mediacongo.net - Actualités - Les Etats-Unis confrontés à un nouveau «shutdown»

Retour Monde

Les Etats-Unis confrontés à un nouveau «shutdown»

Les Etats-Unis confrontés à un nouveau «shutdown» 2018-02-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/capitole_washington_18_002.jpg -

Pour la deuxième fois en moins d’un mois, les autorités fédérales sont paralysées, faute d’accord au Congrès sur le budget. Mais alors qu'il y a un peu plus de deux semaines, c'étaient les démocrates qui avaient empêché le vote, cette fois, c’est le sénateur du Kentucky, le républicain Rand Paul qui est à l’origine du blocage.

Ce nouveau « shutdown » est une surprise car mercredi soir, les chefs des deux partis au Sénat avaient annoncé un compromis budgétaire, et le vote s’annonçait sans problème.

Mais c’était sans compter sur Rand Paul, qui s’est interposé ce jeudi soir à la tribune pour vilipender le dérapage budgétaire induit par le texte.

Il faut dire que le compromis trouvé prévoit d'accroître les dépenses publiques de près de 300 milliards de dollars sur deux ans et suspend le plafond de la dette jusqu’en mars 2019. Il est donc en rupture totale avec l’orthodoxie budgétaire habituelle des conservateurs. C’est ce pourquoi Rand Paul a décidé de bloquer toute possibilité de vote avant minuit.

« L'hypocrisie flotte dans l'aire »

« Comment pouviez-vous être contre le déficit du président Obama mais pour un déficit républicain ? Est-ce que ce n’est pas la définition exacte de la malhonnêteté intellectuelle ?, s’est emporté l’élu républicain à la tribune. Est-ce que ce n’est pas la définition exacte de l’hypocrisie ? Quand les démocrates étaient au pouvoir les républicains étaient le parti conservateur. Mais quand les républicains sont au pouvoir on dirait qu’il n’y a plus de parti conservateur. »

Et Rand Paul de conclure : « L’hypocrisie flotte dans l’air et choque quiconque à un minimum de décence ou d’honnêteté intellectuelle. Le sale petit secret c’est qu’en fait personne ne se soucie de la dette. Le budget fait 700 pages. Et il n’y aura pas d’amendement. Donc c’est un choix binaire. C’est à prendre ou à laisser. Et vous savez quoi, je vais laisser… »

De son côté, le sénateur républicain John Cornyn a tenté à plusieurs reprises de faire procéder au vote et éviter le « shutdown », mais sans succès : « en faisant objection à de multiples reprises au vote, le sénateur du Kentucky nous conduit effectivement à la paralysie du gouvernement fédéral. Pour aucune raison valable. Je sais qu’il veut faire valoir ses arguments, il en a le droit. Je suis d’accord avec beaucoup de ses préoccupations concernant le déficit et la dette mais nous sommes dans une situation d’urgence. »

 
S’il est adopté au Sénat, le texte sera ensuite soumis à la validation des élus de la chambre des représentants. Et cette fois, ce sont les démocrates qui risquent de bloquer. Un certain nombre d’entre eux exigent des garanties sur le sort des « dreamers » ces jeunes clandestins arrivés aux Etats Unis pendant leur enfance.

Au Sénat, le chef de la majorité républicaine s'est engagé à débattre très rapidement de cette question, mais ce n'est pas le cas à la chambre des représentants.

Anne Corpet
RFI / MCN, via mediacongo.net
454 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : L'armée américaine interdit les téléphones Huawei et ZTE
AUTOUR DU SUJET

Etats-Unis: un accord met fin au «shutdown» fédéral

Monde ..,

«Shutdown» aux Etats-Unis, l'administration américaine paralysée

Monde ..,

Nouveau risque de «shutdown» aux Etats-Unis: le compte à rebours est lancé

Monde ..,