mediacongo.net - Actualités - Messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 : l’émotion ce vendredi à la cathédrale Notre Dame du Congo

Retour Politique

Messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 : l’émotion ce vendredi à la cathédrale Notre Dame du Congo

Messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 : l’émotion ce vendredi à la cathédrale Notre Dame du Congo 2018-02-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/8-14/cath%C3%A9drale-Notre-Dame-du-Congo.jpg Kinshasa, RDC-

Ce vendredi à la cathédrale Notre Dame du Congo une messe sera organisée en mémoire des victimes du 21 janvier 2018.

Pendant ce temps, les Congolais de la diaspora haussent le ton en promettant de marcher à leur tour ce 11 février 2018 pour exprimer leur solidarité à l’endroit de leurs parents restés au pays et des chrétiens catholiques persécutés plus particulièrement

Contrairement aux clairons embouchés par les propagandistes du régime en place en RDC pour annoncer à la face du monde que les chrétiens catholiques de ce pays ont décidé de mettre un terme à leur revendication en rapport avec les changements politiques vivement souhaités par tous, la tension reste très perceptible. Et l’émotion sera certainement au rendez-vous ce vendredi 09 février 2018 à l’occasion de la messe de suffrage qui sera organisée à la cathédrale à Lingwala en mémoire des chrétiens tués au début de l’année.

Alors que le mystère demeure entier sur les demandes pressantes des familles de victimes de la marche du 21 janvier dernier concernant la redistribution de dépouilles et leur inhumation dans l’intimité, une messe solennelle de suffrages aura lieu ce vendredi 09 février en la cathédrale Notre Dame du Congo pour le repos de l’âme des précités.

D’après des sources autorisées proches des organisations de la société civile congolaise, l’opinion publique nationale adhère à l’initiative ainsi prise par les chrétiens catholiques d’organiser un office religieux pour la circonstance à cette date tout en invitant les services de l’ordre à rengainer leurs armes!

Pendant ce temps, les Congolais de la diaspora haussent le ton en promettant de marcher à leur tour ce dimanche 11 février 2018 dans leurs pays de résidence respectifs en vue d’exprimer leur solidarité à l’endroit de leurs parents restés au pays et honorer la mémoire de leurs compatriotes tués lors des dernières marches à Kinshasa.

En rapport avec ce qui précède, on peut conclure avec les chrétiens catholiques de l’ensemble du pays que ces derniers sont encore loin d’oublier le drame qui a entouré la répression des deux matches pacifiques organisées dernièrement en RDC.

Bamporiki Chamira
La Tempête des tropiques
698 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
CLC pour la Libération - 12.02.2018 10:10

C'est étrange que l'article paru le 10 Février et qui aborde le 3ème appel du CLC à la marche pacifique du 25 Février 2018 ne paraisse nulle part parmi les sujets d'actualité. On est obligé de procéder à une recherche du mot CLC pour y accéder. Mediacongo est jusque-là considéré comme l'un des rares médias où le peuple espère accéder aux infos émanant aussi bien de la Médiocrité Présidentielle et de l'Opposition. C'est étonnant que Médiacongo commence à filtrer des articles alors que l'appel du CLC est censé être l'actualité dominante des jours à venir. Prière de garder votre indépendance et de ne pas céder aux intimidations du pouvoir. C'est l'essence...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 09.02.2018 15:52

La Tempete des tropiques, continuent avec ses articles à sensation à la recherche de son Thsisekedisme d'antan. Que veut dire diaspora ? une nouvelle classe d'intellectuels? ou des Congolais? un titre accadémique? un parti politique? Kabila n'est il pas de la diaspora ?. Bien sur il y'aurà émotion mais cela veut dire quoi, chaque messe solonelle est émotionente. S'il y'avait eu 5 morts, vous et vos diffèrents organes de droit de ceci ou de cela vous parlez de 20 morts,chercher les cadavres devient difficile, alors il serait mieux de donner les noms des victimes, et les noms des familles qui attendent les corps de leurs chers. Vous parlez des victimes et des familles sans noms .Un...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa: Rossy Mukendi Tshimanga enfin inhumé

Société ..,

Obsèques de Rossy Mukendi près de 3 mois après son assassinat à Kinshasa

Société ..,

Le renseignant considère Kabamba Kalehu comme l’auteur matériel de l’assasinat de l’AG du...

Société ..,

Procès Kamwina Nsapu aile Kinshasa : l'assassin de l'AG du marché central à la barre

Société ..,