mediacongo.net - Actualités - Côte d'Ivoire : première peine de prison pour "propos haineux" sur les réseaux sociaux

prev
next


Retour Sur le net

Côte d'Ivoire : première peine de prison pour "propos haineux" sur les réseaux sociaux

Côte d'Ivoire : première peine de prison pour "propos haineux" sur les réseaux sociaux 2018-03-20
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/19-25/cote_ivoire_tribunal_18_0001.jpg -

Pour la première fois dans l’histoire de la justice ivoirienne, un internaute a été condamné à une peine de prison pour des “dérives” sur les réseaux sociaux.

Le cadre réglementaire était fixé depuis plusieurs mois avec la loi sur la cybercriminalité. La première preuve par l’exemple a été apportée ce lundi 19 mars 2018 au tribunal de première instance du Plateau. Yao Kouadio Philippe, 31 ans, agent d’entretien et père de quatre enfants a été condamné à douze mois de prison ferme assortis d’une amende de 5 millions FCFA pour “propos haineux” sur le réseau social Facebook.

Début mars, le jeune homme a été repéré après avoir fait un post sur la plateforme appelant au meurtre et à la violence contre les familles de gendarmes. “Il faut commencer à égorger les enfants des gendarmes et nous sommes en train de nous organiser ici à M’Bahiakro. Restez à l’écoute”, écrivait-il.

Des propos tenus dans la foulée d’une émeute dans cette ville du centre de la Côte d’Ivoire après l’assassinat d’une adolescente de 13 ans. Ces mouvements de foule avaient fait plusieurs dégâts dont le saccage et l’incendie de la brigade de gendarmerie de la ville.

Face à la Cour, Yao Kouadio Philippe n’a pas réfuté les accusations portées contre lui. Bien au contraire, il a imploré la clémence du tribunal. “J’ai supprimé mon commentaire après avoir constaté les dégâts, et j’ai posté une vidéo pour demander pardon à la nation et aux gendarmes […] je demande pardon !”, a-t-il réitéré.

“Ces faits sont extrêmement graves. Il était question pour nous de démontrer à tous ceux qui font des dérives sur les réseaux sociaux que, d’abord, nous avons l’arsenal juridique qui permet de les rechercher, de les traquer et de les appréhender”, a souligné le procureur de la République Richard Adou.

Une grille d’analyse soutenue par les avocats du mis en cause qui jugent la sanction du tribunal d’“assez raisonnable”. “C’est une décision pédagogique pour dire aux uns et autres qu’il faut faire attention dans l’usage des réseaux sociaux”, a déclaré Me Amany Kouamé, l’un d’eux. Toutefois, le collège d’avocats recommande qu’Internet en Côte d’Ivoire soit mieux réglementé, d’autant que le diffuseur, Facebook, n’a écopé d’aucune sanction.

Carole Kouassi
Africanews / MCN
2579 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Bitcoin en 2021 : un investissement malin ou simplement un effet de mode ?
AUTOUR DU SUJET

Laurent Gbagbo acquitté et attendu en Côte d'Ivoire

Afrique ..,

Gbagbo et Blé Goudé acquittés: réactions en Côte d'Ivoire

Afrique ..,

Acquittement de Laurent Gbagbo : décision de la CPI mercredi

Afrique ..,

Le corps du Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko est arrivé à Abidjan

Afrique ..,