mediacongo.net - Actualités - Environnement : le ministre Ambatobe tient à l’élaboration d’un nouveau plan de développement durable

Retour Science & env.

Environnement : le ministre Ambatobe tient à l’élaboration d’un nouveau plan de développement durable

Environnement : le ministre Ambatobe tient à l’élaboration d’un nouveau plan de développement durable 2018-02-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/01-04/amy_ambatobe_18_0001.jpeg -

Amy Ambatobe, ministre de l’Environnement et Développement durable

Pour cette année 2018 qui commence, le ministre de l’Environnement et du développement durable, Amy Ambatobe, tient au renforcement des acquis et réalisations de 2017. Il compte également concentrer ses efforts sur le nouveau plan de développement du secteur de l’Environnement et du développement durable. Il l’a annoncé le samedi 3 février à Kinshasa, à l’occasion de la cérémonie officielle d’échange des vœux entre le ministre et les agents et cadres de tous les services sous sa tutelle.

Parmi les grands axes du nouveau plan de développement, Amy Ambatobe a évoqué le renforcement institutionnel des capacités, la protection de l’environnement, la gestion des ressources forestières, la gestion des ressources en eau, la conservation de la diversité biologique ainsi que les changements climatiques et processus REDD.

« La conquête des défis de l’année en cours requiert davantage l’engagement de tous. Cela exige une bonne collaboration entre différents services avec mon cabinet ainsi qu’avec d’autres parties prenantes », a souhaité le ministre de l’Environnement et développement durable.

Dressant l’état des lieux du secteur environnemental, Amy Ambatobe s’est engagé à réaliser certaines actions jugées nécessaires. Parmi celles-ci, l’élaboration d’un projet de révision de la loi portant Code forestier, en vue de l’adapter aux contextes internes et externes actuels, l’intégration de nouveaux concepts et de permettre à l’Etat ainsi qu’aux communautés locales de tirer suffisamment profit d’immenses ressources forestières du pays.

Le ministre de l’Environnement a rassuré quant à la poursuite de ce processus, en vue de son aboutissement au cours de cette année 2018.

Dans le cadre de la maximisation des recettes, a par ailleurs indiqué le ministre, le Fonds forestier national (FFN) est appelé à mobiliser significativement des moyens au cours de cette année, pour l’atteinte des objectifs assignés par la RDC, notamment dans l’engagement du chef de l’Etat sur le reboisement de 8 millions d’hectares.

Pour sa part, le représentant de la délégation syndicale du secteur environnemental a émis le vœu de voir l’année 2018 être une année d’accomplissement.

Quant aux attentes, il souhaite entre autres la régularisation de nouvelles unités, la disponibilité des primes de fonctions spécifiques ainsi que la mise à la disposition du personnel d’un charroi automobile conséquent, pouvant ainsi mieux assurer la mobilité des agents et cadres du ministère de l’Environnement et Développement durable.

Il faut noter qu’au cours de l’exercice 2017, le ministère de l’Environnement a participé activement aux rencontres internationales, régionales et sous-régionales, traitant des matières de l’environnement. Dans le lot, on note le sommet sur le développement durable à New York, la COP13 sur la désertification en Chine, le sommet de Paris sur la finance climatique, le système de surveillance des forêts au Japon, la COP23 sur le climat à Bonn ainsi que la réunion sur le climat des pays du Congo à Brazzaville.


MCN Team / mediacongo.net
779 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
john makanda - 21.02.2018 11:06

slt

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Protection des tourbières : la RDC et le Congo Brazzaville interpellés par Greenpeace

Science & env. ..,

Levée du moratoire sur les forêts congolaises : des ONG condamnent le double jeu de la France

Science & env. ..,

Lacoste remplace son crocodile par des animaux en voie de disparition

Style et Beauté ..,

50 ONG appellent au maintien du moratoire sur l'exploitation forestière

Science & env. ..,