Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Economie

Cobalt: les fabricants de batterie soutiennent des projets miniers hors du Congo

2018-03-21
21.03.2018
2018-03-21
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/19-25/mine-cuivre-cobalt-katanga-sud-est-rdc.jpg -

Une mine à ciel ouverte d'exploitation du cuivre et cobalt dans l'ex-province du Katanga. (© Reuters/Jonny Hogg)

Face au quasi-monopole de la République démocratique du Congo sur la ressource en cobalt, les fabricants de batteries se mettent à soutenir des projets miniers en Australie et au Canada.

La peur de manquer de cobalt s’est emparée des fabricants coréens et japonais de batteries électriques. Les voilà qui signent des accords et parfois même des accords d’approvisionnement à long terme, avec des petites sociétés minières qui n’ont même pas encore finalisé leurs projets d’extraction minière, au Canada ou en Australie. Un mouvement de panique face à la mainmise de plus en plus forte de leurs concurrents chinois sur la ressource de cobalt du Congo.

Le raffineur chinois GEM s’est emparé du quart de la production de RDC, en signant un accord pour 52 000 tonnes sur trois ans avec Glencore, un quart de l’offre congolaise. Lorsque l’on sait que c’est un autre groupe chinois China Molybdenum, qui a racheté l’autre gisement géant de cuivre de RDC, Tenke Fungurume, il y a de quoi, effectivement, s’inquiéter d’une mainmise progressive des opérateurs chinois sur la ressource congolaise de cobalt. Et du coup sur toute la filière du véhicule électrique, dont les ventes ont augmenté de 58 % rien que l’an dernier.

C’est pourquoi les fabricants de batteries des autres pays d’Asie encouragent des projets miniers hors de RDC.

Le coréen SK Innovation a, selon Reuters, conclu un accord d’approvisionnement exclusif de sept ans avec Australian Mines, histoire d’encourager cette junior minière à boucler son financement. Elle souhaiterait commencer à extraire ses premières quantités de cobalt associé au nickel, à Sconi, dans le Nord-est australien à partir de 2020. Une demi-douzaine d’accords de ce type auraient été conclus pour accélérer l’extraction du cobalt en Australie et au Canada. Des mines qui auraient en outre l’avantage de ne pas avoir les mêmes problèmes de gouvernance que le Congo aux yeux des acheteurs de batteries électriques.

Tous ces nouveaux projets vont-ils changer la donne ?

Sans doute pas. L’Australie a beau receler les deuxième réserves de cobalt au monde (1,2 mt), elles sont trois fois moins importantes (3,5 mt), et beaucoup plus éparpillées qu’en RDC, véritable exception géologique pour la teneur en cobalt de ses gisements, souligne Patrice Christman expert des métaux rares.

Le seul projet alternatif qui soit financé, le projet australien de Panorama Resources à Savannah, ne pourra fournir que huit mois de production mondiale de cobalt. On n’est pas près de sortir de cette crise d’approvisionnement en cobalt...

Claire Fages
RFI / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
8497 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


"Justice" ya mboka n @TYE1YEX   Message  - Publié le 21.03.2018 à 13:40
Est-ce le fait qu'il existe d'autres gisements de cobalt et leur exploitation qui posent problème?Ça toujours été le cas même pendant le monopole du cuivre Zambien et Zaïrois,les Américains stockaient ce minerai pour réguler les cours du marché Moi ce qui me dérange c'est la main mise des entreprises ici chinoises (ou autres) dans ce secteur et son corollaire notre dépendance vis-à-vis des marges de profit réalisées par ces quelques entreprises !!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ntshiakala @STKU9P3   Message  - Publié le 21.03.2018 à 12:55
C'est du chantage,ils reviendront L'avenir c'est ici Yuma,tenez bon votre pays a tout à gagner.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC-Ouganda : des experts préconisent la démarcation sur les eaux des Lacs Albert et Edouard
left
Article précédent Les ministres des Affaires étrangères de la SADC se consultent sur la Zone de Libre-échange continental

Les plus commentés

Provinces Crise sécuritaire dans l'Est de la RDC : plusieurs cadres du M23 se joignent à l'AFC de Corneille Nangaa

23.02.2024, 18 commentaires

Economie Protocole d'accord UE- Rwanda : Cardinal Fridolin Ambongo dénonce une stratégie de diversion de la communauté internationale

25.02.2024, 18 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : « le M23 était à Kinshasa à mon insu »

23.02.2024, 17 commentaires

Provinces Masisi : la société civile dénonce le trafic frauduleux de tonnes de minerais de Rubaya vers le Rwanda

23.02.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance