décembre dernier, le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga, avait insisté sur le fait que la riposte contre le choléra était une riposte communautaire dans laquelle tout le monde devait s'impliquer. De nombreux acteurs ont répondu à l'appel tels que le mouvement scout et d'autres mouvements de jeunesse.

Ainsi plus de vingt mille scouts de Kinshasa seront-ils déployés sur le terrain pour accompagner les équipes du Pnéchol-MD et de la division provinciale de la santé. Des actions de sensibilisation dans les écoles, les universités et les entreprises sont également prévues.

Pour rappel, depuis fin novembre 2017, Kinshasa a enregistré huit cent vingt-six cas suspects de choléra et trente-deux décès. N'étant pas une zone endémique de choléra, tous les cas que la ville a enregistrés provenaient des provinces avoisinantes.


Adiac-Congo / MCN, via mediacongo
976 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Robespierre | QVALSR6 - posté le 30.01.2018 à 08:06

Chers compatriotes, l'assainissement de nos villes sera au coeur même de la politique post-médiocrité. Kanambe & Cie nous ont fait perdre le temps. Partout dans le monde, l'assainissement des villes est au coeur meme de la politique sanitaire et énergétique. Etant sans vision et prévision, ce régime moribond et aux abois veut jouer avec les chiffres en omettant sillament de déclarer les récents cas de cholera. SVP allez juste à Bumbu, Barumbu (Itaga)

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Le choléra a causé 125 morts au Kasaï

Santé ..,

Kasaï : deux détenus meurent de choléra à la prison d’Ilebo

Provinces ..,

Un cas de choléra enregistré à l’hôpital général de référence d’Inongo

Santé ..,

Epidémie : le choléra progresse dans l'ombre d'Ebola en RDC

Santé ..,