mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : 6 congolais expulsés des USA renvoyés vers les Etats-Unis en raison de leur condition de détention inhumaine

Retour Société

Kinshasa : 6 congolais expulsés des USA renvoyés vers les Etats-Unis en raison de leur condition de détention inhumaine

Kinshasa : 6 congolais expulsés des USA renvoyés vers les Etats-Unis en raison de leur condition de détention inhumaine 2018-02-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/19-25/mushobekwa_marie_ange_18_0001.jpg -

Marie-Ange Mushobekwa, ministre des Droits humains

Six Congolais expulsés de Washington, aux Etats-Unis d’Amérique, arrivés dans des conditions inhumaines à Kinshasa, ont été renvoyés hier, mercredi 21 février 2018 de l’aéroport international de N’Djili vers ce pays, a annoncé la ministre des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa, jointe au téléphone par le Journal L’Avenir.

« Ces compatriotes sont arrivés menottés, enchainés aux chevilles et au niveau de hanches comme des esclaves avec deux citoyens zambiens », a dit la ministre des Droits humains, ont même été obligés de porter des couches pour qu’ils ne puissent pas se lever pour aller aux toilettes.

Selon notre source, Mme Mushobekwa serait montée à bord de l’avion américain pour s’enquérir de la situation, en compagnie du responsable de la Direction générale de migration (DGM) qui a alerté les autorités congolaises.

Les uns ont témoigné avoir passé 30 heures, tandis que d’autres plus de 20 heures dans ce Jet immatriculé « N 7176S », au regard de l’étendue du territoire américain, a précisé la ministre, qualifiant cette situation « d’inadmissible » pour le gouvernement congolais.  Même si ces derniers devraient être déportés par les autorités américaines, conformément à l’accord signé entre les gouvernements des deux pays, cela devrait se faire dans le respect de la dignité humaine, a souligné la ministre des Droits humains. « C’est pour cette raison que nous avons refusé d’accueillir ces Congolais et avons décidé de renvoyer l’avion qui est reparti avec ses passagers », a dit Mme Mushobekwa.

Toutefois, le gouvernement de la République reste disposé à appliquer l’accord signé entre les deux pays, mais dans le « strict respect de la dignité des Congolais expulsés des pays tiers », a conclu la ministre des Droits humains. Car, une chose est de mal se comporter dans un pays étranger, une autre de renvoyer ces présumés délinquants dans de bonnes conditions, respectant les droits de l’homme et non comme des esclaves.

Dans son point de presse en janvier dernier, Joseph Kabila Kabange a justement affirmé avoir de bonnes relations avec tous les partenaires, sauf quelques exceptions. Ceci, parce que le Congo a refusé le diktat sur ce qu’on doit faire. Et d’ajouter que le Congo tient à se faire respecter, d’autant plus que l’homme le plus pauvre a besoin de la dignité. Le Congo tient à sa dignité et doit être respecté à l’instar d’autres pays. De même, le Congo refuse que l’argent soit utilisé comme moyen de subordination, a martelé le Chef de l’Etat.

JMNK
L'Avenir
866 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mukumbane - 22.02.2018 15:36

Où se trouve l'ASADHO et les autres dénonciateurs Congolais ??????? pas un seul mots car la gaffe vient du donateur des fonds qu'ils utilisent, et donc silence radio.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 22.02.2018 15:31

Bravo Maman, les Congolais intelligents comprennent bien cette luttes de dignité envers les Congolais et le Congo. Mais les vendus ou aliénés ne voient que leurs ventres d'abord, donc prêts à comploter contre notre cher et beau pays la RDC.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 22.02.2018 15:25

Où est HRW?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR