mediacongo.net - Actualités - Zimbabwe: tensions entre le président Mnangagwa et Robert Mugabe

Retour Afrique

Zimbabwe: tensions entre le président Mnangagwa et Robert Mugabe

Zimbabwe: tensions entre le président Mnangagwa et Robert Mugabe 2018-03-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/mnangagwa_portrait_18_002.jpg -

Les relations entre le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa et son prédécesseur Robert Mugabe se détériorent. Mercredi 7 mars, le chef de l’Etat s’est dit fortement contrarié par le soutien présumé de l’ex-président Mugabe à une nouvelle formation politique. Le NPF, le Front patriotique national, a été lancé la semaine dernière par des proches de l’ex-première dame Grace Mugabe. Des proches qui ne reconnaissent pas la légitimité du gouvernement d’Emmerson Mnangagwa.


A l’origine de la polémique : une photo de Robert Mugabe posant avec le chef de cette nouvelle formation, un ex-militaire à la retraite, le général Ambrose Mutinhiri. Or Mutinhiri a déjà annoncé qu’il allait contester la légitimité du gouvernement d’Emmerson Mnangagwa auprès de la Cour constitutionnelle.

La photo de Mugabe a tout de suite été interprétée comme un soutien à cette formation politique. Et surtout une attaque du gouvernement Mnangagwa.

L’image, largement diffusée dans la presse, parait alors qu’on dit Mugabe de plus en plus aigre. Furieux que le nouveau régime s’en prenne régulièrement à sa femme Grace Mugabe et notamment à son doctorat.

Le mois dernier lors d’une rencontre avec le président de la commission de l’Union africaine Moussa Faki, l’ex-chef d’Etat se serait à nouveau plaint d’avoir été déposé par un coup d’Etat.

Le retour de Mugabe sur la scène publique et son apparent soutien à un nouveau parti tombe à quelques mois de nouvelles élections. Et alors que le président Mnangagwa est sous pression pour transformer rapidement son pays ou perdre le soutien de la rue.


RFI / MCN, via mediacongo.net
482 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : 450 milliards de dollars pour assurer la "croissance verte" en Afrique
AUTOUR DU SUJET

Zimbabwe: Les élections présidentielles prévues pour le 30 juillet

Afrique ..,

Zimbabwe : aux urnes le 30 juillet

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Zimbabwe : "l'armée ne remettra pas le pouvoir à l'opposition" (ministre)

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Zimbabwe : Mugabe ignore une convocation du parlement

Afrique .., Harare, Zimbabwe