mediacongo.net - Actualités - Clôture du Forum national sur les énergies durables pour tous en RDC

Retour Science & env.

Clôture du Forum national sur les énergies durables pour tous en RDC

Clôture du Forum national sur les énergies durables pour tous en RDC 2018-03-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/panneaux_solaires_afrique_18_002.jpg -

Le secrétaire général aux Affaires étrangères, Jean Diur Malang, a ouvert et clôturé mercredi, au salon rouge de ce ministre, le Forum national des énergies durables pour tous en RDC(FONEDT),placé sous le thème «  Enjeux et perspectives de l’énergie solaire en RDC ».

Le secrétaire général aux Affaires étrangères, a fait savoir que la tenue de ce Forum témoigne la volonté du gouvernement de la République de mobiliser les actions pour rendre  facile l’accès à l’électricité à l’horizon 2030 conformément au 7eme Objectif du Développement Durable(ODD), avant de souligné le rôle moteur de l’énergie dans le développement économique, social et culturel du pays.

Les participants(les experts) à ces travaux, répartis en deux groupes  autour des thématiques(Le solaire pour l’agriculture, la santé et l’éducation, ainsi que  les réseaux solaires locaux dans les villages, énergie solaire en toiture pour l’autoconsommation et développement de l’électromobilité  à partir d’énergie solaire), ont formulé  un certains nombres de recommandations dans un communiqué final.

Il s’agit, selon le secrétaire général  aux Affaires étrangères, de remettre à la disposition du Président de la République, un aide –mémoire constitué des avis et recommandations des principaux experts sur la question des énergies durables, en prévision de la Conférence inaugurale et du sommet consacré à l’énergie solaire qui se tiendront à New Delhi, le dimanche 11 mars 2018.

M. Diur a noté que le FONEDT s’inscrit dans le contexte global de la lutte contre les changements climatiques par la réduction des émissions de gaz à effet de serre comme prévu par l’Accord de Paris, précisant que FONEDT se rapporte au cadre précis de l’Alliance solaire internationale(ASI) lancée par l’Inde et la France à l’occasion de la COP21 en 2015, ainsi qu’à l’initiative « Energie durable pour tous » (Sustainable Energy for All-SEA4LL) lancée en 2011 par le secrétaire général des Nations Unies.

Il fait savoir que SEA4ALL vise à assurer un accès universel aux services énergétiques modernes, améliorer les rendements énergétiques et accroître l’utilisation des sources d’énergie renouvelables.

L’énergie durable, une opportunité pour transformer les vies et  les économies

D’après les estimations de « SE4ALL », la situation d’accès à l’électricité en RDC  se présente de la manière ci-après selon les références 2010 et 2011 : au niveau nation, le taux d’accès à l’électricité est de 9% pour 72,8 millions   de population, en zone urbaine, il est de 35% pour 25,5 millions de populations et en zone rurale, il est -1% pour 47,3 millions de population.

Les experts notent qu’au regard de ces chiffres, la RDC présente un gap très important et très supérieur à toutes les prévisions actuelles de croissance du secteur électronique à l’horizon 2030.

Selon la source, en dépit de la puissance hydroélectrique dont elle regorge, sans accès aux sources d’énergie modernes, la RDC court le risque de rester enfermée dans un secteur vicieux de pauvreté, d’instabilité sociale et de sous- développement.

                       Les recommandations des experts au FONEDT

Le groupe d’expert réunis au FONEDT ont formulé un certain nombre de recommandation sur les actions à mener notamment la ratification rapide de l’adhésion de la RDC à l’Alliance solaire internationale afin que le pays bénéficie rapidement de tous les avantages liés à son implication dans cette initiative internationale.

Ils ont aussi  sollicité la mise en place du comité national de l’ASIv (ministère des Affaires étrangères et intégration régionale et le ministère de l’énergie) dont la mission sera prioritairement la coordination des actions et la diffusion rapide et claire des informations. Ils ont aussi  souhaité que la composition du comité soit clairement définie de manière à mobiliser les meilleures expertises au plan national.

Selon les experts, après la ratification de l’adhésion de la RDC à l’ASI, le comité aura à procéder le plus rapidement possible à la réalisation de projets pilotes concrets, visibles et répondant directement aux attentes les plus urgentes des populations bénéficiaires.

Ils recommandent à la République de s’engager à harmoniser ses demandes de financements, de technologie et d’innovation en créant un « marché commun ». L’impact direct de cette démarche, selon les experts est  de faire baisser les coûts, de renforcer le contrôle de qualité, de mieux adapter les produits aux besoins, et d’améliorer les technologies.

Selon eux, cette approche commune permettra de lever les freins rencontrés par les opérateurs publics  et privés dans les déploiements de leurs projets en améliorant la lisibilité du marché et en développant un cadre réglementaire et financier favorable.


En savoir plus sur http://acpcongo.com/acp/cloture-forum-national-energies-durables-rdc/#KTXpscOGc5e3SzRl.99


ACP / MCN, via mediacongo.net
574 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 09.03.2018 11:08

Une honte pour notre pays, le ministère des affaires étrangères a désormais dans ses attributions la gestion du secteur énergétique !!! Ce forum a déjà été organisé par le ministère de l’Énergie, seulement ils ont appris que l'ASI va donner beaucoup d'argent et ils se jettent dans l'eau. Continuez à rêver mes cher, mais c'est en vain.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC