mediacongo.net - Actualités - Le futur Galaxy X de Samsung pourrait être un portable pliable

Retour MC Geek !

Le futur Galaxy X de Samsung pourrait être un portable pliable

Le futur Galaxy X de Samsung pourrait être un portable pliable 2018-02-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/19-25/galaxy_x_pliable_18_0001.jpg -

Tous les constructeurs offrent à leurs smartphones des écrans de plus en plus vastes. Cependant cette démarche les rend toujours plus encombrants. Samsung à peut-être la solution en déposant un brevet de smartphone pliable.

Samsung a déposé sa dernière idée au bureau des brevets coréens. Un brevet qui a été publié le 15 février 2018. Il s'agit d'un nouveau concept de smartphone doté d'un écran pliable. C'est en effet la solution idéale pour combiner vaste écran et encombrement réduit. Par ailleurs, si le constructeur coréen a abandonné la filière OLED pour les écrans les plus vastes, laissant ainsi champ libre à son conçurent LG, il maîtrise toujours cette technologie sur les écrans de taille plus modeste. Samsung approvisionne même Apple en écrans pour l'iPhone X. Cependant, la technologie des écrans OLED est plus coûteuse à mettre en œuvre que celle des écrans LCD. Seuls les smartphones les plus haut de gamme s'équipent donc de cette technologie qui offre effectivement à l'image de meilleurs contrastes et des couleurs plus vives. Cependant, il semblerait que Samsung ait surestimé la demande et se trouve confronté à une surproduction d'écrans OLED. Toutes les filières capables de les exploiter massivement sont donc les bienvenues.

OLED la seule filière capable de répondre aux exigences de l’écran souple

Mais la qualité d'image n'est pas le seul atout de la technologie OLED. C'est aussi la seule à offrir la possibilité de réaliser des écrans souples. Pour quelles raisons ? D'abord parce que ses pixels auto-émissifs de lumière ne nécessitent aucune source lumineuse annexe pour afficher une image. Donc l'écran peu devenir ultra-fin. D'autre part, la production des écrans OLED se base sur la déposition de couches minces, constituant ses éléments actifs, sur un substrat. Le plus souvent il s'agit d'un support rigide, mais il suffit d'opter pour un support souple pour pouvoir réaliser un écran lui également… souple. LG a même appliqué cette technologie à un téléviseur doté d'une diagonale généreuse. Néanmoins, souple ne veut pas pour autant dire pliable. Un pli net de l'écran conduirait irrémédiablement à sa destruction par rupture des contacts électriques et écrasement des microcomposants logés juste au niveau du pli. Un rayon de courbure minimum doit être respecté pour préserver le bon fonctionnement de l'écran.

Toute l’astuce se situe au niveau de la charnière du smartphone

Samsung a donc étudié un dispositif permettant de replier le smartphone tout en conservant un rayon de courbure minimum afin de préserver l'écran. Cette charnière d'un nouveau type se base sur un assemblage de pièces mobiles. Lorsque l'écran est totalement replié, elles lui conservent un rayon de courbure d'environ 2,5 mm. Il est suffisamment réduit pour que l'encombrement de l'appareil de s'en trouve pas excessivement accru, mais assez généreux pour préserver les constituants de l'écran.

Lorsque l'écran est totalement déployé, il présente une surface parfaitement plane identique à celle d'un smartphone conventionnel. Ce qui n'empêche pas que des positions intermédiaires sont possibles. Ainsi, ouvert à environ 120°, le smartphone pourrait prendre des allures d'ordinateur portable miniature. La partie inférieure de l'écran porterait un clavier, la supérieure l'affichage. Aux dires de Samsung le futur Galaxy X, qui devrait arriver sur le marché avant la fin de cette année, pourrait bénéficier de cette nouvelle technologie. Sera-t-elle proposée exactement sous la forme décrite dans les nombreuses pages du brevet ?… Rien n'est moins certain.

Enfin, il semblerait que d'autres constructeurs, notamment le rival coréen LG et le chinois Huawei aient des projets comparables dans leurs cartons. D'autres filières sont même envisagées avec la création d'écrans enroulés dans un boîtier d'une taille proche de celle d'un téléphone mais qui, une fois déroulés offriraient une surface utile d'écran comparable à celle d'une tablette. Tout porte donc à penser que technologie OLED et écrans souples nous réservent encore bien des surprises.


Sciences et Avenir
801 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Un projet de fabrication de batteries pour panneaux solaires présenté au ministre des Affaires étrangères