mediacongo.net - Actualités - Lunettes connectées: avec "Vaunt", Intel veut remettre ce concept à la mode

Retour MC Geek !

Lunettes connectées: avec "Vaunt", Intel veut remettre ce concept à la mode

Lunettes connectées: avec "Vaunt", Intel veut remettre ce concept à la mode 2018-02-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/05-11/vaunt-intel-lunette-connectee-mediacongo-net.jpg -

Le géant américain Intel a présenté un prototype de lunettes futuristes permettant de consulter des informations sans utiliser son smartphone.

La rumeur voulait que le géant de Santa Clara travaille à des lunettes connectées, les voilà donc. Leur principale promesse : une discrétion presque totale pour ne provoquer ni rires ni cris de haine dans l’environnement de l’utilisateur.

Après le flop des Google Glass, on ne s’attendait pas à voir réapparaître aussi vite un concept de lunettes connectées. Pourtant, voici les "Vaunt" (en anglais, provocation) signées Intel. Ces lunettes connectées serviront à consulter des informations sans regarder l’écran de son smartphone ou de sa montre connectée. Et, contrairement aux Google Glass, les lunettes d’Intel ont un look banal et cachent au maximum l’électronique embarquée. D’ailleurs, il n’y a même pas d’écran. L’image est directement projetée sur la rétine de l’utilisateur.

Pas d'écran

Intel Vaunt : des lunettes à projection rétinienne "normales"

Contrairement au Google Glass, il n’y a pas d’écran mais un fin rayon laser rouge qui projette les données directement sur la rétine de l’œil (c’est inoffensif, selon Intel, car il s’agit d’un rayon de très faible puissance) ce qui donne une impression d’affichage tête haute, comme dans les avions de chasse.

Vaunt dispose également d’une antenne Bluetooth, d’un accéléromètre et d’une boussole. En revanche, Intel n’a pas ajouté de caméra vidéo, vu le tollé que cela avait provoqué avec les Google Glass. Comme celles de Google, les lunettes d'Intel ne fonctionnent pas de manière indépendante. Les données affichées proviennent d’une appli de smartphone avec lequel elles doivent rester en connexion, un peu comme avec une montre connectée. D’après The Verge, les lunettes Vaunt seront compatibles avec Android et iOS et disposeront d’une autonomie de 18 heures.

Pour quels usages ?

Selon Intel, les Vaunt fonctionneront en prolongement du smartphone. C'est une solution d’affichage qui nécessite beaucoup moins l’attention de l’utilisateur qu’un smartphone ou une montre connectée. L’idée est de permettre la consultation d’informations basiques, très sommaires, juste sous forme de textes et de quelques symboles.

Ce qui peut être bénéfique pour tout un tas de situations très différentes, par exemple : géolocalisation quand on marche dans la rue, des SMS, recherche d’informations sur les restaurants environnants, un itinéraire ou une recette de cuisine pas à pas au moment où l’on met les mains à la pâte, etc. Il n’y a pas de commandes tactiles et lorsqu’une notification apparaît, il suffit de hocher la tête à droit ou à gauche pour la faire disparaître.

Intel veut prochainement diffuser un kit de développement car ce seront les développeurs qui créeront les usages, comme souvent.

Peu intrusives

Ces lunettes risquent-elles de connaître le même sort que les Google Glass ? A priori, elles semblent plus pratiques car ce sont véritables lunettes, avec des verres. L’électronique est cachée dans les branches. Elles sont assez légères (50 grammes). Surtout, les Vaunt n’ont pas de caméra à l’avant susceptibles de filmer tout le monde à tout instant, ce qui avait posé problème avec les Google Glass.

Malheureusement, la firme ne donne aucune information sur la date de disponibilité de ce produit. D’ailleurs, on ne sait même pas comment et par qui ces lunettes seront commercialisées. D’après Bloomberg, la firme est à la recherche d’un partenaire disposant « de puissants canaux de distribution ». Toute ceci reste donc encore très hypothétique.


France Info / 01net.com / MCN, via mediacongo.net
541 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Un projet de fabrication de batteries pour panneaux solaires présenté au ministre des Affaires étrangères