mediacongo.net - Actualités - Belgique : la Chambre reconnaît la ségrégation des métis dans les anciennes colonies

Retour Diaspora

Belgique : la Chambre reconnaît la ségrégation des métis dans les anciennes colonies

Belgique : la Chambre reconnaît la ségrégation des métis dans les anciennes colonies 2018-03-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/26-31/colonisation_metis_18_003.jpg -

La Chambre a approuvé jeudi soir une proposition de résolution qui reconnaît la ségrégation dont les métis ont été les victimes dans les colonies belges.

Le sort de ces enfants nés d'un père blanc et d'une mère noire, qu'elle soit congolaise, rwandaise ou burundaise, pendant la période coloniale a été longtemps tu.

Ils seraient pourtant des milliers à avoir été systématiquement enlevés à leur mère et envoyés par des religieux dans des orphelinats ou des pensionnats.

En 1959, à la veille de l'indépendance du Congo, l'État belge a organisé l'envoi d'un grand nombre de ces enfants en Belgique où ils ont été mis sous tutelle, placés dans des homes ou encore adoptés par des familles belges.

Ces dernières années, ces enfants sont sortis du silence et ont constitué une association. Des initiatives politiques ont été prises au Sénat et au parlement francophone bruxellois. La Chambre a franchi à son tour une étape.

Nationalité et retrouvailles

Par cette résolution qui intègre des propositions de Stéphane Crusnière (PS) et Sibylle de Coster (MR), l'assemblée reconnaît la ségrégation des métis et demande au gouvernement de prononcer une déclaration solennelle au nom de la Belgique.

Elle formule aussi des demandes plus concrètes, notamment de prendre les mesures nécessaires pour résoudre les problèmes qui subsistent pour certains métis, par exemple ceux dont la nationalité belge a été retirée en 1960.

Elle demande également de faciliter les retrouvailles entre les enfants et leur mère grâce à la collaboration des ambassades belges et de mettre en place un mécanisme qui facilite la consultation des archives coloniales en Belgique.


RTBF
1106 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Salima - 30.03.2018 17:40

Les plus jeunes de ces enfants doivent avoir au moins 58 ans.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 30.03.2018 16:59

Jckmzlo - 30.03.2018 16:24, quelle distraction ? entre ton chef le rwandais KANABE et mon frère KATUMBI MOISE, qui est le plus congolais ??? du temps de MOBUTU , notre frère KATUMBI fut zairois, mais ton chef KANABE était il tanzanien, rwandais ou burundais ??? car s'il dit qu'il a voulu changer nous les zairois en congolais, cela veut dire quoi, il fallait qu'il dise qu'il veut nous faire devenir rwandais la on pouvais comprendre ce qu'il veut , car c'est ce qu'il fait, il a honte de sa nationalité pourquoi ??????? vous allez chier du sans dans vos fesses et vous retournerez chez vous à Kigali à pieds comme vous êtes venus au zaire.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc - 30.03.2018 16:24

Distractions!!!!!

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 30.03.2018 15:33

les cas des parents de KATUMBI n'est ce pas, s'il n'est pas ITALIEN ou JUIF, mais il est congolais bien sur, car l'un de ses ancetre maternelle est congolaise, alors que vouslez vous la MP KABILIE, au moment ou nous reconnaissons KABILA comme congolais, car son père adoptif fut vrai congolais notre MZEE, mais ses vrais parents sont rwandais, mais pourquoi nier KATUMBI qui est plus congolais que KABILA ???????? haaaa MP KABILIE cessez vos bétises et voyez l'exemple de la chambre BELGE

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Colonisation belge: le grand tabou?

Culture ..,

La revue "National Geographic" reconnaît le traitement raciste de certains reportages

Culture ..,

Bruxelles: pour protester contre la politique coloniale de Léopold II, un collectif belge...

Diaspora .., Bruxelles, Belgique

Belgique: les parlementaires francophones s'écharpent sur l'enseignement de l'histoire et des...

Diaspora ..,