mediacongo.net - Actualités - Forêts : des Organisations de la société civile soutiennent la levée du moratoire

Retour Science & env.

Forêts : des Organisations de la société civile soutiennent la levée du moratoire

Forêts : des Organisations de la société civile soutiennent la levée du moratoire 2018-03-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/deforestation_17_vue_17_003.jpg -

Depuis l’annonce de l’enclenchement du processus de la levée du moratoire sur les concessions forestières, des voix ne cessent de s’élever pour donner une opinion à ce sujet. La dernière en date, c’est celle d’un collectif d’une centaine d’Organisations non gouvernementales évoluant dans le secteur environnemental. Ce collectif qui se dit indépendant et proche des communautés locales et peuples autochtones tributaires des forêts pense qu’il y a nécessité de lever le moratoire sur les forêts congolaises.

Dans une déclaration faite le samedi 3 mars à Kinshasa, cette coalition soutient sans détours, la levée du moratoire. « Nous demandons au gouvernement d’accélérer le processus de la levée du moratoire et de mise en place du système d’octroi public de nouvelles allocations, en vue de permettre aux communautés locales et peuples autochtones de bénéficier de leurs droits », a déclaré le coordonnateur de l’Ong CDE, Rufin Imbongo.

Après 16 ans de maintien du moratoire, fustigent-ils, la République démocratique du Congo (RDC) n’a cessé de perdre de sommes colossales d’argent par manque d’exploitation de ses ressources forestières. Pour le collectif, la troisième condition en vue de la levée effective du moratoire ne devrait pas être considérée comme une entrave à la mise en place de la politique du gouvernement pour la mobilisation de ressources découlant du secteur de forêts.

« La programmation géographique des futures allocations forestières édictée par le décret n° 05/116 de 2005, ne concerne ni le micro zonage, moins encore l’aménagement du territoire car ceux-ci sont d’abord couteux pour les réaliser. Cela va ouvrir une brèche à l’exploitation illégale du bois », soutient le collectif.

En outre, la Société civile indépendante et proche des communautés locales regrette tout de même la récupération politique du moratoire, utilisée selon elle, comme l’unique moyen d’enrayer l’exploitation du bois d’œuvre en République démocratique du Congo.

« Comment doit-on comprendre que des grands programmes soient lancés en l’occurrence par l’Initiative pour les forêts d’Afrique Centrale et par le programme de réductions des émissions de Mai-Ndombe, et tant d’autres, qui nécessitent une affectation de grands espaces sans préalablement régler cette question de programmation géographique et de planification ? », s’interroge le collectif.

Tout en saluant la décision prise par le gouvernement de la République démocratique du Congo en rapport avec l’enclenchement du processus de levée le moratoire, la société civile indépendante proche des communautés invite les partenaires à appuyer le processus de programmation équilibrée tant dans le domaine de foresterie communautaire que des projets REDD+.

Elle appelle l’opinion à abandonner l’option de menaces au profit d’un dialogue franc avec le gouvernement, afin de dégager des pistes de solutions idoines.


MCN TEAM / mediacongo.net
414 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : les partenaires du projet Forets en atelier pour les orientations opérationnelles

Science & env. ..,

Les confessions religieuses au chevet de la forêt du bassin du Congo en RDC

Science & env. ..,

Quatrième réunion du Conseil du PFBC : la RDC absente

Science & env. ..,

Production d’huile de palme : adoption du plan d’actions pour la mise en œuvre des principes...

Economie ..,